1. //
  2. // 4e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Un dimanche princier

Le premier véritable choc du championnat a été surprenant. Monaco est reparti de Marseille avec le scalp de l’OM et le maillot jaune. Pire, c’est mille fois mérité. Une fin de journée parfaite, alors que le week-end a été, globalement, très ennuyeux.

Modififié
4 38
L’équipe du week-end : Monaco

On attendait beaucoup de choses du premier vrai choc de la saison entre Marseille et Monaco. On a vu. On n’a pas été déçu. Après 90 minutes d’une grande qualité, les hommes de Claudio Ranieri ont lancé un message aux 19 autres équipes : ils sont prêts. Le genre de truc qui énerve, car les types sont riches, beaux, ils ont le soleil et la mer et, en plus, ils sont bons. Sur la pelouse du stade Vélodrome, les Asémistes ont mis 45 minutes avant d'entrer dans leur match. Ils voulaient un défi. Mené 1 à 0 à la pause, Monaco s’est ensuite fâché. Et c’était beau : pas de relances directes sur les attaquants, tout passait par le sol, en passes courtes et à fond sur les couloirs. Au final, ça fait 2 buts à 1 avec une énorme entrée d’Emmanuel Rivière, un nouveau but de renard de Falcao et la belle première de João Moutinho. Ce matin, Monaco est leader et l'OM a mal à la gueule.

Vous avez raté, vous n’auriez pas du : Nice-Montpellier

L’Histoire retiendra que c’est Siaka Tiéné qui a marqué le dernier but de l’histoire du Ray. Nice, qui évoluait dans son enceinte mythique depuis 1927, est donc parti de son stade sur un match nul 2 à 2. Un match disputé dans une ambiance particulière puisque, des tribunes à la pelouse, la fête était au rendez-vous. Contre Valenciennes, le 22 septembre, les Niçois joueront dans l’Allianz Riviera. Un bel écrin tout neuf. En attendant, le Ray a vibré une dernière fois. On aimait presque tout dans ce vieux Ray : les tribunes moisies, les bombes agricoles, la rotonde, les buvettes et son odeur de merguez. Le Ray puait le football et avait une âme. Et puis Siaka Tiéné est passé par là. Y a plus de respect.


L’analyse définitive du week-end : Lyon ne sait plus défendre

Deux buts de pupilles et voilà Lyon qui enchaîne sa quatrième défaite de suite. Ça devient alarmant. Dramatique. Ridicule. Contre Évian-Thonon, la défense rhodanienne était à la rue. Incapable de s’aligner pour couvrir Kevin Berigaud. Avec une telle propension à défendre bêtement, l’OL n’y arrivera pas. Et terminer sur le podium relèverait presque du miracle. On en revient à s’inquiéter fortement pour la suite de la saison. L’arrière-garde manque d’un patron. D’un homme capable de montrer l’exemple. Miguel Lopes est pour le moment un raté, Biševac donne l’impression de se servir deux fois à la cantine et Baky Koné est trop tendre. Si l’OL veut jouer un rôle important dans ce championnat, il serait temps de fermer les portes du saloon.

La polémique de la machine à café : A-t-on le droit de siffler un joueur de son propre club ?

Javier Pastore pris en grippe par son propre public. C’est une nouveauté. Le joueur avait l’habitude de se faire descendre par les médias, mais rarement pas les deux en même temps. Contre Guingamp, une partie du Parc des Princes a copieusement sifflé son joueur. Polémique. « Siffler nos joueurs, c’est cracher sur nos couleurs, je suis dégoûté par ce nouveau public de merde » - « Non mais attends, le mec marche, perd tous ses ballons et donne l’impression de faire la gueule. Je paye 65 euros ma place, j’exige que les types donnent au moins l’impression de courir. Qu’il mouille le maillot, un peu » - « En gros, t’es un consommateur, tu viens, t’exiges de la rentabilité sans prendre en compte de nombreux paramètres : l'aléa sportif, le moral, la chaleur, sa coupe de cheveux » - « Voilà, je paye, je suis client et le client est roi. » Le football français en 2013.

