1. //
  2. // 15e journée
  3. // AS Saint-Étienne/Lyon

Quand Vichy a failli tuer le derby dans l'œuf…

Le derby entre Saint-Étienne et Lyon propose un énième acte de son mélodrame ce soir. Les supporters se détestent avec conviction et les dirigeants miment avec une gourmandise commerçante la comédie pour essayer de maintenir en vie une rivalité si rentable. Pourtant les deux clubs ont failli fusionner. La faute à un régime de Vichy qui n'aimait ni le foot ni le professionnalisme, et encore moins le peuple du ballon rond... Récit de l'incroyable saison 1943-1944 du « Lyon-Lyonnais » .

Modififié
0 12
4 juillet 1943. Dans son rapport mensuel envoyé à Vichy, le préfet de la Loire s'inquiète que la suppression de l'équipe de foot professionnelle de Saint-Étienne, à la suite de la réorganisation du championnat de première division autour d'équipes régionales, déclenche « une très forte effervescence » . L'ampleur du mécontentement le pousse à demander une « reconsidération de décision » . Onze jours plus tard, le haut fonctionnaire essaye toujours de convaincre sa hiérarchie au nom du maintien de l'ordre public : « La présence à Saint-Étienne d'une bonne équipe de football a une influence d'ordre moral sur la jeunesse et en particulier la jeunesse ouvrière des houillères. » Il n'est pas nécessaire de rappeler à quel point il fut rare, voire exceptionnel, que ces fidèles serviteurs de l'État s'opposent aux décisions émanant, y compris indirectement, du maréchal Pétain.

Ce cri d'alarme survient pourtant à un moment particulier. Le foot français aborda la difficile période de l'occupation alors qu'il traversait déjà une période cruciale de son évolution. Le professionnalisme venait tout juste d'être instauré, notamment sous l'impulsion des clubs liés, comme Sochaux ou Saint-Étienne, aux grands groupes industriels du moment. Or le nouveau régime regarde d'un très mauvais œil ce sport à la fois « métèque » , ouvrier, urbain et désormais professionnel. Pour ceux qui s'intéressent à la question dans les couloirs de la ville d'eau transformée en capitale de la France « allemande » , il se révèle trop loin des belles valeurs « de chevalerie » athlétique que certains rêvent d'insuffler à la jeunesse du pays. « Il est encore dans la doctrine de la révolution nationale de donner à la jeunesse le goût de l'effort ; non de l'effort pour le gain, mais de l'effort pour l'effort » , précisera à ce propos Jep Pascot, commissaire général à l'EGS, autrement dit le « ministre des Sports » de la collaboration.

Vichy et l'anti-professionalisme


« Lorsque Jean Borotra, en avril 1942, a été viré de ce poste, son successeur, Jep Pascot, ancien rugbyman, notamment à l'USAP, a en effet repris les affaires en main, et radicalisé avec beaucoup plus d'autoritarisme la politique sportive du régime » , précise Pascal Charroin - historien au département STAPS de Saint-Étienne et chercheur au CRIS à Lyon. « Ce dernier a voulu réaffirmer le préalable anti-professionnel du gouvernement, et de manière plus virulente que Borotra. Le foot se vit toutefois accorder certes une petite exception, au regard notamment de son apport au rayonnement de la France. Il eut le droit de maintenir une équipe pro dans chaque chef-lieu d'Académie. Au départ, il a laissé faire la FFFA, pour qu'elle établisse ce championnat "nouvelle formule". Sauf que la fédé a traîné des pieds, laissant ainsi la situation pourrir. Résultat, Jep Pascot a tapé du poing sur la table et a ordonné aux préfets d'appliquer la consigne avec intransigeance.  » Les frictions entre le monde du football et le commissariat ne cesseront de se multiplier ensuite, à l'instar du conflit avec la Ligue de Paris.

Pour en revenir au championnat, il est ainsi procédé à des fusions contre-nature, heurtant la petite histoire du foot français, avec de pseudo-formations régionales qui ne s'appuient sur aucune autre réalité que des découpages administratifs ou vaguement « folkloriques » . Tout comme le régime tente d'imposer son mythe ruraliste à une France de plus en citadine et industrielle, il décide d'ignorer les spécificités propres à chaque « terroirs » footballistiques. 16 équipes s'inscrivent de la sorte pour la saison 1943-1944, et les joueurs deviennent des moniteurs rémunérés.

