Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // En partenariat avec Sporteasy

Quel genre d'entraîneur amateur êtes-vous ?

Les oppositions de style ne sont pas réservées au monde professionnel. Laissez le cliché de l’entraîneur amateur bedonnant gueulard en survêtement au placard, d’autres profils existent sur les bancs des petits (et grands) clubs de France et de Navarre. Et vous, quel genre de coach amateur êtes-vous ?

  • La grande gueule
  • La discrétion, ce n'est pas votre dada. C'est simple, vous êtes le copié-collé d'une ribambelle de coachs amateurs de l'Hexagone : la cinquantaine bien tassée, une voix rauque éraillée à force de cloper, des cheveux grisonnants, un visage buriné, et une poigne de fer redoutée par tous vos adversaires. Moins par vos joueurs, effrayés les premières semaines avant de cerner le personnage. Vous êtes une grande gueule, oui, mais une grande gueule sympathique. Si vous n'êtes jamais contre passer un savon à ces petits garnements, vous savez aussi leur adresser des bons mots et les motiver comme il faut - c'est-à-dire avec un langage fleuri - pour les mener vers la victoire. Que ce soit à l'entraînement, à la buvette, ou pendant un match, votre voix règne sur toutes les autres. Ce qui fait généralement marrer la main courante, un peu moins le corps arbitral. Vous mettez d'ailleurs un point d'honneur à rouspéter contre l'homme en jaune lors de chaque rencontre, c'est la tradition. Mais comment vous en vouloir ? Le foot, c'est votre passion, et vous vivez chaque match à fond. Puis quand vient le temps de rentrer à la maison, vous devenez mignon comme un ourson. Attention quand même à ne pas trop cultiver cette double personnalité.

  • Le bon copain
  • Dans votre monde, la hiérarchie est un gros mot, surtout quand cela touche au foot. Les grandes leçons de morale à Manu le fêtard, ce n'est pas votre tasse de thé. Les immenses gueulantes après un marquage laxiste de Yanis, c'est non aussi. Vous préférez le management de proximité, la fameuse câlinothérapie. Après le match, gagné ou perdu, on pourra toujours vous trouver à la buvette avec vos joueurs, ou plutôt vos potes, comme vous aimez les appeler. La veille, vous étiez d’ailleurs à leurs côtés en boîte de nuit parce qu’il n’y a rien de plus important que l’esprit de groupe à vos yeux. Le management par la terreur ? Non merci, on parle de football, et vous n’en seriez de toute façon pas capable. Puis, vous n’êtes pas crédible quand vous haussez le ton, c’est comme ça. Une bonne vieille raclette l’hiver, un délicieux barbecue l’été, voilà votre secret pour développer la culture club et entretenir une bonne relation avec vos joueurs. Oui, vous avez besoin d’être aimé.

  • Le Mourinho raté
  • Dans votre patelin, tout le monde vous connaît. Depuis toujours, ou plutôt depuis les années 2000, une décennie pendant laquelle vous avez décroché vos plus beaux succès à la tête de vos modestes équipes d'amateurs. Un triomphe en finale de la Coupe Maxime Portier contre le RC Rannée la Guerche en 2004 ; un autre face à l'US Laon en Coupe de Picardie en 2007 ; et un succès de prestige dans le championnat de DHR auvergnate en devançant la terrible AS Chadrac en 2010. Partout où vous êtes passé, vous avez gagné. Sur le bord du terrain, vous alternez entre le costard Celio et le bon vieux survêtement aux couleurs de votre club. Ces dernières années, c'est un peu plus dur : vous ne gagnez plus, vous perdez beaucoup, vous passez de la Franche-Comté à l'Aquitaine sans parvenir à vous poser à un endroit trop longtemps. Tant pis, vous avez conservé votre franc-parler, et vous restez un client de luxe pour la presse locale, toujours ravie de vous faire décrocher quelques mots bien sentis après une défaite. Un seul credo : vous êtes le meilleur, et vous le savez.

  • Le tacticien du dimanche
  • Dans la préparation d'une semaine d'entraînement, vous ne laissez rien au hasard. Dans l'approche d'un match, encore moins. Votre grande passion, c'est de gribouiller des noms et des flèches sur un tableau noir (ou blanc). Que vous soyez à la tête d'une équipe de district ou de National 3, c'est la même chose : c'est pour vous un laboratoire idéal pour mettre vos connaissances footballistiques au service du jeu. Passer du 4-3-3 au 3-5-2 en plein match contre l'Olympique Grande-Synthe ? Aucun problème. Déployer un 4-2-4 à la Zdeněk Zeman au coup d'envoi face à l'ES Veauche ? Volontiers. Imaginer un 2-3-5 pour faire plier l'OC Briouze ? C'est possible. Oui, la pyramide inversée de Jonathan Wilson est votre livre de chevet depuis une éternité. Mieux, c'est votre bible. Vous avez d’ailleurs également dévoré des bouquins sur Marcelo Bielsa, Pep Guadiola, Johan Cruyff ou Cesar Luis Menotti. Le football n'a aucun secret pour vous. Chaque week-end, vous rêvez même secrètement de vous retrouver un jour en haut de l'affiche, à la tête d'un club professionnel, estimant que vous n'avez rien à envier à Pascal Dupraz ou Antoine Kombouaré. Puis, la réalité du terrain et cette foutue défaite contre l'AS Vezin le Coquet finissent toujours par vous rattraper.

  • L'imposteur
  • Au moment de vous raser chaque matin, vous ne pensez pas à votre séance d'entraînement du soir ou à la tactique à adopter pour le prochain match. Non, vous vous demandez pour la énième fois ce que vous faites là. Comme à chaque fois, vous n'avez pas la réponse. Le foot, ce n'est pas votre tasse de thé, mais vous avez eu le malheur d'être le très bon copain du président du club du coin. Alors quand ce dernier vous a demandé dix ans plus tôt de lui donner un coup de main en prenant la tête de son équipe première de manière temporaire, vous avez hoché la tête. Vous avez dit oui. Puis, le nouveau coach n'est jamais arrivé, il faut dire que les passionnés ne courent pas les rues dans votre petite bourgade de 786 habitants. Une décennie a passé, vous êtes toujours là, vous faites partie du paysage et de l'histoire de ce club inconnu de tous. Un jour, peut-être, vous comprendrez.



    Quel que soit votre style de coaching, SportEasy est fait pour vous. Convocations, compo', stats, bilan des présences : cette saison, gérez votre équipe avec SportEasy.


    SF
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 16:47 Pour Wenger, le projet d’un mondial tous les deux ans « est tout sauf une motivation financière » 50