Le top 5 :

Adrien Rabiot (PSG) : 18 ans, la coupe de cheveux d’un mec de Terminale L et le melon d’un joueur de l’équipe de France. Contre Guingamp, le milieu de terrain du PSG est entré, à la surprise générale, à la place de Javier Pastore alors que tout le monde s’attendait à voir Marco Verratti. Au final, c’est de son tibia gauche qu’il délivre le Parc des Princes dans les arrêts de jeu. Le genre de détail qui pèse quand on souhaite s’installer dans le onze. Oui, rien que ça.

Emmanuel Rivière (Monaco) : Le Pichichi du championnat, c’est lui. 170 plaques dépensées sur le marché des transferts, soit le numéro 1 en Europe, et c’est Emmanuel Rivière qui tient la baraque à Monaco. Ubuesque. Contre Marseille, l’ancien Toulousain a placé deux contres, le second a été au fond après une superbe prise de balle. 4 matchs, 5 buts. Pas mieux.

Romaric (Bastia) : L’ancien Manceau était parti depuis trop longtemps. Pour dignement célébrer son retour en France, le milieu de terrain a placé son gros crâne dans la surface de réparation toulousaine pour offrir la victoire au SC Bastia, alors en infériorité numérique. Un pari qui fonctionne déjà.

Kévin Bérigaud (Évian-Thonon Gaillard) : Encore deux beaux buts pour la gâchette du 74. Un doublé en moins d’une demi-heure et le numéro 9 de Pascal Dupraz aura fait plier à lui tout seul l’Olympique lyonnais. À la suite du départ de Khlifa, l’attaquant français est devenu le patron du Stade Français du football. Un beau joueur. Au sens propre comme au figuré.

Mevlüt Erding (Rennes) : Aligné avec Rennes contre Lille avant de rejoindre Saint-Étienne, le Turc a fait du Erding. Des appels impeccables, de l’application, de l’idée et de la bonne volonté. Mais toujours cette saloperie de maladresse qui l’empêche de se libérer. Depuis son départ du PSG, l’attaquant cherche un mental. Son transfert dans le Forez devrait l’aider à remonter la pente.

Le geste : la lunette de Luvovic Obraniak

Le tatoué parle bien, on le savait. Il a aussi une belle patte gauche. Alors que les Bordelais étaient menés à Saint-Étienne, Obraniak a sorti sa plus belle punchline : une frappe du gauche en pleine lucarne. Sans prévenir. Histoire de dire que les Bordelais ont encore du talent dans les godasses. Le plus beau but d’un week-end un peu radin en caramels…

Youtube
Ils ont dit :

« Je ne comprends pas, je ne digère pas. J’ai un sentiment… pas de honte, mais je ne m’attendais pas à ça. Surtout en première mi-temps où, dans l’attitude, nous avons été en dessous de tout. » Rémi Garde, dit la victime.

« S’il revient, il faudra une discussion vis-à-vis des joueurs. Vous me dites qu’il se sent mal, mais c’est un grand garçon, il faut qu’il assume ce qu’il fait. Je pense qu’il fait ça avec conscience, et je pense qu’il le regrettera plus tard. » Rio Mavuba à propos de son ex-futur ex-coéquipier Florian Thauvin.

Le tweet :

Pendant que l’OL se fait massacrer la gueule en Haute-Savoie, Bafetimbi Gomis, lui, se la coule douce en bord de mer avec son pote André-Pierre Gignac. Ce dernier a d’ailleurs sa main sur sa cuisse. Touchant.


La stat : 0

Comme le nombre de faute de Thiago Silva contre Guingamp. Le défenseur du PSG a encore livré un match de martien. Anticipation, relance, jeu de tête, présence, le type sait tout faire. Il en arrive même à banaliser les prestations de ce genre. Salaud.

