1. //
  2. // San Lorenzo
  3. // Interview

Mauro Cetto : « J'adorerais entraîner en France »

Après avoir posé ses valises pendant une décennie en Europe, Mauro Cetto est retourné en Argentine pour jouer à San Lorenzo, où la vie lui a réservé de belles surprises : une Libertadores 2014, le titre de leader du vestiaire, disputer une finale du Mondial des clubs contre le Real Madrid, concurrencer Mario Yepes et enfin, rencontrer le pape François. Pas rien.

Modififié
Salut Mauro. Comment ça se passe à San Lorenzo en ce moment ?
Franchement, très bien. Cela fait maintenant deux ans et demi que je suis ici, nous avons remporté des titres, construit quelque chose et parallèlement, l'institution du club a évolué. Je suis heureux car j'ai vécu de belles choses dans ce laps de temps.

Comme connaître le pape François, par exemple ?
Bien sûr ! C'était une rencontre unique, inoubliable. Ce genre de choses, tu ne peux même pas te l'imaginer une seconde. Nous sommes allés le voir après avoir remporté notre championnat national, et le fait de s'être entretenu avec lui pendant 45 minutes et pouvoir écouter sa parole, c'était quelque chose de merveilleux.

Depuis l'extérieur, on a l'impression que tu te consolides comme un cadre. Tu le ressens ?
Je ne sais pas si je suis un cadre, mais j'ai un rôle dans le vestiaire que j'apprécie, et que je prends naturellement. De par mon expérience et parce que ça me plait de le faire.

Tu penses être dans un des clubs les plus ordonnés et avec une pensée pour l'avenir du football argentin ?
Oui, sans doute. San Lorenzo se classe vraiment bien ces dernières années. Aujourd'hui, de partout, on parle beaucoup de notre club, et presque tout le temps en bien. Il y a une bonne gestion de la direction, et je suis très heureux d'être dans un club majeur d'Argentine.

Tu avais déjà vécu un titre comme celui de la Copa Libertadores en 2014 avec San Lorenzo ?
Non. Franchement, c'était quelque chose de très spécial parce que le club attendait ça depuis 50 ans, donc ce titre, il a une valeur à part entière. A mesure des matches et de notre progression dans la compétition, on ressentait la pression populaire, ce que la Copa signifiait pour eux, et on comprenait que le plus important, c'était de l'apporter. Par chance, cela a été possible.

Quand tu as décidé de signer pour San Lorenzo, tu pensais pouvoir faire partie de la plus grande réussite de son histoire, comme ce qu'il s'est passé ?
Au moment où je signe, je savais que le club était dans une pente ascendante. On sentait une envie de changer la dynamique et que l'objectif était de revenir pour avoir une équipe compétitive. Comme je partageais cette ambition, j'ai souhaité venir. Par chance, cela s'est traduit par des titres comme la Libertadores, et cette institution le mérite.

« Avec Mario Yepes, on est arrivés à Nantes dans le même avion » Mauro Cetto

Cette année, l'équipe s'est fait éliminer au premier tour. Pour reprendre cette dynamique, il vous faudrait un titre ?
Quand le tirage au sort est arrivé, tout le monde savait que ce serait difficile, que si l'on passait, ce serait avec beaucoup de grabuge. Malheureusement, on ne s'attendait pas à cela et ça nous a donné un coup au moral. Mais bon, il fallait à passer à autre chose : maintenant, nous devons nous concentrer sur le championnat. Reprendre une dynamique par un titre ? C'est possible, parce que nous souhaitons toujours fixer la barre haute. En peu de temps, nous avons joué beaucoup de finales et remporté des titres. Forcément, les gens s'habituent et ils en veulent toujours plus. Nous aussi. En novembre et décembre prochain, nous espérons être au plus haut rang.

Il y a des rencontres dans la vie. Avec Yepes, vous êtes arrivé ensemble à Nantes, puis dix ans après, vous vous retrouvez à San Lorenzo pour avoir le privilège de disputer un Mondial des clubs. Comment se sont passées vos retrouvailles ?
Excellentes. On est arrivé en France en prenant le même avion. Nous avons partagé deux ans et demi à Nantes. Nous avons créé une grande amitié là-bas et nous l'avons conservé avec le temps.

Tes débuts en France, tu les fais en le remplaçant. Et maintenant, vous devez lutter pour le même poste. Encore. Comment se passe cette concurrence ?
Nous sommes conscients qu'il y a quatre défenseurs pour deux postes. En cela, nous avons une concurrence permanente, mais aussi une très bonne relation entre nous. Ces temps-ci, nous avons tous joué car il y a eu des rotations en raison des deux compétitions. Maintenant, depuis que nous sommes éliminés de la Copa, il va falloir tout donner.

