S’abonner au mag
  • Prva Liga
  • J34
  • Maribor-Ljubljana (2-3)

Le match que vous n’avez pas regardé : Maribor-Olimpija Ljubljana

Par Julien Duez
Le match que vous n’avez pas regardé : Maribor-Olimpija Ljubljana

Un Clásico, une lutte pour le titre, un penalty salvateur, des têtes à gogo et un championnat complètement relancé. Tout ça, c’est le Večni derbi – le derby éternel – slovène entre Maribor et l’Olimpija Ljubljana, et c’est le match que vous n’avez pas regardé.

NK Maribor 2-3 Olimpija Ljubljana

Buts : Zahovič (12e, 52e) pour Maribor // Čanađija (3e), Kronaveter (74e, sp), Vombergar (90e) pour l’Olimpija

Il y a des championnats où le suspense n’existe pas à cause d’un club-locomotive assuré d’être champion dès le début de saison. En Slovénie, c’est presque pareil avec le NK Maribor dans le rôle du gâche-plaisir, sauf que les Vijoličasti ont chaque année un concurrent qui les chatouille jusqu’au bout. Cette année, c’est leur rival de la capitale Ljubljana qui a endossé le costume du trouble-fête. À trois journées du terme, les deux équipes sont au coude-à-coude et cela tombe bien puisqu’elles doivent justement s’affronter pour un nouveau Slovenski Derbi sur les terres du champion en titre.

Odvisnost, ki se ji reče Maribor #MiSkupajEnoSmo

Une publication partagée par NK Maribor (@nkmaribor) le 18 Mai 2018 à 6 :03 PDT

Départ en fanfare

Alors que les vingt-deux acteurs pénètrent sur la pelouse du Stadion Ljudski vrt, les tribunes sont pleines à craquer et les deux kops hurlent à pleins poumons pour encourager leurs troupes, séparées d’un petit point seulement. Une victoire de l’Olimpija, et les Dragons de la capitale retrouvent la première place avec laquelle ils jouent au yo-yo depuis le début de la saison. Et dès le coup d’envoi, on sent les visiteurs gonflés à bloc. Jason Davidson remporte son duel face à Martin Milec, sert Dino Štiglec qui déboule à toute allure sur son flanc gauche, avant que ce dernier ne centre pour Dario Čanađija. Le Croate projette tout son corps en avant pour reprendre le ballon de la tête et ouvre le score en s’écroulant dans la surface (0-1, 3e).

Très vite, Martin Milec se rattrape, puisque c’est lui qui offre la balle de l’égalisation à Luka Zahovič, lequel remporte sans mal son duel face à Aljaz Ivačič (1-1, 12e). Le Slovéno-Portugais a la balle du 2-1 au bout du pied dans la foulée, mais sa demi-volée passe largement au-dessus. Qu’importe, Maribor prend le contrôle de la rencontre et Ljubljana n’a qu’une seule occasion franche à inscrire à son actif avant la pause : une frappe lointaine de Issah Abass, captée sans mal par Jasmin Handanovič. L’issue finale est plus ouverte que jamais, seules les statistiques donnent l’avantage d’un cheveu à l’Olimpija.

Un œil de lynx ghanéen et un sauveur argentin

Pas à l’aise dans son costume de meilleur buteur de Prva Liga, le capitaine Marcos Tavares se met en avant sur l’aile droite lorsqu’il centre au niveau du poteau de corner pour la tête de l’inévitable Zahovič, dont le coup de casque fracasse la transversale et ressort du but pleine puissance, non sans avoir très distinctement franchi la ligne de but au passage (2-1, 52e). C’est le moment que choisissent les deux kops pour enchaîner un craquage massif, mais bon enfant. En dehors de quelques torches jetées sur le pré, aucun incident n’est à déplorer, mais Ljubljana reprend la partie en main. Abass retente sa chance de loin, mais cette fois-ci, sa frappe heurte l’équerre de Handanovič, battu. Le Ghanéen a des jambes de feu et un œil de lynx qui voit Stefan Savić partir seul au but. Une passe de vingt mètres plus tard, l’Autrichien crochète puis feinte Handanovič, qui n’a d’autre choix que de lui plonger dans les tibias pour empêcher l’égalisation. Manque de bol, la faute est grossière, le jaune inévitable, et Kronaveter ne tremble pas au moment de tirer son penalty en force (2-2, 74e).

Il reste un quart d’heure à jouer, malheur à celui dont le mental flanchera en premier. C’est le cas de Jasmin Mešanović, dont le petit ballon piqué finit dans le petit filet de l’Olimpija. Ce n’est pas le cas en revanche de Dino Štiglec, qui adresse un centre tendu au jeune Andrés Vombergar, arrivé cet été en provenance de D2 argentine dans la capitale slovène. Confiné à un rôle de super sub, il remplit parfaitement sa mission en sautant une dernière fois plus haut que tout le monde et crucifie Handanovič pour la troisième fois, de la tête encore, décidément (2-3, 90e). Malchanceux, les joueurs de Maribor touchent une dernière fois le poteau dans le temps additionnel. Les Vijoličasti abandonnent leur fauteuil de leaders à leurs adversaires du jour, qui comptent désormais deux points d’avance à deux journées du terme. Et il n’y a pas que le parcage qui s’est senti pousser des ailes. Le community manager du club lui-même semblait terrassé par l’émotion après le coup de sifflet final.


NK Maribor (4-3-3) : Handanovič – Šuler, Milec, Viler, Ivković – Pihler (Vrhovec, 88e), Hotič (Mlakar, 79e), Derviševič – Tavares, Zahovič, Kramarič (Mešanović, 71e). Entraîneur : Darko Milanič.

Olimpija Ljubljana (5-4-1) : Ivačič – Davidson (Vombergar, 58e), Uremović, Apau, Ilič (Savić, 64e), Štiglec – Kronaveter (Zarifovič, 90e), Miškić, Čanađija, Tomić – Abass. Entraîneur : Igor Bišćan.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Julien Duez

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Maribor