S’abonner au mag
  • Bundesliga
  • J25
  • Résumé

Leverkusen ralentit le Bayern, Leipzig rattrape Fribourg

Par Alexandre Lazar
Leverkusen ralentit le Bayern, Leipzig rattrape Fribourg

Opposés dans le Topspiel de la journée, le Bayern Munich et le Bayer Leverkusen ont livré une belle bataille, ponctuée par un score équitable (1-1). Pas forcément rassurant pour les Bavarois, qui semblent moins fringants ces derniers temps. L'Eintracht a de son côté fait dégoupiller le Hertha à l'Olympiastadion (4-1), tandis que Leipzig a sauvé les meubles contre Fribourg (1-1). Wolfsburg s'est contenté de froidement assommer l'Union Berlin (1-0), Bochum n'a pas tremblé contre Greuther Fürth (2-1).

Bayern Munich 1-1 Bayer Leverkusen

Buts : Süle (18e) pour le Rekordmeister // Müller CSC (36e) pour le Werkself

En quête d’un dixième sacre consécutif, ce qui serait un record absolu dans l’histoire du top 5 européen, le Bayern Munich a eu beaucoup plus de mal qu’à l’aller (5-1 à la BayArena), et peut même s’estimer heureux du dénouement. Cela n’a pas empêché le Topspiel du week-end allemand de tenir toutes ses promesses technicotactiques, bien au contraire. Tournant potentiel de la saison, la partie voit l’incontestable leader et le troisième de Bundesliga évoluer avec deux systèmes hybrides. Si le Bayern ne se signale qu’au quart d’heure de jeu avec une variante enlevée du « second poteau Pavard » par Pavard lui-même, la circulation de balle bavaroise est étouffante, forçant le Bayer Leverkusen à évoluer à contre-emploi. Acculé, le Werkself craque à l’issue d’un ballon mal dégagé successivement par Tah et Hincapié, laissant Süle – encensé par Nagelsmann avant son prochain départ pour Dortmund – inscrire son premier but de la saison.

La balle de break trop croisée par Gnabry après un sprint à haute intensité de Coman, voilà que le Bayer sort la tête de l’eau. Après une courte embrouille entre plusieurs joueurs des deux camps, Ulreich et Müller ne communiquent pas sur un coup franc lointain, mais rentrant, et le meilleur passeur du championnat plante un rarissime pion contre son camp. Le FCB limite ensuite les dégâts, lors de cinq minutes totalement emballantes dans sa surface, avant la mi-temps. D’abord, Upamecano envoie, en toute inconscience, un ballon en retrait pour Ulreich. Adli devance la sortie du remplaçant de Neuer, mais bute sur l’extérieur du montant gauche, avant de dévisser une grosse tentative en face à face. Ulreich sort une dernière fois du bois, à l’horizontale, devant Aránguiz. Le deuxième acte, moins box-to-box et marqué par vingt dernières minutes contrôlées par le Bayern, ne verra personne forcer le verrou une deuxième fois malgré les prestations XXL de Musiala d’un côté, et du duo Wirtz-Adli de l’autre. Les dernières alertes sont signées Sabitzer pour le Bayern, nonchalant devant Hrádecký, et Frimpong en force. Mine de rien, le Bayern ne marque plus vraiment les esprits depuis un mois.


RB Leipzig 1-1 Fribourg

Buts : Angeliño (90e) pour les Roten Bullen // Demirović (38e) pour les Breisgau-Brasilianer

Pas vraiment la même intensité à Leipzig, où le RBL a bien failli sauter du top 4 face à son concurrent direct, venu tout droit de la Forêt noire. La première période, infiniment insipide, aura toutefois vu l’international bosnien Demirović piquer son ballon au-dessus de Gulácsi, pour sanctionner un alignement douteux des Taureaux, ainsi qu’une glissade de Klostermann. Mais à force de pousser – assez maladroitement, certes -, les locaux vont revenir à hauteur juste à temps pour dégoûter les Breisgau-Brasilianer. Après une séquence collective, c’est Angeliño qui s’extirpe pour l’occasion de Prison Break et dégoûte les visiteurs, toujours derrière leurs adversaires du soir au classement, à la différence de buts. Une occasion manquée qui pourrait peser.