L'amateurisme ou trahir ?


« Pour le cas de Saint-Étienne, continue Pascal Charroin, on imposa donc aux pros de l'ASSE d'aller jouer pour une équipe montée de toute pièce "le Lyon-Lyonnais". Le professionnalisme à Lyon n'existait pas alors, contrairement à Saint-Étienne qui avait adopté ce statut dès le départ en 1933. Le FC Lyon restait une équipe constituée d'amateurs, comme d'ailleurs celle de Bourg-en-Bresse qui devait également fusionner. On a bricolé une formation en additionnant soi-disant les "meilleurs" de chaque club. Elle ne signifiait rien sur le plan sportif. Ils ont été rencontrer Paris-Île-de-France. Ils étaient tout juste neuf et ils ont dû emprunter deux remplaçants, des anciens du Red Star. Y compris l'entraîneur de 51 ans a dû chausser les crampons. »

C'est peu dire que cette décision provoqua une réaction d'incompréhension dans l'ensemble du monde du foot et évidemment, au premier chef, dans les villes qui hébergeaient des clubs « puissants et fondateurs » , condamnés à mourir. Surtout que globalement, l'opinion commence, comme en témoignent les rapports des préfets, à se défier du régime depuis le retour de Pierre Laval en avril 42 (et au fur et à mesure que la victoire des alliés se dessine), avec le tournant ouvertement assumé du collaborationnisme (Jep Pascot est un proche de René de Chambrun, gendre du chef du gouvernement). « La réponse locale a d'abord été politique. Les notables du cru, comité des Houillères y compris, ont envoyé Antoine Pinay, le futur papa du nouveau franc, expliquer en haut lieu qu'il s'agissait d'une très mauvaise idée. Le préfet de la Loire a été sollicité par le conseil municipal et départemental pour faire remonter l'incompréhension à ses supérieurs et à Pierre Laval, ce qu'il fit facilement, en étant lui-même convaincu. Le sentiment d'injustice était d'autant plus grand que le Nord et le Pas-de-Calais se virent accorder une dérogation pour Lens et Lille. Cela dit, Sochaux avait été rayé de la carte, et ce qui demeurait de l'effectif avait dû aller jouer a Besançon, une cité sans aucune tradition foot. »

Jep Pascot et Vichy ne cèdent pas d'un pouce. L'heure n'est plus aux compromissions. « Comment l'affaire s'est solutionnée ? Trois Stéphanois sont effectivement partis à Lyon, tous les autres se sont fait délivrés des certifs bidons de la société Casino de Guichard, une façon de prouver qu'ils n'étaient pas pros. D'autres ont dégainé des prétextes plus ou moins vrais, comme la maladie d'une mère ou de tenir un bistrot à Sainté, pour ne pas rejoindre la nouvelle équipe. »

Une revanche sur le terrain


C'est dans cette nouvelle configuration que le « nouveau » championnat reprend, dans lequel la création « Lyon-Lyonnais » peine évidemment à briller, finissant 13e sur 16. « L'ASSE, de son coté, continue Pascal Charroin, a été reversée chez les amateurs. Elle s'est retrouvée face à des associations du coin telle que la Roche-la-Molière, pour résumer d'un niveau de DHR ou au mieux de CFA2. Elle survole évidemment la compétition. Il y eut cependant une forme de confrontation directe. Une rencontre entre amateurs du Lyonnais, comptant donc désormais de nombreux, voire quasiment que des ex-pros de l'ASSE, et l'équipe fédérale « pro » récemment créée ex-nihilo, se déroula le 5 décembre 1943 à Geoffroy-Guichard. Le public acclama les ex-Verts et hua ceux passés à « l'ennemi » . La défaite 3 à 1 de ces derniers suscita la liesse populaire dans un stade plein malgré les moins 5 de ce dur hiver. »

À la libération, tout reprend son cours normal, ou presque. Cette aventure ne sera sûrement pas pour rien dans les raisons qui conduisirent à la création de l'Olympique lyonnais en 1950...

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tu peux te la foutre au cul ton intro NKM.

Voila.

