S’abonner au mag
  • C1
  • Gr. B
  • Porto-Atlético de Madrid (1-3)

L’Atlético prend la route des huitièmes

MD
L’Atlético prend la route des huitièmes

FC Porto 1-3 Atlético de Madrid

Buts : Sergio Oliveira (90e+5) pour les Dragons // Antoine Griezmann (56e), Ángel Correa (90e) et Rodrigo de Paul (90e+2) pour les Colchoneros Expulsions : Wendell (70e) côté Porto et Carrasco (67e) côté Atlético

On peut dire ce qu’on veut de Simeone et son Atlético. Mais pas qu’ils sont du genre à s’avouer vaincus. Jamais.

La preuve ce mardi à Porto, où les Colchoneros se présentaient en derniers du groupe, mais se sont sortis de l’antre du Dragon dans la peau d’un qualifié pour le tour suivant. Pour ce faire, les Espagnols ont pu compter sur la boulette d’un gardien de but, d’Antoine Griezmann au bon endroit, au bon moment, et d’une lucidité digne des plus belles soirées européennes de l’Atlético de Madrid pour réaliser un sublime hold-up au terme d’une rencontre majoritairement dominée par le FC Porto.

L’Atlético n’a pas eu grand-chose. Ni la possession : 36% contre 64%. Ni le nombre d’occasions : 12 tirs à 13. Mais l’écurie madrilène pouvait compter sur Griezmann, profitant de la sortie hasardeuse de Diogo Costa sur un corner, pour marquer le premier but de la rencontre (1-0, 56e) et sur la solidité de Jan Oblak, évidemment homme du match. Le portier slovène s’est illustré plusieurs fois durant le match, d’abord en déviant une belle frappe de Luis Diaz juste après la demi-heure de jeu (32e), en dégoutant Marko Grujić, pourtant bien seul face à lui toujours en première période (43e), mais aussi en boxant un nombre incalculable de ballons sur des centres portugais. La partie s’est envenimée, avec les exclusions de Carrasco puis Wendell après quelques empoignades en bord de terrain. À 10 contre 10, des espaces se sont ouverts, mais les Dragons ont été foudroyés par la lucidité des Colchoneros. Sur contre-attaque, Ángel Correa (2-0, 90e) et Rodrigo de Paul (3-0, 90e+2) ont assuré le score, alors que la réduction du score sur penalty de Sergio Oliveira est bien insuffisante (3-1, 90e+5).

Finalement, c’est le champion d’Espagne qui rejoint Liverpool parmi les survivants de ce groupe de la mort, et c’est tout bonnement logique.


FC Porto (4-4-2) : Diogo Costa – João Mário (Oliveira, 81e), Mbemba, Pepe, Zaidu (Wendell, 63e) – Otavio (Fabio Vieira, 81e), Vitinha, Grujić (Corona, 81e), Luis Diaz – Taremi (Martinez, 81e), Evanilson. Entraîneur : Sergio Conceição.

Atlético de Madrid (5-3-2) : Oblak – Llorente, Vrsaljko, Kondogbia, Hermoso, Carrasco – De Paul, Koke, Lemar (Correa, 66e) – Grizemann, Suárez (Cunha, 13e – Lodi, 83e). Entraîneur : Diego Simeone.

Résultats et classement de la Ligue des champions
Liverpool brise le rêve du Milan
Dans cet article :
Morata pense à la retraite internationale : « En Espagne, il n’y a de respect pour rien ni personne »
Dans cet article :

MD

Une soirée européenne à 32 buts ? On aime
Articles en tendances

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Atlético Madrid

Actus LDC