Et sinon

- Toulouse est lanterne rouge de Ligue 1. Clément Chantôme est à deux doigts de se foutre en l’air.
- Nantes ne sait toujours pas le nombre de points qu’il possède.
- Emmanuel Rivière a mis autant de buts que Falcao et Cavani réunis.
- Zlatan Ibrahimović a mis son premier but cette saison.
- Trois « 0-0 » dans la même journée. Le football spectacle fait la grève.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La non-célébration de Ludovic "je mets un super but qui sert à rien" Obraniak! Vénèr.
Le but de Jordan Ferri n'était pas mal non plus.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
"Monaco princier"
"L'OM a mal à la gueule"

non ca va, c'est 2-1, pas 3-0 et on reste à un point.

Oui, Monaco a une très belle équipe et mérite nettement la victoire hier
mais non, ca va, on a pas "mal à la gueule" je t'assure..
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
ah mais ok, je viens de comprendre : c'est Mathieu Faure qui a écrit ce torchon.

My bad, on t'excuse mon grand. Tu devais encore sous le coup de l'excitation après cette "folie" du temps additionnel contre l'EAG
Essuyez vous le coin de la bouche, vous en avez encore de partout, en meme temps celle de moutinho + celle de Falcao en meme temps ca doit bien éclabousser, belle équipe de monaco oui, 45 min sans frapper au but et un parquage visiteur qui remplit 2% de Louis II, ils peuvent avoir le pognon qu'ils veulent ce club sera toujours risible, la ferveur ne s'achète pas
Crabz Shapiro Niveau : DHR
"Rabiot et sa coupe de Terminal L" hahaha c'est vrai qu'il a une tête à partir en hypokhâgne le bougre.
Rabiot a un melon digne des joueurs de l'EdF ? Ah. D'accord... Des preuves ? Son interview après le match fait penser tout le contraire.
Rabiot a un melon digne des joueurs de l'EdF ? Ah. D'accord... Des preuves ? Son interview après le match fait penser tout le contraire.
Rabiot a un melon digne des joueurs de l'EdF ? Ah. D'accord... Des preuves ? Son interview après le match fait penser tout le contraire.
Maintenant que le méchant Ancelotti n'est plus là, on va s'en prendre (encore une fois) à certains joueurs pour masquer la pauvreté du jeu du PSG. J'ai vu beaucoup de consultants se branler (au sens littéral) sur le 4-3-3 de Laurent Blanc contre Nantes en se basant sur les 20 premières minutes. Alors qu'à mon humble avis ce système n'est pas du tout adapté à nos joueurs. Personne ne l'avait noté mais contre Nantes dès que les canaris se sont mis à jouer on a tellement été asphyxié au milieu, que Thiago Silva a été obligé de devenir notre meneur jeu, Lucas est rentré pour jouer milieu relayeur droit, Cavani a bouffé la craie de la ligne de touche alors qu'on sait que ce type est dangereux quand il fait des appels dans la surface.

Donc Blanc reconduit ce schéma (sur lequel Carlo s'était également cassé les dents) et Pastore nous ressort le même match de tocard. Franchement ça devient une souffrance de voir ce joueur. Qu'on le fasse joueur à son vrai poste c à d plus haut en soutien de Cavani et Ibra ou qu'on ne le fasse plus jouer du tout. ça suffit de le trimbaler aux quatres coins du terrain.


Bref tout ça pour dire que si ça continue, on va se prendre une belle branlée contre Monaco et j'attendrai impatiemment que Dugarry convoque Blanc au CFC pour que ce dernier nous explique sa tactique. Parce qu'à part vouloir recruter Cabaye (WTF), je ne vois pas où il veut en venir.
"Non vraiment j'en ai marre de ce nouveau public de merde" :

A chaque fois qu'il est question du parc sur Sofoot c'est toujours la même, on fait référence au nouveau public.