Je lis la suite maintenant.
Merci pour cet article historique.
La suite est excellente en revanche.
Peut-on trouver une personne qui puisse m'expliquer, objectivement (c'est très important, surtout quand il s'agit de supporterisme, l'objectivité), la rivalité Asse/Lyon. Excusez mon côté béotien.

Haha, je dois valider avec le logo de sainté.

Merci
Message posté par seb69
Tu peux te la foutre au cul ton intro NKM.

Voila.

Je lis la suite maintenant.


Pourquoi ?
Swann Borsellino Niveau : DHR
Message posté par Niels
Peut-on trouver une personne qui puisse m'expliquer, objectivement (c'est très important, surtout quand il s'agit de supporterisme, l'objectivité), la rivalité Asse/Lyon. Excusez mon côté béotien.

Haha, je dois valider avec le logo de sainté.

Merci


A 19h30, il y a une interview d'un homme calé qui expliquera cela, et plein d'autres choses !
NikkoFromLyon Niveau : National
Maintenir en vie une rivalité si rentable ?

Le Derby c'est qqs chose de vrai, c'est de loin le plus intense de France loin du Classico construit sur du sable.
La rivalité depasse le cadre du simple match et se retrouve dans plein d'aspects du quotidien, meme avec ses excès que l'on peut condamner on ne peut nier cette vérité
Alors que les institutions font tout pour détruire une rivalité qui est l'essence même du football, il serait agréable que sur So Foot on ne trouve pas des conneries digne de l'Equipe.fr
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par Swann Borsellino


A 19h30, il y a une interview d'un homme calé qui expliquera cela, et plein d'autres choses !


Un peu de précision ou tu vas nous faire saliver alors que l'on a clairement que ça à foutre en attendant le derby ?
Roland Gland Niveau : DHR
Message posté par Niels
Peut-on trouver une personne qui puisse m'expliquer, objectivement (c'est très important, surtout quand il s'agit de supporterisme, l'objectivité), la rivalité Asse/Lyon. Excusez mon côté béotien.

Haha, je dois valider avec le logo de sainté.

Merci


On a deux villes qui ont été très dynamique économiquement au XXème siècle. Saint Etienne était un bassin plus prolétarien et l'est resté bien plus longtemps que Lyon. Lyon compte bien plus de notable et est une ville qui je trouve, se définit bien plus que par la sphère productive. Elle concentre plus de pouvoirs administrativement, connait une plus grande effervescence intellectuelle avec des universités plus vieille et un milieu culturel plus important. Du coup, lyon est plus une ville bourgeoise dans son ensemble. Ce la s'est renforcé à partir des années 70 et le début du processus de désindustrialisation dont Lyon a réussit la bascule alors que Sainté a bien galéré.

Donc culturellement, on a une opposition bourgeoisie/prolétariat.

Après le sportif fait le reste. Deux des quatre plus grands clubs français qui ont chacun eu un age d'or et qui cherchent la suprématie régionale.
roctovirso Niveau : CFA2
Message posté par NikkoFromLyon
Maintenir en vie une rivalité si rentable ?

Le Derby c'est qqs chose de vrai, c'est de loin le plus intense de France loin du Classico construit sur du sable.
La rivalité depasse le cadre du simple match et se retrouve dans plein d'aspects du quotidien, meme avec ses excès que l'on peut condamner on ne peut nier cette vérité
Alors que les institutions font tout pour détruire une rivalité qui est l'essence même du football, il serait agréable que sur So Foot on ne trouve pas des conneries digne de l'Equipe.fr


Ce que tu dis est vrai, et j'approuve.
Maintenant j'espère qu'on va revenir à du chacun est maître chez lui, et pour longtemps.

Peace & Foot...
Message posté par Niels
Peut-on trouver une personne qui puisse m'expliquer, objectivement (c'est très important, surtout quand il s'agit de supporterisme, l'objectivité), la rivalité Asse/Lyon. Excusez mon côté béotien.

Haha, je dois valider avec le logo de sainté.

Merci


Alors d'abord comme Roland Gland l'a dit, il y a une rivalité "économique", Lyon est prospère et embourgeoisée alors que Sainté est une ancienne grosse ville industrielle qui aujourd'hui en chie pas mal (pas réussie à se reconvertir, dynamisme complètement coupé par la crise).

Sinon y'a aussi une forme de rivalité historique, la révolte des Canuts, fierté Lyonnaise a été décimée par des armes fabriquées à Saint-etienne. Meme si c'est pas l'anecdote de l'année, ça a quand meme du jouer dans la creation de la rivalité.

