Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // FC Barcelone

Umtiti, itinéraire d’un sacrifié

Trois ans après son coup de tête contre la Belgique en demi-finale de Coupe du monde, Samuel Umtiti est poussé vers la sortie par le FC Barcelone. Entre ses blessures à répétition et son salaire mirobolant, le défenseur pourrait même faire l’objet d’un licenciement de la part des Catalans. Retour sur trois années de galère dont l’ancien Lyonnais ne voit pas le bout.

Modififié
15 juillet 2018, stade Loujniki de Moscou, Samuel Umtiti soulève la Coupe du monde sous une pluie battante. La France est championne du monde pour la deuxième fois de son histoire et peut remercier son défenseur. Associé à Varane, le Barcelonais a formé avec le Madrilène la meilleure charnière centrale du Mondial russe. Un état de grâce qui s’est traduit par son but, désormais anthologique, face aux Belges en demi-finale (1-0). Après ce coup de casque : l’euphorie de la victoire finale, des stories Instagram cocasses, l’histoire du parfum de la victoire et, surtout, une chanson de Vegedream. L’apothéose pour le natif de Yaoundé. Pourtant, celui que tous les clubs s’arrachaient au sortir du tournoi, va voir son sacrifice lui coûter une place de titulaire au FC Barcelone, voire sa carrière.



Un sacrifice car Samuel Umtiti a joué la totalité de la Coupe du monde avec un demi-genou gauche. Il a passé le mois de compétition avec son articulation complètement strappée. À grands renforts de prières et toutes sortes d’invocations, les Français ont espéré que son genou ne lâche pas. Il n’a pas lâché. Un petit miracle malgré une frayeur juste avant mi-temps de la finale face à la Croatie. Un premier signe qu’il ne tiendrait pas plus de 90 minutes supplémentaires. Rapidement après son retour à Barcelone, où il joue depuis 2016, le genou craque une première fois et l’éloigne des terrains un peu plus d’un mois. À peine remis, il doit de nouveau retourner à l’infirmerie, cette fois pour près de trois mois. La spirale infernale est lancée pour l’ex-Lyonnais. « J'ai pris un risque, mais la Coupe du monde, c'est tous les quatre ans. J'ai forcé dessus, c'est pour ça que ça a compliqué les choses cette saison. Je ne regrette pas ce choix-là » , confiait-il en mars 2019, après cette première grosse absence.

Copieusement sifflé par les supporters


« Samolo » perd peu à peu sa place dans le onze blaugrana et dans la liste de Didier Deschamps. Le sélectionneur commence à chercher un successeur à Umtiti pour épauler Varane. Clément Lenglet et Presnel Kimpembé chipent définitivement sa place à l’automne 2019. Son dernier match en Bleu date du fameux revers en Turquie (2-0, le 8 juin 2019). Sa condition physique ne s’améliore pas, et son moral encore moins. Les quelques fois où il reprend sa place sur une pelouse, il n’affiche pas un visage convaincant. Beaucoup d’erreurs, plus aucune assurance dans ses interventions, une condition physique inquiétante, le défenseur n’est plus que l’ombre de lui-même. La gronde gagne les supporters catalans qui commencent à s’énerver des prestations médiocres et des absences à répétition du Français, qui n’a jamais semblé envisager un départ. Il le répète, il veut s’imposer au Barça. Les dirigeants, eux, regrettent la prolongation de son contrat qui a été étendu jusqu’en juin 2023, juste avant le Mondial 2018. Au-delà de la longueur du contrat, c’est aussi sa fiche de paie qui pose problème.


Ainsi, la direction Laporta pousse maintenant Umtiti vers la sortie, alors qu’il serait toujours enclin à s’imposer en Catalogne selon les médias locaux. Les supporters ont copieusement sifflé le défenseur le 8 août dernier, alors qu’il était entré à l’heure de jeu contre la Juventus à l’occasion du trophée Gamper. « Parfois, il est préférable de ne rien dire et de laisser le silence s’occuper des choses » , avait répondu le néo-paria sur Instagram. Aujourd’hui, le destin d’Umtiti à Barcelone semble scellé et le revoir porter la tunique blaugrana va relever du miracle. Qui pour reprendre un joueur brisé physiquement et mentalement ? Au salaire très important ? D’après Sport, Nice et Monaco seraient intéressés. Les Aiglons se sont faits une spécialité de tenter des paris. Parfois gagnants comme pour Balotelli ou Ben Arfa. Parfois perdants comme avec Sneijder. Le Gym manque aussi d’un défenseur de qualité pour accompagner Dante et Umtiti pourrait leur faire du bien s’il parvient à se relancer. Sinon, le Beşiktaş serait intéressé pour un prêt, alors que l’OL, son club formateur, va commencer à chercher un défenseur pour combler le départ de Marcelo. Dans cette perspective, recruter un Umtiti (27 ans) qui a sept ans de moins que le Brésilien ressemblerait presque à un pari pour l'avenir.

Par Léo Tourbe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
Hier à 14:35 Deux tiers des footballeurs ne savent pas quoi faire après leur retraite 53 Hier à 12:53 Vincent Hognon déjà viré du Swift Hesperange 29
Hier à 11:23 Le Qatar veut que les joueurs soient vaccinés au Mondial 2022 55 Hier à 10:56 Pierre Ménès reprend du service à Reworld Media 149 Hier à 09:22 Un arbitre frappé au visage et hospitalisé en niveau amateur 36