Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // BuLi
  2. // J23
  3. // résumé

Dortmund accable le Werder, Gladbach s'en mord les doigts

Sur la pelouse d'un Werder à l'agonie au classement, le Borussia Dortmund a fait le boulot en deuxième période pour s'imposer grâce à un Håland encore buteur (0-2). Dans la course au titre, le Borussia Mönchengladbach a lui perdu des plumes en concédant le nul dans le temps additionnel face à Hoffenheim (1-1). Si le relégable Düsseldorf a réussi le petit exploit de gratter une belle victoire à Fribourg (0-2), la performance est sans commune mesure avec celle réalisée par les affriolants Boucs de Cologne sur le terrain du Hertha Berlin (0-5).

Modififié

Werder Brême 0-2 Borussia Dortmund

Buts : Zagadou (52e) et Håland (66e)

Aux grands maux, les grands remèdes pour le Werder. Pas ultra chaud pour renier sa philosophie offensive, mais contraint de faire quelque chose pour boucher les énormes trous dans sa défense, l'entraîneur Florian Kohfeldt franchit le Rubicon : ce sera bétonnage à gogo contre le Borussia. Un mal nécessaire, mais diablement efficace : Erling Braut Håland passe la majorité de son temps hors jeu, et les partenaires de Jadon Sancho ont toutes les peines du monde à avancer leurs pions. Tant mieux pour les Werderaner, tant pis pour le spectacle. Roman Bürki est même forcé de jouer les sauveurs à quelques secondes de la fin de la première période en s'aventurant loin de sa ligne pour éviter un face-à-face avec Davie Selke.


Mais comme le Werder n'est pas gravement malade pour rien et que le Borussia Dortmund a bien fait du PSG sa chose il y a cinq jours, les choses finissent par rentrer dans l'ordre après la pause. Et c'est Dan-Axel Zagadou, si impressionnant contre les Parisiens, qui se distingue cette fois dans l'autre surface en reprenant un corner de Jadon Sancho. Sa façade ébranlée, le château Werder s'écroule, et le chef de guerre Håland peut pénétrer dans l'enceinte. Avant de s'attaquer à la tour maîtresse, en reprenant un centre en retrait d'Achraf Hakimi. Le pillage peut continuer, mais les envahisseurs en jaune auront la délicatesse de ne pas repartir avec l'intégralité du butin.


Borussia Mönchengladbach 1-1 Hoffenheim

Buts : Ginter (11e) pour le Borussia // Ribeiro (90e+2) pour Hoffenheim

Pour ne pas voir s'évanouir ses chances de titre, le Borussia Mönchengladbach doit prendre avec le plus grand sérieux son clash contre Hoffenheim, candidat à la C3. Mais ce sont bien les visiteurs qui ont le plus conscience des enjeux : séduisants et entreprenants, les coéquipiers de Sebastian Rudy s'imposent comme la meilleure équipe sur le terrain. Problème : sans une bonne partie de leur attaque (Belfodil, Adamyan et surtout Kamarić), les hommes d'Alfred Schreuder pêchent au moment de conclure. D'autant que Munas Dabbur perpétue la malédiction en se blessant rapidement. C'en est trop, puisque Matthias Ginter ouvre ternement la marque contre le jeu. Une chance pour les Fohlen, pas vraiment dans leur assiette à l'image d'Alassane Pléa qui va rater un penalty en seconde période. Dommage, vraiment dommage, puisque le TSG va finalement égaliser dans le temps additionnel, grâce à l'entrant Lucas Ribeiro sur corner. Un résultat qui rend justice à la première période des hommes en bleu, et qui sanctionne la fébrilité d'un Gladbach aux lacunes criantes ce samedi après-midi.


Hertha Berlin 0-5 Cologne

Buts : Córdoba (4e, 22e), Kainz (38e, 63e) et Uth (70e)

Quatorzième, Cologne a besoin de points pour prendre ses distances avec la zone des marécages. Ça tombe bien, son déplacement chez le nouveau riche du Hertha Berlin, l'une des pires équipes de Bundesliga à la maison, est plus simple qu'il n'y paraît. Une impression qui ne met pas longtemps à se confirmer : Jhon Córdoba, sept pions lors des neuf derniers matchs, n'a aucun mal à trouver la faille dès la quatrième minute sur une passe de Florian Kainz. Écrasants de supériorité grâce à leur jeu direct et fulgurant, les partenaires d'Ellyes Shkiri réalisent le break à peine vingt minutes plus tard par l'intermédiaire de leur bombardier colombien, buteur de la tête à bout portant sur un cadeau d'Ismail Jakobs.


Et comme la défense des locaux ne fait même pas office de sparring-partner pour l'attaquant des Boucs, celui-ci décide de faire plaisir à ses petits copains (Kainz en l'occurrence) au lieu de signer un triplé. À la pause, Cologne a tiré 12 fois au but, le Hertha... zéro ! Et les choses ne vont pas s'arranger pour les joueurs de la capitale, au contraire, puisque Kainz - encore lui - en ajoute un quatrième en contre après le repos. Un cadre idéal pour se mettre à tenter des choses, ce que fait et réussit le majestueux Mark Uth d'un coup franc direct délicatement enroulé. Franchement, qu'y a-t-il de plus humiliant qu'une manita à domicile ?



Fribourg 0-2 Düsseldorf

Buts : Hoffmann (37e) et Thommy (62e)

Düsseldorf aussi domine, et Fribourg a toutes les peines du monde à produire du jeu. Logiquement, ce sont donc les partenaires de Valon Berisha qui frappent les premiers. L'habituel chirurgien Rouwen Hennings manque une occase saisissante ? Pas grave, les défenseurs centraux savent aussi y faire en matière de finition. André Hoffmann, en l'occurrence, pique magnifiquement sa tête après une combinaison sur corner. D'habitude très difficile à manœuvrer et efficace, Fribourg ne sait pourtant pas à quel saint se vouer contre les « petits » (défaites 4-0 contre Cologne et 0-2 face à Paderborn). Le Fortuna en fournit donc une preuve supplémentaire, signant au passage un « blitztor » jouissif par les soins du supersonique Erik Thommy, qui remonte tout le terrain à la suite d'un corner adverse pour régler leur compte aux locaux. Pour la plus petite histoire, il semblerait que Nils Petersen serait resté aux toilettes à la mi-temps, contraignant Christian Streich à un remplacement. Toujours prendre ses précautions.


  • Résultats et classement de la Bundesliga

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi