1. //
  2. // San Lorenzo
  3. // Interview

Mauro Cetto : « J'adorerais entraîner en France »

Après avoir posé ses valises pendant une décennie en Europe, Mauro Cetto est retourné en Argentine pour jouer à San Lorenzo, où la vie lui a réservé de belles surprises : une Libertadores 2014, le titre de leader du vestiaire, disputer une finale du Mondial des clubs contre le Real Madrid, concurrencer Mario Yepes et enfin, rencontrer le pape François. Pas rien.

Modififié
Salut Mauro. Comment ça se passe à San Lorenzo en ce moment ?
Franchement, très bien. Cela fait maintenant deux ans et demi que je suis ici, nous avons remporté des titres, construit quelque chose et parallèlement, l'institution du club a évolué. Je suis heureux car j'ai vécu de belles choses dans ce laps de temps.

Comme connaître le pape François, par exemple ?
Bien sûr ! C'était une rencontre unique, inoubliable. Ce genre de choses, tu ne peux même pas te l'imaginer une seconde. Nous sommes allés le voir après avoir remporté notre championnat national, et le fait de s'être entretenu avec lui pendant 45 minutes et pouvoir écouter sa parole, c'était quelque chose de merveilleux.

Depuis l'extérieur, on a l'impression que tu te consolides comme un cadre. Tu le ressens ?
Je ne sais pas si je suis un cadre, mais j'ai un rôle dans le vestiaire que j'apprécie, et que je prends naturellement. De par mon expérience et parce que ça me plait de le faire.

Tu penses être dans un des clubs les plus ordonnés et avec une pensée pour l'avenir du football argentin ?
Oui, sans doute. San Lorenzo se classe vraiment bien ces dernières années. Aujourd'hui, de partout, on parle beaucoup de notre club, et presque tout le temps en bien. Il y a une bonne gestion de la direction, et je suis très heureux d'être dans un club majeur d'Argentine.

Tu avais déjà vécu un titre comme celui de la Copa Libertadores en 2014 avec San Lorenzo ?
Non. Franchement, c'était quelque chose de très spécial parce que le club attendait ça depuis 50 ans, donc ce titre, il a une valeur à part entière. A mesure des matches et de notre progression dans la compétition, on ressentait la pression populaire, ce que la Copa signifiait pour eux, et on comprenait que le plus important, c'était de l'apporter. Par chance, cela a été possible.

Quand tu as décidé de signer pour San Lorenzo, tu pensais pouvoir faire partie de la plus grande réussite de son histoire, comme ce qu'il s'est passé ?
Au moment où je signe, je savais que le club était dans une pente ascendante. On sentait une envie de changer la dynamique et que l'objectif était de revenir pour avoir une équipe compétitive. Comme je partageais cette ambition, j'ai souhaité venir. Par chance, cela s'est traduit par des titres comme la Libertadores, et cette institution le mérite.

« Avec Mario Yepes, on est arrivés à Nantes dans le même avion » Mauro Cetto

Cette année, l'équipe s'est fait éliminer au premier tour. Pour reprendre cette dynamique, il vous faudrait un titre ?
Quand le tirage au sort est arrivé, tout le monde savait que ce serait difficile, que si l'on passait, ce serait avec beaucoup de grabuge. Malheureusement, on ne s'attendait pas à cela et ça nous a donné un coup au moral. Mais bon, il fallait à passer à autre chose : maintenant, nous devons nous concentrer sur le championnat. Reprendre une dynamique par un titre ? C'est possible, parce que nous souhaitons toujours fixer la barre haute. En peu de temps, nous avons joué beaucoup de finales et remporté des titres. Forcément, les gens s'habituent et ils en veulent toujours plus. Nous aussi. En novembre et décembre prochain, nous espérons être au plus haut rang.

Il y a des rencontres dans la vie. Avec Yepes, vous êtes arrivé ensemble à Nantes, puis dix ans après, vous vous retrouvez à San Lorenzo pour avoir le privilège de disputer un Mondial des clubs. Comment se sont passées vos retrouvailles ?
Excellentes. On est arrivé en France en prenant le même avion. Nous avons partagé deux ans et demi à Nantes. Nous avons créé une grande amitié là-bas et nous l'avons conservé avec le temps.

Tes débuts en France, tu les fais en le remplaçant. Et maintenant, vous devez lutter pour le même poste. Encore. Comment se passe cette concurrence ?
Nous sommes conscients qu'il y a quatre défenseurs pour deux postes. En cela, nous avons une concurrence permanente, mais aussi une très bonne relation entre nous. Ces temps-ci, nous avons tous joué car il y a eu des rotations en raison des deux compétitions. Maintenant, depuis que nous sommes éliminés de la Copa, il va falloir tout donner.

Quels sont tes souvenirs de tes années à Nantes ?
Ils sont très beaux. C'était ma première expérience européenne, et puis j'ai terminé de me former comme joueur et personne là-bas, parce que j'étais jeune. Ces années m'ont servi à devenir ce que je suis aujourd'hui. Et puis c'est le club où j'ai passé le plus de temps en première division. Les premières années ont été très bonnes en résultat, mais les dernières, c'était une étape difficile. Le club n'était pas bien et même si on s'est battu, cela n'a pas suffi et on est descendu. Je suis parti après cet échec. Le club a dû toucher le fond et je crois qu'ils ont appris de leurs erreurs. Maintenant, ils sont bien installés en Ligue 1, avec une idée de jeu plus logique et un entraîneur qui sait ce qu'il veut. Avec son histoire et ses supporters, Nantes devrait être encore plus fort. Mais on ne peut pas tout avoir en un jour. J'aime la manière dont les choses se passent.

