S’abonner au mag

Diarra de Madrid

Par
Diarra de Madrid

Après un apprentissage express du foot français avec Le Havre (Ligue 2) et plus de trois ans passés en Premier League, Lassana Diarra s'est engagé cet après-midi au Real Madrid, où toutes les conditions sont réunies pour qu'il puisse devenir celui qu'il a toujours été : Lass des as.

Vendredi 17 décembre 2004, Guingamp, stade du Roudourou. Le Havre Athletic Club, lanterne rouge de Ligue 2 s’enfonce un peu plus dans la crise en s’inclinant en Bretagne (1-0, Dagano). Têtes baissées, les Havrais regagnent les vestiaires sans broncher. Deux d’entre eux traversent le terrain malgré une pluie colérique, et viennent saluer la douzaine de supporters havrais. Ces deux-là s’appellent Didier Digard (18 ans) et Lassana Diarra (19 ans).

Tandis que le premier a emprunté une trajectoire en adéquation avec sa déviance capillaire (HAC, crête, PSG, boule à Z, Middlesbrough), le second rejoint le Chelsea de Mourinho, dès l’été 2005. L’Equipe profite de ce transfert inattendu pour découvrir un joueur qu’ils nommeront « Lassina » Diarra durant cette période estivale.

Après deux saisons passées à Stamford Bridge, où il peaufine son apprentissage du métier aux côtés de Claude Makelele, son destin semble tout tracé. Toujours dans le coup lorsque José l’aligne, Diarra ne déçoit pas, mais l’ombre de Makelele est trop imposante. Lassana a surtout faim de temps de jeu, alors il déménage dans l’autre club londonien du Big Four, Arsenal. Avec les Blues, l’ancien Havrais – qui avait déjà eu une vision complète du football français en tapant le cuir à Nantes et au Red Star – a pris soin de remplir la case palmarès de son CV, gagnant le championnat en 2006, ainsi que la Cup et la Coupe de la Ligue en 2007.

Diarra la casquette
A Arsenal, par contre, pas facile de gagner des trophées. L’idée de ce transfert vers le nord de la capitale anglaise ? S’épanouir individuellement dans un collectif bien huilé. L’amour d’Arsène Wenger pour les adolescents laisse croire que les 22 ans, et le petit format (1,73 m, 67 kg), vont faire de Diarra la nouvelle caution défensive du milieu de terrain des Gunners. Au moment de la signature, Wenger se frotte les mains. « Lassana est un joueur multifonctions. Non seulement c’est un joueur qui est travailleur, mais il a également un sens de la création et il est à l’aise au milieu ou au poste d’arrière droit. » Qu’à cela ne tienne, Flamini se sent pousser des ailes, et le le temps de jeu de Lassana Diarra se réduit, chaque jour un peu plus.

Quand Lassana Diarra ne joue pas, il gueule ou fait la gueule. Pas de temps de jeu ? Pas de temps à perdre ! La clé de l’entrejeu d’Arsenal cachée, Diarra ne s’amuse pas à la chercher et décide d’ouvrir une nouvelle porte, celle menant à Portsmouth, ancien pauvre de Premier League. En côtoyant les Tony Adams, David James, Peter Crouch, le Parisien de naissance devient davantage une grande personne et soulève une nouvelle fois la Cup en battant Cardiff (1-0). Acheté 7 millions d’euros par Pompey il y a un an, Diarra file à Madrid pour un chèque avoisinant les 20 barres. Le genre d’offres « qu’on ne peut pas refuser » .

Capable d’agresser le porteur du ballon et de percer les rideaux adverses, « Lass » (comme floqué sur son nouveau maillot, la faute à la présence de l’autre Diarra) est devenu une évidence pour les dirigeants madrilènes ces dernières semaines. Ceux-ci ont mis le temps, mais ils se sont aperçus qu’on ne pouvait pas jouer au football sans milieux de terrain.

Mahamoudou Diarra out jusqu’à le fin de la saison, Ruben De La Red pas opérationnel, le seul Fernando Gago, pas impressionnant à la récupération, voit l’arrivée du Français comme un soulagement. Après Klaas Jan Huntelaar (pour 27 millions), le Real Madrid tient sa deuxième recrue avant l’ouverture du mercato. Et peut se pencher sur un nouveau dossier…

Par

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

03
Live : Lyon-Lens (0-2)
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine