S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J4
  • Reims-Lyon

Lucas Paquetá, un sentiment d’inachevé

Par Fabien Gelinat
Lucas Paquetá, un sentiment d’inachevé

Absent du groupe lyonnais qui croisera le fer avec Reims ce dimanche, Lucas Paquetá va s’engager officiellement dans les prochaines heures avec West Ham contre une somme légèrement supérieure à 60 millions d’euros, bonus compris. De quoi nourrir des regrets pour les Gones, qui n’ont pas réussi à retrouver les sommets avec le Brésilien, dernier bijou de l’héritage Juninho.

« Nos vingt Lyonnais convoqués pour le déplacement à Reims, ce dimanche à 17h05 ! » Une phrase, quinze mots et des millions de cœurs brisés sur les bords du Rhône. Lorsque l’Olympique lyonnais a dévoilé samedi après-midi le groupe qui affrontera le Stade de Reims ce dimanche lors de la quatrième journée de Ligue 1, il a indirectement dit au revoir à Lucas Paquetá. Non convoqué, ce dernier se dirige vers Londres où il va renforcer des Hammers gonflés d’ambitions européennes et nationales malgré un début de saison loupé (zéro point et lanterne rouge de Premier League après trois journées). Deux ans seulement après avoir été recruté pour 20 millions d’euros, le Brésilien – qui a fêté ses 25 ans ce samedi – va donc quitter l’OL avec un statut de chouchou du public qu’il aurait pu transformer en icône du club si ses belles statistiques (21 pions et 14 passes décisives en 80 matchs) avaient été agrémentées de trophées ou, a minima, de qualification en Ligue des champions. Il n’y aura finalement que des exploits, des sourires et la grinta de l’international auriverde au moment d’évoquer son passage à Lyon, symbole de l’héritage laissé par Juninho.

L’OL poursuit sa mue

Un transfert qui suit la volonté des dirigeants lyonnais depuis le début de l’été : laisser partir ses joueurs à forte valeur marchande pour faire de la place à la « jeunesse ». Tandis qu’Houssem Aouar galère à trouver un point de chute et que Moussa Dembélé semble décider à aller au bout de son contrat (qui expire en fin de saison), c’est finalement le plus bankable des Gones qui va faire ses valises, six mois après son compatriote Bruno Guimarães, également exfiltré vers la Premier League et Newcastle, tournant ainsi (presque) définitivement la page de l’ère Juninho en tant que directeur sportif du club. En rejoignant West Ham, Paquetá va également réaliser son rêve d’évoluer en Premier League, qui plus est dans une écurie sérieuse, bien qu’il n’ait jamais publiquement avoué vouloir quitter l’OL. Et même si la somme que s’apprête à débourser West Ham paraît impossible à refuser (Paquetá va devenir par la même occasion la plus belle vente de l’histoire de l’OL), les prémices de la relation Paquetá-Lacazette-Tetê, entrevue lors des deux premiers matchs de L1 cet été, peuvent donner quelques regrets supplémentaires dans une saison sans Coupe d’Europe où Peter Bosz aurait eu le loisir de les aligner chaque semaine. Toujours à l’aise dans son rôle de meneur de jeu assez libre, Paquetá s’était notamment montré complice avec l’attaquant français contre l’ESTAC, les deux protagonistes excellant dans les petits espaces.

Malgré la perte imminente de son numéro dix, Lyon ne se retrouve pas démuni pour autant et pourrait même, avec un peu de mauvaise foi, s’annoncer gagnant dans ce transfert. Entre Rayan Cherki (19 ans), récemment prolongé, Jeff Reine-Adélaïde (24 ans), qui retrouve peu à peu son meilleur niveau après deux années gâchées par les blessures, ou encore Romain Faivre (24 ans également), le club lyonnais dispose de solutions très crédibles pour reprendre le flambeau de Paquetá dans un XI déjà bien dessiné, d’autant que l’OL ne compte pas recruter un nouveau joueur pour remplacer son futur ex-milieu de terrain. Quant aux supporters du club, ils n’auront normalement pas l’occasion de faire leurs adieux en bonne et due forme à leur meilleur joueur des deux dernières années, histoire de rajouter une touche finale d’amertume.

Par Fabien Gelinat

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Lyon Duchère

African Lyon

Lucas Paquetá

31
Revivez OL-Monaco (3-1)
Revivez OL-Monaco (3-1)

Revivez OL-Monaco (3-1)

Revivez OL-Monaco (3-1)