Et à Toulouse, tu t'es davantage senti comme un capitaine et un cadre ?
Je suis resté quatre ans, dont trois comme capitaine. J'ai vécu des moments magnifiques sur le plan sportif et humain, puis j'ai rencontré des personnes qui me marqueront à vie, comme Alain Casanova et le président.

T'en penses quoi de la Ligue 1 ?
Le fait de voir arriver des capitaux étrangers, ça augmente le niveau du championnat. Aujourd'hui, Paris possède des joueurs de niveau mondial, c'est ce qui a fait attirer les yeux sur le championnat. 2 ou 3 autres clubs ont aussi un bon niveau.

« Je me suis habitué à vivre en Europe, avec une discipline différente, davantage de sécurité et une autre façon de vivre. Maintenant que je suis à San Lorenzo, je dois me réaccoutumer ! » Mauro Cetto

Il leur manque quoi, pour concurrencer les clubs d'Espagne et d'Angleterre, par exemple ?
Il faut une équipe forte en Ligue des champions, qui aille plus loin dans la compétition. Pour que la France prenne du poids, il faut une C1 ou une C3.

Tu penses qu'au niveau domestique, le PSG possède trop d'avantages avec les millions du prince ?
La vérité, c'est que cela aide pour gagner, comme au Real ou au Barça en Espagne, au Bayern en Allemagne. Même s'ils ne se ressemblent pas dans leurs styles. Dans ce sens, l'Angleterre et l'Italie sont un peu similaires, parce que quand le championnat commence, les équipes pour le titre sont plus nombreuses. En France, Lyon a fait une belle campagne, mais d'un autre côté, cela lui a coûté cher de maintenir un gros rythme.

Tu es champion du monde junior avec l'Argentine en 2001. Pourquoi tu penses que tes chances de jouer pour l'équipe A étaient rares ?
Dans ma meilleure période, j'étais en France, un championnat moins en vue que certains autres. En regardant mon niveau global de plus près sur quelques années, je pense que l'on pouvait m'appeler certaines fois, mais cela ne me laisse pas un goût amer. J'étais appelé chez les jeunes puis, dans mes premières années à Nantes, et ensuite, quand j'arrivais à mon plus haut niveau, ils ne m'ont plus appelé.

Tu as passé de longues années en Europe et maintenant, tu es en Amérique du sud. La vie est-elle si différente là-bas ?
Oui. L'Argentin adore vivre dans son pays, et j'aime mon pays comme personne, au-delà de la crise que nous subissons. Je cherche toujours à voir le bon côté des choses. Mais en réalité, je me suis habitué à vivre en Europe, avec une discipline différente, davantage de sécurité et une autre façon de vivre. Maintenant que je suis ici, je dois me réaccoutumer !

Et le football, il est différent ?
Ici, les gens sont beaucoup plus fous, si on peut dire (rires) ! Cela se vit avec beaucoup de passion bien sûr, mais aussi avec beaucoup de folie. Ici, les vies de beaucoup de personnes dépendent du résultat de leur équipe le week-end. De ce côté-là, oui, c'est différent. En termes de jeu, l'Argentine exige beaucoup de physique. Il y a de la friction et des contacts, même si nous possédons aussi des joueurs techniques avec une intelligence tactique. En Europe, le physique est important, mais on utilise davantage sa technique et sa jugeote. Moins de chocs, moins de duels, donc le physique n'est pas primordial.

Et après ta carrière, tu penses devenir entraîneur ?
Je n'ai pas encore commencé le cursus, mais ça m'intéresse. Plus le temps passera, plus l'envie d'entraîner me titillera. Ce n'est pas encore décidé, mais c'est une possibilité. Si un jour l'opportunité se présente, j'adorerais entraîner en France.



Propos recueillis par Aquiles Furlone
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 09:20 Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3
Hier à 21:52 Mkhitaryan pour le 2-0 Hier à 21:16 Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 Hier à 17:18 Correa maintenu sur le banc de Nancy 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:11 23 000 euros d'amende pour Depay 4 Hier à 13:38 Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19
mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 34 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 9 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 3 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 18 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 10 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3 samedi 6 mai Quand Dani Alves ouvre une bière 16 samedi 6 mai La Tchéquie lance un championnat de foot-billard 7 samedi 6 mai La France flingue les Féroé 6 samedi 6 mai Boca - River, c'est chaud, même au city stade 5 vendredi 5 mai L'AC Pisa relégué avec la meilleure défense 18 vendredi 5 mai Et si on s'écoutait le dernier gros son de Jesé ? 24 vendredi 5 mai Djorkaeff bientôt à la LFP ? 16 vendredi 5 mai Ligue 1 : Les dates de barrages connues 10 vendredi 5 mai Un entraîneur de Ligue 1 ministre de Marine Le Pen ? 99 vendredi 5 mai Renato Sanches en prêt, Monaco et Marseille à l'affût 37 vendredi 5 mai 327€ à gagner avec Monaco & Hull City jeudi 4 mai Le coup franc génial de Rashford pour ouvrir le score 9