Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OM

PSG-OM : Classique sans enjeu, classique heureux ?

Le leader de Ligue 1 et son dauphin s’affrontent ce dimanche soir pour un Classique à l’enjeu nul, ou presque. Entre un PSG en pleine crise identitaire qui court largement en tête du championnat et un OM solide deuxième dont l’énergie sera sans doute dirigée vers la Coupe d'Europe en cette fin de saison, on devrait au moins avoir droit à un match débridé, à la tension symbolique plus que sportive.

Modififié
C’est un match qui aurait pu être le sommet d’une fin de saison haletante. Sur le papier, il faut dire que tous les éléments sont réunis : le Paris Saint-Germain, leader de Ligue 1 en quête de son dixième titre de champion de France, reçoit l’Olympique de Marseille, son dauphin et ennemi juré depuis les années 1990, à sept journées de la fin du championnat. Depuis le rachat du PSG par Qatar Sports Investments, les occasions de jouer des Classiques dans des contextes aussi captivants n’ont pas été nombreux. À vrai dire, c’est seulement la quatrième fois depuis la saison 2011-2012 que Paris et Marseille s’affrontent dans la peau du leader et de son dauphin, et la première que Paris reçoit Marseille au Parc dans cette configuration. Oui, mais voilà. Derrière cette réalité s’en cache une autre : au 17 avril, Paris dispose de 12 points d’avance sur l’OM, ce qui l’assure quasiment du titre et enlève clairement de la dramaturgie à ce match, mais est surtout secoué par la zone de turbulences extra-sportives qu’il traverse et qui ont rendu sa fin de saison en Ligue 1 presque anecdotique. Ce Classique inclus.

Ici, c’est les Parias

Principal élément marquant de ce Classique : il se jouera, comme les deux derniers matchs au Parc des Princes, sans les ultras parisiens, qui ont vraisemblablement décidé de ne pas briser leur boycott initié après Real Madrid-PSG pour l’occasion. Un signal fort : les PSG-OM sont généralement le match le plus important de la saison. L’occasion de démonstrations de force de la part des supporters en tribunes et d’une ambiance électrique, parfois étouffante. Pas cette saison. Dans son virage Auteuil, le CUP, qui manifeste depuis des mois son mécontentement face au faible niveau de jeu et face à la gestion sportive qu’il estime défaillante du PSG malgré les résultats, devrait rester très calme. Une situation qui a atteint, après Madrid, un point de non-retour, jusqu’à mener à ce boycott, impensable, d’un Classique que les Parisiens joueront donc sans leurs ultras, comme s’ils étaient à l’extérieur. Comme on ne voudrait pas imaginer un Saint-Étienne-Lyon dans un Chaudron froid, un Inter-Juve dans un San Siro qui sonne creux ou un Liverpool-Manchester United sans un You’ll Never Walk Alone pour l’ouvrir, on ne peut que regretter que ce PSG-OM, déjà sans grand enjeu sportif, doive se jouer dans un Parc des Princes à qui il manquera un poumon.


Sans enjeu, avec du jeu ?

Heureusement pour notre dimanche soir, si le storytelling autour de ce match a pris un petit coup sur la carafe, il y a d’autres raisons de se réjouir. La première, c’est que ce sont deux équipes qui sont en pleine forme : Marseille, qui vient de se qualifier pour les demi-finales de Ligue Europa Conférence, reste sur huit victoires consécutives toutes compétitions confondues, dont quatre en Ligue 1 ; quand le PSG, lui, reste sur deux succès massifs en championnat face à Lorient (5-1) et Clermont (6-1), et semble enfin jouer d’un jeu libéré et offensif. À l’aller, le match OM-PSG avait donné lieu à un match nul et vierge (0-0) un peu chaotique, dans lequel un PSG en rodage avait rendu une copie sans goût sur le terrain d’un OM un peu foufou. Ce dimanche, Paris reçoit un Marseille beaucoup plus mature, passé par une période de creux plus tôt dans la saison, dont il est revenu avec un certain brio. Les Marseillais n’ont plus quitté le podium de la Ligue 1 depuis la 16e journée et, si les jambes seront sans doute lourdes du déplacement de jeudi à Thessalonique, l’enjeu majeur de ce match est pour eux, alors que la défaite de Rennes ce vendredi face à Monaco (2-3) leur donne l’occasion de prendre six points d’avance sur le troisième en cas de victoire. Une victoire marseillaise en terres parisiennes qui aurait également pour effet, bonus non négligeable, de replonger le PSG tout droit dans sa crise, et tendrait sans doute encore un peu plus sa relation avec ses supporters. Bref, entre un OM joueur et en pleine forme, et un Paris à l’efficacité offensive retrouvée et à l’orgueil piqué, ce Classique a au moins quelques ingrédients pour donner un match de football ouvert et décomplexé. Et pour l’enjeu, on espère que ce sera la prochaine fois.

Par Alexandre Aflalo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 1 heure Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 11:15 Live Twitch 15h-22h30 : FIFA, chants de supporters et quiz special PSG !
À lire ensuite
Monaco calme Rennes