En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Primera Division
  3. // Boca/River Plate

On était au Superclásico

Le grand classique du football argentin, entre Boca Juniors et River Plate, a été, sans grande surprise, très pauvre en jeu (1-1). Mais l'essentiel était ailleurs. Dans les tribunes, précisément. Pour son premier retour à la Bombonera depuis son passage en deuxième division, River a été accueilli comme il se doit par le peuple xeneize. Un grand spectacle. La seule chose qu'il reste à un football en sale état.

Modififié

Il a plu toute la semaine, mais ce dimanche, c'est un beau soleil d'automne qui rayonne sur Buenos Aires. Pas n'importe quel dimanche, puisque ce 5 mai, c'est jour de Superclásico à la Boca. Pas non plus n'importe quel Superclásico, d'ailleurs. Près de deux ans après son historique relégation en deuxième division, River Plate est de retour à la Bombonera. Chez l'ennemi, bien décidé à rappeler aux joueurs et aux 4000 fans du Millonario qui ont fait le déplacement ce douloureux épisode. Comme prévu, la previa, l'avant-match, est entièrement dédiée à ce passage sombre de l'histoire du club de Nuñez. Tout en haut du stade, l'unique et immense tableau d'affichage annonce « Début du match dans 95 minutes  » . Mais le stade est déjà plein à 90%. Désormais seul club, avec Independiente, à n'avoir jamais connu l'étage inférieur, Boca savoure et inaugure son nouvel album. « Les années passeront, mais nous n'oublierons jamais que tu es allé à la B (la D2) » , « River, tu montes et tu descends, tu n'es plus un club, mais un ascenseur.  » Facile, mais repris en cœur par tout le stade. C'est la grosse fête dans les tribunes, où les drapeaux jaune et bleu sont tous marqués d'un grand B. Sous ce vacarme, quelques minutes après l'arrivée de l'équipe, Riquelme débarque en civil et entre à son tour dans le vestiaire local. Blessé musculairement, l'idole de la maison ne jouera pas ce soir. Idem en face pour Trezeguet, opéré du genou il y a deux semaines.

Les poules aux œufs d'or

Devant nous, un grand black en long manteau noir s'installe au milieu des fans. Le sosie de Denzel Washington s'approche du secteur presse et demande en anglais la compo des équipes. « Je te comprends pas, negro. » À force d'insister, il obtiendra la feuille de match, puis passera 90 minutes à filmer le stade, émerveillé. Le coup d'envoi approche et les barrabravas font leur apparition. Drapeaux, tambours et ballons gonflables jaune et bleu d'un côté, rouge et blanc de l'autre. Pour la Doce, la puissante barra de Boca, ce match face aux Gallinas (les poules, surnom de River) est aussi le moyen de s'en mettre plein les poches. Près de 20% des entrées de la tribune Popular, le kop local, sont destinés à la revente. Le prix, 1000 pesos. Environ 150 euros au taux de change officiel. La barra récupère également l'argent des stationnements autour du stade (50 pesos par voiture) et de la vente des sandwichs et boissons. Un beau commerce, en somme.

Les joueurs vont faire leur apparition et le stade est en transe. Hurlements, fumigènes, pétards et papelitos pour l'entrée des locaux, bronca assourdissante pour les visiteurs. Le stade saute comme un seul homme, faisant littéralement trembler les tribunes. Le match commence et bim, ouverture du score immédiate de Lanzini pour River. Le temps s'arrête l'espace de cinq secondes, puis la Bombonera repart de plus belle, comme si de rien n'était. Au bout d'une dizaine de minutes, les fans de Boca réalisent quand même que leur équipe est menée au score et la nature des chants change. C'est l'heure du fameux « Pongan huevos, la concha de su madre » . « Posez vos couilles, la chatte de sa mère » , en VF. Classe. Sur le terrain, comme d'habitude, ce n'est pas beau à voir. Boca balance des longs ballons vers Santiago Silva, l'éphémère attaquant de la Fiorentina, pour qui le match se résume à une série de gros duels. Un joueur sort du lot quand même, l'excellent Sanchez Miño, au-dessus techniquement et particulièrement intelligent tactiquement.

Une histoire de banderoles

À défaut d'avoir du beau jeu, les supporters s'enflamment pour chaque duel remporté par les leurs. Oui, l'engagement est particulièrement apprécié en Argentine. Autre spécificité locale, de grande importance, attention, montrer d'où l'on vient. Toutes tribunes comprises, une cinquantaine de banderoles aux noms de villes ou de quartiers sont accrochées comme elles peuvent, sur les grillages, les poteaux, les rambardes. Ce sont les peñas de supporters. Tout en bas de la Popular, ceux qui n'ont pas trouvé de place pour leurs banderoles les tiennent à la main, tout au long du match. Passion. Devant eux, un type déguisé en fantôme, avec un énorme B rouge sur le ventre, se balade d'un côté à l'autre de la tribune sans jamais se soucier de ce qu'il se passe sur le terrain.