On peut aussi noter une rivalité très précoce, dès les années 50 y'avait pas mal de chambrage des deux cotés. En 1951 Lyon s'était imposé dans le forez, les stephanois avait balancé dans la presse que Lyon avait joué la "carotte". Le match d'après les supporters lyonnais avaient balancé de vraies carottes sur la pelouse.

Et à ça on peut ajoute les dynamiques de résultat "inversées" des deux clubs dans leur histoire, avec de longue periode de domination pour chacun pendant que l'autre était au plus mal.

Puis meme, la rivalité tu la ressens tous les jours. C'est quand meme bien plus poussé qu'une rivalité OM-PSG, t'as un coté bien plus culturel, c'est dans le sang !


ALLEZ L'OL. Chez vous c'est chez nous ! #20ans
Près des cimes... Niveau : CFA2
Message posté par BG87


Alors d'abord comme Roland Gland l'a dit, il y a une rivalité "économique", Lyon est prospère et embourgeoisée alors que Sainté est une ancienne grosse ville industrielle qui aujourd'hui en chie pas mal (pas réussie à se reconvertir, dynamisme complètement coupé par la crise).



D'accord sur la rivalité "économique" (encore que Manufrance poussait pas mal en 76, donc la "pauvre" équipe, bof!), mais ouais grosso modo c'était Sainté les producteurs et Lyon les acheteurs.


Par contre, ayant vécu plusieurs années à Lyon, et mettant les pieds assez régulièrement à Sainté, je me permets de corriger quelques erreurs de ta part.


La ville n'a pas réussi à se convertir, bof pas vraiment. Il y a eu création d'un pôle d'Excellence en Optique, présence de quelques très grosses boîtes leader dans leur domaine (HEF, THALES), et 4 écoles d'ingé (dont une antenne de ParisTech) sont présentes.
Il y a aussi une fac (sciences) étendue sur 3 sites, une école d'Archi, une école d'art.

Faut le temps que ça prenne quoi.

Et certains apparts du centre-ville n'ont rien à envier aux grands appart de Jean Macé.