Sauf que le Parc s'est jamais gêné pour siffler Coridon. Sauf que Jean-Eudes Maurice prenait des insultes ou des chants dans la gueule chaque fois qu'il touchait la balle et c'était mille fois pire que pour Javier "je me touche" Pastore. Pas un mot non plus sur les sifflets contre LAURENT BLANC lors de l'annonce des compos, pourtant uniquement proférés par des "anciens".

Tout comme vous étiez dans les premiers à dire que le Parc avait sifflé Zlatan l'an dernier (ridicule, y'a eu trois sifflets d'une tribune latérale après une action pourrie mais 99,99% des gens n'ont pas bougé un cil contre lui mais le truc s'est répandu comme une trainée de poudre)et comme vous passez votre temps à dire que Pastore c'est le football vous pouviez pas vraiment faire autrement que le défendre.

Donc je paye mon abo 400 balles en Boulogne, et c'est pas ça qui a permis à Paris de payer les 42 millions de Pastore. Pas ça qui m'autorise à siffler Javier. Sauf que le type te fait un éclair tous les trois matches depuis deux ans et demi (il jouait pas mieux avec Kombouaré, juste plus haut donc plus de buts, le reste c'est du vent) il en a rien à branler de tout et il fait systématiquement les mauvais choix.


Dire aussi que le Parc (c'était dans un autre article mais tant que j'y suis hein) est versatile parce qu'il siffle puis acclame Pastore est tout aussi idiot. C'est pas des gens qui changent d'avis sur lui c'est juste que la moitié y croit encore, l'autre moitié n'en peut plus (devinez où je suis). La première moitié a simplement voulu montrer qu'ils étaient derrière lui, la seconde a voulu dire à Lolo de dégager cet abruti du terrain lors des prochains matches. On n'a pas beaucoup de moyens de s'exprimer, mais EVIDEMMENT qu'un stade DOIT siffler ses propres joueurs, quand il s'avère que ce sont des tanches absolues ET qu'il y a des joueurs meilleurs qui sont cantonnés au banc.

Au même poste que Pastore existe un type qui a exactement le même profil mais qui fait tout mieux. Mesut, viens nous sauver!
Bien que fan de l'OM, j'ai adoré le match d'hier, qui était d'un super niveau. Malgré certaines lacunes, l'équipe de l'OM m'a rassuré quant à son potentiel. Il y a eu certaines phase de très haut niveau, et un énorme A Ayew que j'adore.
En ce qui concerne Monaco, leur jeu m'a vraiment impressionné, je ne les pensais pas capable de tenir un tel rythme tout le match. Cette équipe dégage vraiment quelque chose, et tous les joueurs, y compris les jeunes, sont sacrément techniques. Ils risquent d'être un sacré caillou dans la chaussure du PSG.
Booyaka95 Niveau : CFA2
Avec Ibra en 10, Pastore n'a d'autre place que le banc de touche. C'est un 10 à l'ancienne et pi c'est tout. Pour avoir une équipe sans points faibles, Paris se doit de recruter un milieu gauche genre Di Maria voire Mata et un lateral droit. Là on serait blindé. Pastore c'est 42 M sur le banc, faut pas se boiler la face, il a eu plus que sa chance pour démontrer qu'il pouvait être titulaire et il l'a trop de fois foiré. Pour Monacs, faut pas s'enflammer. Sur la durée, même sans jouer l'europe, les anciens vont pas pouvoir tenir toute une saison. Toulalan est out, ce sera sûrement bientôt le tour d'Abidal ou de Carvalho. Marseille a montré ses limites. Nkoulou c'est pas un cador, Mendes non plus. Je ne vois pas le championat échapper au PSG même si l'équipe est loin d'être au niveau pour le moment.
Booyaka95 Niveau : CFA2
Avec Ibra en 10, Pastore n'a d'autre place que le banc de touche. C'est un 10 à l'ancienne et pi c'est tout. Pour avoir une équipe sans points faibles, Paris se doit de recruter un milieu gauche genre Di Maria voire Mata et un lateral droit. Là on serait blindé. Pastore c'est 42 M sur le banc, faut pas se boiler la face, il a eu plus que sa chance pour démontrer qu'il pouvait être titulaire et il l'a trop de fois foiré. Pour Monacs, faut pas s'enflammer. Sur la durée, même sans jouer l'europe, les anciens vont pas pouvoir tenir toute une saison. Toulalan est out, ce sera sûrement bientôt le tour d'Abidal ou de Carvalho. Marseille a montré ses limites. Nkoulou c'est pas un cador, Mendes non plus. Je ne vois pas le championat échapper au PSG même si l'équipe est loin d'être au niveau pour le moment.
Je n'ai aucunement été impressionné par Monaco. Seul le résultat est remarquable.
Les marseillais ont sifflé Gignac ou beaucoup d'autres joueurs par le passé, les lyonnais ont sifflé keita ou makoun ou puel qui les amenait en LDC, les bordelais sifflent leurs joueurs l'année dernière, les madrilènes ont conspué benzema etc etc etc...