Peut-être bien qu'il a raison, au fond. Ce match compte pour la 12e journée du Tournoi Final, et Boca n'a gagné qu'une seule fois, lors du match d'ouverture. Pire, les Bosteros ont récemment encaissé un 6-1 à San Martin de San Juan, une équipe avec un bon pied en deuxième division. Du coup, Bianchi concentre ses forces sur la Libertadores, d'où les petites rotations face à River. La bande à Ramón Díaz, l'idole du club à la bande rouge, passé par Monaco, est elle dans une meilleure période, puisqu'elle est encore en course pour le titre. Mieux en place dans un match qui reste pauvre, River gâche deux belles opportunités de faire le break, maintenant Boca en vie. La mi-temps approche et Erviti trouve Silva, pour l'égalisation. Explosion. Et mouvement de foule dans la Popular. Les papiers se remettent à voler dans tous les sens, et cette fois c'est tout le stade qui reprend les chants de la Doce, un peu seule ces dernières minutes.

Expulsion, folie et incendie

La pause est l'occasion pour tout le monde de se poser un peu et de reprendre des forces, sauf pour les vendeurs ambulants, qui profitent du calme pour se lancer dans des secteurs d'une densité impressionnante. Le jeu a repris, mais il ne se passe rien. Pas une occasion, pas trois passes d'affilée dans le camp adverse. Juste des fautes et des tacles, qui font souvent lever les foules. Quand un joueur reçoit le ballon, il a environ deux secondes pour le lâcher s'il ne veut pas se faire découper. La ferveur a laissé place à la tension. C'est le moment où il ne faut surtout pas perdre. Un centre raté termine dans la tribune derrière le but, on ne reverra jamais le ballon. On s'ennuie un peu, jusqu'à l'expulsion de Ramón Díaz. La Bombonera est faite de telle manière qu'il faut traverser le terrain pour rentrer au vestiaire. Le tunnel est sorti d'urgence et une petite dizaine de flics vient protéger avec les boucliers l'entraîneur rival des jets de projectiles. « Vos sos de la B ! » (Tu es de la D2), hurlent les fans locaux à Ramón qui, d'un geste de la main, leur répond que non, pas lui.

L'évènement qu'il fallait pour relancer la partie. Pas sur le terrain, où le spectacle est de pire en pire, mais dans les tribunes, qui décident de prendre les choses en main. « River, dis-moi ce que l'on ressent, en jouant en deuxième division, je te jure que malgré les années, nous n'oublierons jamais » , le tube de l'après-midi est repris par tous dans un bruit impressionnant. Le stade devient fou, hors-contrôle. D'immenses fumées jaune et bleu jaillissent du bas des tribunes, les pétards explosent de partout, les supporters grimpent aux grillages et à chaque recommencement, la chanson monte en intensité. L'arbitre est obligé d'arrêter le match une dizaine de minutes. Peu importe, la fin de match est pour les supporters. À ce moment-là du match, c'est la réputation du stade qui compte. L'équipe n'a pas les armes pour dominer River, c'est donc dans les tribunes qu'il faut l'emporter. Dans toute cette folie, des bandes publicitaires ont pris feu dans la partie haute de la tribune. Des lances à eau sont déclenchées, mais elles atteignent plus les supporters qu'autre chose, provoquant de nouveaux mouvements de foule. Galvanisée, l'équipe locale met un coup de pression en fin de match, mais on en restera là (1-1). Un match nul fêté par la Bombonera. À la fois la beauté et la tristesse du football argentin actuel : une ferveur disproportionnée, et la satisfaction de ne pas perdre.



Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 14 décembre 450€ à gagner avec Chelsea & Leicester 1
Hier à 15:10 Un délai de 30 minutes avant de pouvoir discuter avec l'arbitre ? 10
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 15 décembre Ligue 2 : Les résultats de la 19e journée 5 vendredi 15 décembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS DE NOVEMBRE 6 vendredi 15 décembre C'est officiel, le contrat liant Bielsa à Lille est rompu 27 vendredi 15 décembre La LFP discute avec Facebook et Amazon au sujet des droits TV 36 vendredi 15 décembre Le parti Patriota 51 dément un accord avec Ronaldinho 46 vendredi 15 décembre Lucho González accusé d'avoir voulu tuer sa femme 45 vendredi 15 décembre Kim Källström va mettre un terme à sa carrière 47 vendredi 15 décembre La minasse d'un joueur de Cittadella sur coup franc 11 vendredi 15 décembre Le plan de professionnalisation totale des arbitres repoussé 28 jeudi 14 décembre Drogba et Djorkaeff ambassadeurs de la LFP 17 jeudi 14 décembre L'arbitrage vidéo adopté en Ligue 1 95 jeudi 14 décembre Dans une favela, un penalty fêté par des tirs de kalash 25 jeudi 14 décembre Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 12 jeudi 14 décembre Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 10 jeudi 14 décembre Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 39 jeudi 14 décembre Independiente remporte la Copa Sudamericana 20 mercredi 13 décembre 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 3 mercredi 13 décembre 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton mercredi 13 décembre Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 5 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 22 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 35 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 12 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29