Donc oui, il y a du retard, c'est clair, mais c'est plus petit aussi, alors y'a forcément moins de trucs à faire là-bas. Et faut pas non plus croire que c'est un trou à rats sur le déclin. D'autant que c'est pas la même config géologique non plus.
jeudi 23 février 357€ à gagner avec la Lazio & Saint-Etienne jeudi 23 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax
Hier à 13:44 Quand Olivier Dacourt se faisait arnaquer par Donald Trump
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:09 Kombouaré pessimiste avant d'accueillir Monaco Hier à 12:05 BT Sport diffusera des matchs de FIFA 17 Hier à 11:50 Le capitaine de Falkirk s'entraîne sur l'autoroute Hier à 11:47 Le joli coup franc du KRC Genk en Ligue Europa Hier à 11:15 Manchester City a inauguré son catwalk Hier à 10:54 L'horrible tacle de Dele Alli en Ligue Europa
jeudi 23 février Le Parc OL rend hommage à Lisandro jeudi 23 février Suivez la trade deadline NBA en direct sur Trash-Talk jeudi 23 février L'affiche maladroite du Stade brestois jeudi 23 février La nouvelle signalétique du Vélodrome jeudi 23 février 15 000 euros d'amende pour une banderole jeudi 23 février La vilaine blessure de Héctor Herrera jeudi 23 février À bientôt 50 ans, il plante son 2000e but jeudi 23 février L'échange de maillot entre Casillas et Buffon jeudi 23 février L'investisseur du Munich 1860 souhaite le retour des ultras jeudi 23 février Dix sélections africaines à la Coupe du monde 2026 jeudi 23 février Les LA Galaxy organisent des détections en Angleterre jeudi 23 février Le slalom géant de Jordi Mboula en Youth League jeudi 23 février Le golazo de Zaza mercredi 22 février Les Stéphanois raillent les supporters mancuniens mercredi 22 février L'ancien gardien de Chapecoense veut rejouer en paralympique mercredi 22 février L'ascenseur émotionnel d'un fan de City mercredi 22 février Interdit de stade pour avoir porté un peignoir mercredi 22 février Coup franc imparable en Bolivie mercredi 22 février Les violences au stade sont en baisse mercredi 22 février Le dur métier de traducteur du Rubin Kazan mercredi 22 février Lourdes suspensions pour avoir laissé leurs adversaires marquer mercredi 22 février PV pour Karim Benzema à cause d'un iguane mercredi 22 février Bellerín, la relève de la droite barcelonaise ? mercredi 22 février Giggs : « Donner plus de chance aux entraîneurs anglais » mercredi 22 février EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! mercredi 22 février Wayne Shaw pourrait rebondir comme testeur de tourtes mercredi 22 février Quand Griezmann peste contre le remplacement de Gameiro mardi 21 février Le gardien de Sutton contraint de démissionner mardi 21 février Chamakh, le Qatar plutôt que l’Italie ? mardi 21 février La minasse d'Hulk mardi 21 février La femme d'Axel Witsel vend une Ford KA mardi 21 février Robert Vittek rebondit à Bratislava mardi 21 février Record explosé dans le Ninety-Two Club mardi 21 février Samuel Eto'o en Chine ? mardi 21 février Manuel Neuer a trollé Arsenal ce week-end mardi 21 février Des incidents durant un match de D3 anglaise mardi 21 février Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! mardi 21 février Theo Walcott dans les vestiaires de Sutton pour les féliciter mardi 21 février Wayne Shaw mange sur le banc lundi 20 février Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match lundi 20 février Une bicyclette en D5 belge lundi 20 février Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi lundi 20 février Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille lundi 20 février CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas lundi 20 février Acheampong fête la victoire sur un adversaire lundi 20 février Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort lundi 20 février Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine lundi 20 février L'entraîneur d'America joue le douzième homme lundi 20 février Le poirier du coach des Rangers lundi 20 février Une sacrée quetsche en D2 belge lundi 20 février Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu lundi 20 février Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln lundi 20 février La chevauchée fantastique de Mavididi lundi 20 février Berbatov cherche un club lundi 20 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée lundi 20 février 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy lundi 20 février Un joli coup franc du milieu de terrain lundi 20 février Les golazos de Youri Tielemans lundi 20 février Superbe geste technique raté au Mexique lundi 20 février Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax vendredi 17 février Les Pogba à Manchester jeudi 16 février La merveille de Bernardeschi jeudi 16 février 203€ à gagner avec Chelsea, Atalanta Bergame & Burnley jeudi 16 février Mark Clattenburg file en Arabie saoudite jeudi 16 février Dégoûtés, les fans d'Arsenal revendent leurs tickets jeudi 16 février La coupe de cheveux fraternelle de Florentin Pogba jeudi 16 février Quand Darmstadt invite Barack Obama jeudi 16 février Infantino n'a pas peur des hooligans jeudi 16 février Un bar ouvre en hommage à Chapecoense jeudi 16 février Baston pendant un entraînement à Boca Juniors jeudi 16 février La boulette du gardien de Newcastle jeudi 16 février Les hooligans russes