Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Milan-Lazio (0-1)

La Lazio plie Milan et fonce en finale de Coppa

Après une première période vide de rythme, la Lazio a nettement dominé Milan après la pause, pour logiquement s'offrir son billet pour la finale de la Coupe d'Italie.

Modififié

AC Milan 0-1 SS Lazio

But : Correa (58e) pour la Lazio

Il s'agissait de montrer autre chose. De tenter. D'oser, après une demi-finale aller soporifique, qui s'était conclue par un triste 0-0 à l'Olimpico. Après une première période léthargique, c'est précisément ce à quoi la Lazio s'est appliquée, pour larguer loin derrière un Milan volontaire, mais sans idée ce mercredi à San Siro. Et voilà les Laziali qui décrochent ainsi une nouvelle finale de Coppa, leur quatrième depuis 2013.

Le cinéma de Calabria, le show de Bakayoko


Première éclaircie de la rencontre : Tiémoué Bakayoko, ciblé avant le match par des insultes racistes par certains supporters de la Lazio, s'en tape le coquillard et joue même les petits chefs dans l'entrejeu. Très entreprenant, le Français saigne le milieu laziale à coups de percées autoritaires balle au pied. Mais si l'ex-Monégasque sort tout de suite les griffes, ses partenaires, tout comme les Laziali d'ailleurs, ronronnent encore. Notamment techniquement, alors que San Siro doit rapidement ingurgiter une soupe amère de passes ratées, de contrôles foirés et de contre-attaques gâchées. Pour relever un peu le goût de la soirée, Calabria tente alors une simulation d'Actors Studio dans la surface après un contact avec Bastos, mais l'arbitre voit clair dans son cinéma et reste impassible. Le seul embryon de frisson d'une première période franchement plan-plan, par ailleurs ternie par les sorties précoces de Milinković-Savić côté Lazio et de Calabria côté Milan, qui doivent quitter leurs partenaires pour cause de blessures.

La Lazio boit dans sa coupe


Coup de pot : la Lazio commence à s'ennuyer sévère et dégaine enfin les couteaux, pour tenter de s'offrir le premier sang. Lucas Leiva porte la première estocade, d'une belle frappe enroulée aux vingt mètres, mais voit sa tentative joliment boxée par Reina. Le portier milanais sauve ensuite encore les siens, en détournant une frappe vicelarde de Correa dans la surface. Milan ne fait cependant que retarder l’inévitable et se fait logiquement étriper en contre quand Correa, parfaitement servi par Immobile dans la surface, gagne son face-à-face d'un extérieur du pied savamment placé. Milan, paumé, se retourne dès lors le cerveau pour ne serait-ce qu'approcher de la cage de Strakosha, et les Biancocelesti en profitent pour garder la patte sur le cuir.

Les poulains d'Inzaghi ont plus de jambes, plus d'idées aussi et se procurent deux nouvelles belles opportunités par Luis Alberto puis Caicedo, tous deux retoqués par Reina. Pas grave, les Laziali garderont jusqu'au bout la main sur le match et s'en vont cueillir leur quatrième finale de Coupe d'Italie depuis 2013. Vainqueur cette année-là, le club du Latium avait ensuite dû s'incliner face à la Juventus en 2015 et 2017. Cette fois-ci, il devrait se farcir en finale un morceau autrement plus comestible : à savoir, soit l'Atalanta, soit la Fiorentina, qui s'affrontent jeudi pour le compte de l'autre demi-finale de cette Coppa Italia.


AC Milan (3-4-3) : Reina - Musacchio, Caldara (Cutrone, 65e), Romagnoli - Calabria (Conti, 40e), Kessié, Bakayoko, Laxalt - Suso, Piatek, Castillejo (Çalhanoğlu, 57e). Entraîneur : Gennaro Gattuso.


Lazio (3-5-2) : Strakosha - Bastos, Acerbi, Luiz Felipe - Romulo, Luis Alberto, Leiva, Milinković (Parolo, 15e), Lulić - Correa (Caicedo, 74e); Immobile. Entraîneur : Simone Inzaghi.




Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

il y a 5 heures En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 20 il y a 5 heures FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
il y a 8 heures Sans club, Gourcuff fait du tennis en compète dans le Morbihan 42
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 9 heures Piqué et Dembélé sèchent l'entraînement par solidarité avec la grève catalane 73