Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr. G
  3. // Panama-Tunisie (1-2)

La Tunisie encorne le Panama

Victoire de la Tunisie sur le Panama grâce au fantasque Wahbi Khazri, buteur décisif (2-1). Succès inutile (puisque les deux équipes étaient déjà éliminées), succès pour l'honneur, mais succès quand même.

Modififié

Panama 1-2 Tunisie

Buts : Meriah CSC (32e) pour le Panama // Ben Youssef (51e) et Khazri (66e) pour la Tunisie

Après ce soir, qui peut encore dire que la Ligue 1 est un championnat de seconde zone ? Certes, le Panama n'était pas l'adversaire le plus redoutable dans cette Coupe du monde. Certes, la Tunisie n'avait plus rien à jouer dans cette compétition. Mais pour diriger les Aigles de Carthage ce soir, il y avait un monsieur au talent rare : Wahbi Khazri. Un homme qui aura retrouvé le sourire cette année grâce à un prêt réussi au Stade rennais, cause de l'intérêt direct de Saint-Étienne pour le mercato d'été. Et qui, en conséquence, offre à la Tunisie un combiné passe décisive-but supplémentaire avant de rentrer passer des vacances au bled.

Meriah le maudit


Pendant que les deux mastodontes de la poule G s'expliquent pour obtenir la première place du groupe – ou l'éviter, c'est selon –, le Panama poursuit son Mondial et souhaite terminer son parcours sur un nouvel exploit. Car après le but de Felipe Baloy contre l'Angleterre, le petit poucet vise l'étape du dessus : un premier point dans la compétition et, si possible, une première victoire. Pour ce faire, Hernán Dário Gómez planifie un 4-5-1 avec son héros national Roman Torres en pointe. Une bonne idée, puisque son apport pèse sur une défense centrale Meriah-Bedoui très fragile. En réalité, le dernier nommé est souvent porté vers l'offensive. Et si son coup de tête oblige Jaime Penedo à s'y prendre à trois fois pour bloquer le cuir, la suite des opérations va s'avérer plus délicate.


Conquérant et même dominateur, le Panama va bénéficier d'un peu de chance pour ouvrir le score. Aux 25 mètres, José Rodríguez tente une frappe déviée par le malheureux Yassine Meriah, déjà fautif lors d'un marquage hasardeux sur Harry Kane dans les arrêts de jeu de la première journée. Résultat ? Le troisième gardien Aymen Mathlouthi est pris à contre-pied, et les Canaleros mènent pour la première fois de leur histoire dans un Mondial (1-0, 32e). Voilà, la Tunisie se retrouve derrière au tableau d'affichage et va devoir déployer ses ailes si elle souhaite un jour décoller. En bon leader, Wahbi Khazri s'essaie à deux fois pour tromper Penedo, mais la baraque panaméenne tient bon. Pour l'instant.

La révolution Ben Youssef


L'alerte tunisienne va se transformer en sanction au début du second acte grâce à une nouvelle offensive initiée par le tandem Sliti-Khazri. Bien servi par l'employé de Sunderland, Fakhreddine Ben Youssef reprend le ballon aux six mètres et égalise (1-1, 51e). Le rouquin aurait même pu faire coup double dans la foulée, mais Penedo parvient cette fois-ci à sortir vainqueur du duel. Pour faire passer un frisson sur l'échine des siens, Mathlouthi s'embarque dans une sortie hasardeuse et prend la frappe d'Édgar Joel Bárcenas en pleine poire. Mais pour rassurer tout le monde, il y a ce but de Wahbi Khazri sur une subtile passe de l'entrant Anice Badri. Portés par leur force tranquille, les Tunisiens contrôlent la fin de partie et laissent le Panama avec quelques regrets. De quoi engranger un peu plus d'expérience.


Panama (4-5-1) : Penedo – Ovalle, Escobar, Torres, Machado – J. Rodríguez, Guardia Avila (Arroyo, 81e), Gómez (Cummings, 46e), Godoy, Barcenas – Torres (Tejada, 55e). Sélectionneur : Hernán Dário Gómez.

Tunisie (4-3-3) : Mathlouthi – Haddadi, Meriah, Bedoui, Nagguez – Chaalali, Skhiri, Sassi (Badri, 46e) – Sliti (Khalil, 77e), Khazri, Ben Youssef. Sélectionneur : Nabil Maâloul.


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Les notes de la Belgique