S’abonner au mag
  • Australie
  • Central Coast

Matthew Hatch, le Golden Boy adulé par l’Australie

Par Fabien Gelinat
Matthew Hatch, le Golden Boy adulé par l’Australie

Matthew Hatch a écrit l’histoire du football australien en marquant le 8 mars dernier son premier but 25 secondes après avoir effectué ses débuts professionnels, un record en A-League. Un scénario dingue pour le gamin de 20 ans, adulé par le public de Central Coast bien avant son arrivée en grande pompe dans l’élite australienne.

81e minute de jeu dans cette rencontre de A-League entre Central Coast et Macarthur. Les Mariners mènent 1-0 depuis la 9e minute et l’ouverture du score de l’expérimenté Matt Simon. Sur un ballon sorti en touche, le coach Alen Stajcic décide d’effectuer un troisième changement avec la sortie du milieu droit Daniel Bouman pour Matthew Hatch, un jeune bambin de vingt ans qui effectue ses débuts chez les professionnels. Le rookie, arrière gauche de formation, part se placer en attaque à grandes enjambées. Remise en jeu, le ballon est intercepté par Michal Janota, qui sert en profondeur Alou Kuol. Ce dernier s’avance dans la surface de réparation adverse et transmet à Hatch qui, sans se poser de question, prend à contre-pied le gardien adverse d’une frappe du pied droit en première intention. On joue toujours la 81e minute, et Matthew Hatch vient de rentrer le pion le plus rapide de l’histoire du football australien pour un joueur qui effectue ses débuts chez les grands.

Boy from the hood

Un destin proche de la perfection pour un garçon qui grandit avec une planche de surf à ses pieds pour aller s’éclater sur les spots de Umina Beach, tout près de sa ville natale de Woy Woy. Mais si le surf est son hobby préféré, le jeune Australien n’hésite pas à troquer sa planche contre ses crampons pour détaler sur les terrains de football du Woy Woy FC et des Kincumber Roos, ses tout premiers clubs, et revêtir son maillot des Marinersde Central Coast pour aller assister à tous les matchs à domicile de son équipe préférée, au cœur de la Yellow Army (le groupe de supporters de Central Coast). Une passion qui le conduit à rejoindre le centre de formation des Mariners à l’âge de douze ans, où il peut compter sur le soutien de sa famille. « Ma famille et moi avons dû sacrifier beaucoup de choses pour en arriver là, se remémore Hatch au cours d’un entretien avec le média local Central Coast Community News. Lors de ma première année à Central Coast, je me souviens qu’ils m’avaient emmené pour un match à Dubbo, à presque 450 kilomètres de chez nous. »

Sa bourse se termine en juin, mais en continuant sur cette progression, ce n’est qu’une question de temps.

Le kid grandit et décroche en novembre 2020 l’une des trois bourses que le club offre à ses jeunes pour intégrer l’équipe première. « Ce sont comme des apprentis qui bénéficient d’un an pour faire leurs preuves, explique Ken Schembri, directeur du football de Central Coast. Pour un gamin de la région, c’est très rare d’avoir ce parcours. De mémoire, je ne vois que deux autres joueurs au tracé similaire ayant réussi à percer. » Mais aucun d’entre eux n’est resté à Central Coast, cédant aux sirènes des clubs plus huppés de Melbourne et Sydney.

Pourtant, la carrière de footballeur professionnel était loin d’être une évidence pour Matthew il y a encore un peu plus d’un an. Sa famille ne roule pas sur l’or, et lui-même possède un petit boulot à temps partiel pour ne pas se retrouver à sec à chaque fin de mois, au point de remettre en question son avenir dans le football et rentrer dans la vie active par une voie plus traditionnelle. « Matthew gagnait le strict minimum pour pouvoir vivre, il a dû faire un choix qui n’est pas facile quand on a à peine vingt ans. Aujourd’hui, il ne gagne pas énormément, mais sa bourse lui suffit pour pouvoir vivre correctement tout en s’adonnant à 100% au football », détaille Schembri. Et envisager un avenir radieux dans son club de cœur ? « Sa bourse se termine en juin, mais en continuant sur cette progression, ce n’est qu’une question de temps, assure le dirigeant. Nous souhaitons qu’il devienne le « golden boy » de l’équipe. »

Sur le terrain, sa vitesse pourrait largement rivaliser avec celle d’Usain. Après, sur un 100 mètres, Bolt est plutôt rapide…

Plus rapide que l’éclair

Au-delà d’un parcours finalement peu commun dans les entrailles de son club, Hatch fascine par ce record de rapidité que détenait Brad Kearton, joueur des Brisbane Lions, depuis 1983 (premier but marqué au bout de 50 secondes). « À la base, Matthew est un latéral gauche, mais il possède de belles qualités offensives, ajoute Schembri. Si on a besoin de marquer, comme sur ce fameux but, le coach n’hésitera pas à le faire jouer devant et à utiliser son impact athlétique. » Car le gamin se distingue également dans sa capacité à galoper vite. Très vite. « Il a des pointes enregistrées à 35-36 kilomètres par heure, c’est probablement l’un des joueurs les plus rapides au monde, déclarait Alen Stajcic après le match contre Macarthur. De quoi forcer le parallèle avec un certain Usain Bolt, à l’essai pendant trois mois chez les Marinersen 2018. « C’est une comparaison intéressante. Matthew n’a pas pu s’entraîner ni jouer avec lui, il était encore au centre de formation à l’époque, explique Schrembri. Mais sur le terrain, sa vitesse pourrait largement rivaliser avec celle d’Usain. Après, sur un 100 mètres, Bolt est plutôt rapide… »

Les fans sont devenus fous, c’était comme si personne n’y croyait. J’étais à côté de sa famille, ils pleuraient, et tout le monde venait les voir pour les féliciter.

Et si le multiple champion olympique a provoqué l’hystérie durant quelques mois à Gosford, où réside le club de Central Coast, la cote de popularité de Hatch est en revanche au top depuis bien longtemps. Car Matthew est ce garçon que toute une ville, une région souhaite voir cavaler sur le rectangle vert. Il y a quelques mois, il avait d’ailleurs émerveillé les fans de Central Coast avec l’équipe réserve en inscrivant un doublé décisif en prolongation face aux Northern Tigers, lors de la finale la NPL 2 NSW (National Premier Leagues New South Wales 2, la deuxième division régionale), avant de réécrire l’histoire à l’échelon supérieur. « Ce but contre Macarthur, c’est la cerise sur le gâteau, pour Ken Schembri. Les fans sont devenus fous, c’était comme si personne n’y croyait. J’étais à côté de sa famille, ils pleuraient et tout le monde venait les voir pour les féliciter. » L’Australien n’aura donc pas tardé à trouver sa signature, en frappant fort et pas forcément là où on l’attend, bien qu’il ne soit qu’à l’aube de sa carrière.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Fabien Gelinat

Propos de Ken Schembri recueillis par FG.
Propos d'Alen Stajcic tirés de conférence de presse.
Crédits photos : Glenn Pokorny/CCM

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Australie

Logo de l'équipe Angleterre
England's Harry Kane celebrates scoring their side's first goal of the game during the UEFA Euro 2024 Group C qualifying match at Wembley Stadium, London. Picture date: Sunday March 26, 2023. - Photo by Icon sport
England's Harry Kane celebrates scoring their side's first goal of the game during the UEFA Euro 2024 Group C qualifying match at Wembley Stadium, London. Picture date: Sunday March 26, 2023. - Photo by Icon sport
Pronostic Angleterre Australie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Angleterre Australie : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Angleterre Australie : Analyse, cotes et prono du match amical international