Mais le seul truc qu'on retient ce sont les qques centaines supporters parisiens qui ont sifflé pastore ( qui, reconnaissons le a fait un match dégueu ) sur les 45000...

en gros c'est pareil que lorsque les médias fustigeaient le parc des fachos alors qu'il y avait 300-400 mecs comme ça sur 45000...

Ok, je le note...
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par Crabz Shapiro
"Rabiot et sa coupe de Terminal L" hahaha c'est vrai qu'il a une tête à partir en hypokhâgne le bougre.
Toutafé ! Je croirais me lire. :-D
Attention à Rabiot, sa mère a l'air aussi peu intéressée par les thune qu'adil le boucher du 18ème...
Entre le commentaire sur Rabiot (très mauvais sur sa rentrée) et celui sur OM-ASM, je trouve que sofoot commence sérieusement à céder à la tentation de l'analyse de matchs basée sur la feuille de stat ou sur un résumé de 3 minutes.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Message posté par Al Bundy
Les marseillais ont sifflé Gignac ou beaucoup d'autres joueurs par le passé, les lyonnais ont sifflé keita ou makoun ou puel qui les amenait en LDC, les bordelais sifflent leurs joueurs l'année dernière, les madrilènes ont conspué benzema etc etc etc...

Mais le seul truc qu'on retient ce sont les qques centaines supporters parisiens qui ont sifflé pastore ( qui, reconnaissons le a fait un match dégueu ) sur les 45000...

en gros c'est pareil que lorsque les médias fustigeaient le parc des fachos alors qu'il y avait 300-400 mecs comme ça sur 45000...

Ok, je le note...


nan mais dans le cas du PSG new look, c'est assez normal qu'on focalise là dessus
je pense que l "auteur" (toute proportion gardée) a voulu assez justement mettre en évidence le caractère consumériste, opportuniste du nouveau public du Parc.

Ces mecs impatients qui gueulent quand y a pas du but de la même manière qu'ils tapent le scandale en boulangerie parce qu'ils sont pas servis rapidement.
Des mecs roulés dans la farine en somme
C'est fou comme le journaliste sportif s'enflamme :
Après "le retour fracassant des lyonnais" au bout de 2 journées voilà le "Monaco, le plus beau et le plus fort, tremble Ligue 1" !
L'OM hier, s'ils reviennent en seconde mi-temps en pressant et en rentrant direct dans le match et non pas en se comportant comme des pucelles, c'est pas le même match. Marseille m'a inquiété, parce qu'ils n'ont pas joué le coup à fond et face à Monaco ça ne pardonne pas. Il manque un gueulard dans cet OM et des couilles chez Baup.
Y avait quand même pas mal de déchet, et même du côté de Monaco. Mais le journaliste sportif s'enflamme : "Quel match de niveau champion's league, la L1 c'est du lourd !"
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 38