Wolfsburg 1-0 Union Berlin

But : Awoniyi CSC (25e) pour les Wölfe

De vrais renards, ces loups. Mieux depuis quelques semaines, au niveau comptable, mais aussi dans l’impression visuelle, Wolfsburg a plombé l’Union Berlin. Le pire dans l’histoire, c’est que le malheureux avant-centre des Eisernen, Awoniyi, a inscrit le seul but de la rencontre, en coupant un corner au premier poteau, dans ses propres cages. Les hommes d’Urs Fischer auront beau être devant aux poings par la suite, l’égalisation de Becker est refusée (55e) pour une faute au préalable, et la volée de Sven Michel sur le gong file en sortie de but. Nouveau coup d’arrêt pour l’Union, désormais septième et tout doucement largué dans la course à la Ligue des champions.


Hertha BSC 1-4 Eintracht Francfort

Buts : Selke (61e) pour la Alte Dame // Knauff (17e), Tuta (48e), Lindström (56e) et Santos Borré (63e) pour les Adler

Toujours pas de crème hydratante pour la Vieille dame d’outre-Rhin. Laminé sur sa pelouse par l’Eintracht, le Hertha n’en finit plus de couler et semble bien ancré dans la position de barragiste. Meilleur passeur de son équipe (8), Filip Kostić donne vite le ton en adressant – dans une position compliquée – un centre lobé idéal pour trouver le jeune Ansgar Knauff, prêté par Dortmund. Knauff est ensuite au départ de l’action qui voit le SGE doubler la mise, à la suite d’une remise astucieuse de N’Dicka pour Tuta, venu devancer le jeune portier Lotka. Pour son deuxième match seulement en Bundesliga, le Polonais sort ensuite de manière hasardeuse devant Boyata et se laisse lober comme un bleu par Lindström. Pas de révolte côté Hertha, malgré la somptueuse et violente reprise de Selke. Une minute plus tard, c’est le dernier coup de massue : Boyata et Kempf sont ridiculisés par un contrôle aimanté de Santos Borré, bien servi par Kamada. À défaut de quitter le ventre mou, la capitale économique de l’Europe assure le spectacle.


Bochum 2-1 Greuther Fürth

Buts : Leitsch (35e) et Losilla (71e) pour les Unabsteigbaren // Bella-Kotchap (64e) pour les Kleeblätter

Anthony Losilla ne porte pas chance aux Trèfles. Le baroud d’honneur de Greuther Fürth n’a pas sévi à Bochum, où le capitaine français du VfL a, comme au match aller, permis aux siens de vaincre la lanterne rouge. Onzièmes, les Unabsteigbaren ouvrent la marque par Leitsch, présent au rebond après le montant trouvé par Löwen et l’extension de Linde. L’égalisation de Bella-Kotchap contre son camp, à la suite d’une déviation, aura ravivé la flamme visiteuse durant moins de dix minutes. Car depuis l’extérieur de la surface, Losilla (35 ans) finit par libérer la Vonovia Ruhrstadion. Ce n’est pas le Bayern, mais c’est encore un soldat bavarois qui tombe en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.


Résultats et classement de Bundesliga Le Bayern doit patienter, le Bayer en C1

Par Alexandre Lazar

À lire aussi
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Manchester City
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport)   Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
  • C1
  • Quarts
  • Real Madrid-Manchester City (3-3)
Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
  • Ligue des champions
  • Quarts
  • Arsenal-Bayern
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus BAY

Actus BLU

Amine Adli

Sven Ulreich

22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
01
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)