sont déjà prêts pour « leur » Mondial jeudi 16 février Lemina, lui aussi de retour à l'OM ? jeudi 16 février La compagne de Maradona ne fait pas de dépositions jeudi 16 février Le Bayern enterre Arsenal sur Twitter jeudi 16 février En Suisse, des ultras deviennent sponsor maillot de leur club mercredi 15 février Une étude montre des dommages cérébraux sur six anciens footballeurs mercredi 15 février Ricardo Carvalho signe en Chine mercredi 15 février L'hymne de la Ligue des champions sauce tarentelle mercredi 15 février Le chant de Saint-Valentin des supporters de Cardiff mercredi 15 février Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98 mercredi 15 février Maradona a-t-il agressé sa compagne à Madrid ? mercredi 15 février Ces clubs français plus forts que le Barça mercredi 15 février La coupe « non éthique » d'Asamoah Gyan mercredi 15 février Matuidi, sa femme et Google mercredi 15 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 15 février 216€ à gagner avec le Bayern Munich & Real Madrid - Naples mercredi 15 février Luis Enrique perd son sang-froid face à un journaliste mardi 14 février Craig Gardner offre 50 tickets famille aux supporters de Birmingham mardi 14 février Le corner rentrant de Youssouf mardi 14 février Philadelphie cherche à renforcer son staff avec un tatoueur mardi 14 février Guardiola congratule Arter pour sa future fille mardi 14 février Thierry Froger de la L2 au TP Mazembe mardi 14 février Gignac stoppe une interview de son coéquipier Vargas mardi 14 février Djibril Cissé serait complice dans l'affaire de la sextape de Valbuena mardi 14 février Thomas Tuchel veut attiser la curiosité des joueurs mardi 14 février Quand le fair-play débouche sur un but gag lundi 13 février Le bijou de Sinama-Pongolle lundi 13 février Diaby : la blague de Julien Cazarre ne passe pas lundi 13 février Golazo en D3 espagnole lundi 13 février La finale de la Coupe maintenue au Calderón ? lundi 13 février Le FC Cologne lance un projet de réalité virtuelle lundi 13 février Un fan de Burnley évite un drame en tribune lundi 13 février Un supporter meurt en marge d'un derby de Rio lundi 13 février Pas assez de contrôles antidopage en Angleterre ? lundi 13 février Sankt Pauli : la banderole qui fait mal lundi 13 février 308€ à gagner avec PSG - Barça & Benfica - Dortmund lundi 13 février La célébration ratée de Simon Terodde lundi 13 février Un joueur de Serie B copie Zlatan lundi 13 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 25e journée lundi 13 février Quand un joueur de l'Ajax utilise une blessure pour dribbler son adversaire dimanche 12 février Ligue 1 : une 25e journée record dimanche 12 février La merveille de Torres dimanche 12 février Gareth Bale a repris l'entraînement dimanche 12 février Robbie Brady nettoie les filets de Courtois dimanche 12 février Un joueur amateur décède sur le terrain dimanche 12 février Tolérance zéro contre l'homophobie dans le sport britannique dimanche 12 février Les supporters des Orlando Pirates envahissent la pelouse dimanche 12 février Deux splendides reprises de volée à Norwich dimanche 12 février Le commentaire polémique de Lee Dixon sur Son dimanche 12 février Bilić en tribune pour avoir fracassé un micro dimanche 12 février Morecambe régale (littéralement) ses fans dimanche 12 février Célébration houblonnée en Angleterre dimanche 12 février L'énorme boulette du gardien de La Gantoise dimanche 12 février Un match annulé vire à la bataille de boules de neige samedi 11 février Le perroquet fugueur de Philippe Mexès samedi 11 février Gordon Ramsay prêt à remplacer Mark Warburton samedi 11 février Mertens a hésité à signer en Chine vendredi 10 février La volée de Chumacero vendredi 10 février Le Tchad n'est déjà plus sponsor du FC Metz vendredi 10 février Liverpool a échappé à une catastrophe vestimentaire en 1990 vendredi 10 février Et voilà le maillot des 80 ans du TFC vendredi 10 février John Terry s'amuse avec son chewing-gum vendredi 10 février Dele Alli joueur du mois, Carroll récompensé pour son but vendredi 10 février Des fans déneigent le terrain pour éviter le report du match vendredi 10 février Rétro : Le jour où Griezmann a cisaillé l'OL vendredi 10 février Heitinga et ses pépins financiers vendredi 10 février Thierry Henry joue les chauffeurs pour le groupe Texas vendredi 10 février Kim Källström signe en Suède vendredi 10 février Maradona va travailler avec la FIFA jeudi 9 février 214€ à gagner avec la Roma, Juventus & Sampdoria-Bologne jeudi 9 février Arsenal signe un jeune Nigérian de treize ans jeudi 9 février Royston Drenthe se lance dans le rap jeudi 9 février Čeferin pour une limitation des mandats à la tête de l'UEFA jeudi 9 février Depay et le micro de Saint-Étienne jeudi 9 février Le mythique commentateur de l'AC Milan ému par Deulofeu jeudi 9 février La Premier League s'attaque au streaming illégal jeudi 9 février Rooney et Ibrahimović zlatanent un fromage suisse jeudi 9 février Le but du week-end en Suisse jeudi 9 février Le maillot de Depay dans le musée de l'OL jeudi 9 février Les tops et les flops de Mon Petit Gazon de la 24e journée jeudi 9 février Les excuses du Shanghai Shenhua mercredi 8 février Payet de retour avec un but mercredi 8 février Liverpool rend hommage à Cissé
0 12