Quels sont tes souvenirs de tes années à Nantes ?
Ils sont très beaux. C'était ma première expérience européenne, et puis j'ai terminé de me former comme joueur et personne là-bas, parce que j'étais jeune. Ces années m'ont servi à devenir ce que je suis aujourd'hui. Et puis c'est le club où j'ai passé le plus de temps en première division. Les premières années ont été très bonnes en résultat, mais les dernières, c'était une étape difficile. Le club n'était pas bien et même si on s'est battu, cela n'a pas suffi et on est descendu. Je suis parti après cet échec. Le club a dû toucher le fond et je crois qu'ils ont appris de leurs erreurs. Maintenant, ils sont bien installés en Ligue 1, avec une idée de jeu plus logique et un entraîneur qui sait ce qu'il veut. Avec son histoire et ses supporters, Nantes devrait être encore plus fort. Mais on ne peut pas tout avoir en un jour. J'aime la manière dont les choses se passent.

Et à Toulouse, tu t'es davantage senti comme un capitaine et un cadre ?
Je suis resté quatre ans, dont trois comme capitaine. J'ai vécu des moments magnifiques sur le plan sportif et humain, puis j'ai rencontré des personnes qui me marqueront à vie, comme Alain Casanova et le président.

T'en penses quoi de la Ligue 1 ?
Le fait de voir arriver des capitaux étrangers, ça augmente le niveau du championnat. Aujourd'hui, Paris possède des joueurs de niveau mondial, c'est ce qui a fait attirer les yeux sur le championnat. 2 ou 3 autres clubs ont aussi un bon niveau.

« Je me suis habitué à vivre en Europe, avec une discipline différente, davantage de sécurité et une autre façon de vivre. Maintenant que je suis à San Lorenzo, je dois me réaccoutumer ! » Mauro Cetto

Il leur manque quoi, pour concurrencer les clubs d'Espagne et d'Angleterre, par exemple ?
Il faut une équipe forte en Ligue des champions, qui aille plus loin dans la compétition. Pour que la France prenne du poids, il faut une C1 ou une C3.

Tu penses qu'au niveau domestique, le PSG possède trop d'avantages avec les millions du prince ?
La vérité, c'est que cela aide pour gagner, comme au Real ou au Barça en Espagne, au Bayern en Allemagne. Même s'ils ne se ressemblent pas dans leurs styles. Dans ce sens, l'Angleterre et l'Italie sont un peu similaires, parce que quand le championnat commence, les équipes pour le titre sont plus nombreuses. En France, Lyon a fait une belle campagne, mais d'un autre côté, cela lui a coûté cher de maintenir un gros rythme.

Tu es champion du monde junior avec l'Argentine en 2001. Pourquoi tu penses que tes chances de jouer pour l'équipe A étaient rares ?
Dans ma meilleure période, j'étais en France, un championnat moins en vue que certains autres. En regardant mon niveau global de plus près sur quelques années, je pense que l'on pouvait m'appeler certaines fois, mais cela ne me laisse pas un goût amer. J'étais appelé chez les jeunes puis, dans mes premières années à Nantes, et ensuite, quand j'arrivais à mon plus haut niveau, ils ne m'ont plus appelé.

Tu as passé de longues années en Europe et maintenant, tu es en Amérique du sud. La vie est-elle si différente là-bas ?
Oui. L'Argentin adore vivre dans son pays, et j'aime mon pays comme personne, au-delà de la crise que nous subissons. Je cherche toujours à voir le bon côté des choses. Mais en réalité, je me suis habitué à vivre en Europe, avec une discipline différente, davantage de sécurité et une autre façon de vivre. Maintenant que je suis ici, je dois me réaccoutumer !

Et le football, il est différent ?
Ici, les gens sont beaucoup plus fous, si on peut dire (rires) ! Cela se vit avec beaucoup de passion bien sûr, mais aussi avec beaucoup de folie. Ici, les vies de beaucoup de personnes dépendent du résultat de leur équipe le week-end. De ce côté-là, oui, c'est différent. En termes de jeu, l'Argentine exige beaucoup de physique. Il y a de la friction et des contacts, même si nous possédons aussi des joueurs techniques avec une intelligence tactique. En Europe, le physique est important, mais on utilise davantage sa technique et sa jugeote. Moins de chocs, moins de duels, donc le physique n'est pas primordial.

Et après ta carrière, tu penses devenir entraîneur ?
Je n'ai pas encore commencé le cursus, mais ça m'intéresse. Plus le temps passera, plus l'envie d'entraîner me titillera. Ce n'est pas encore décidé, mais c'est une possibilité. Si un jour l'opportunité se présente, j'adorerais entraîner en France.



Propos recueillis par Aquiles Furlone
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
il y a 39 minutes Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal il y a 1 heure Stéphane Paille est décédé 18
il y a 3 heures La Ligue des champions reprend ce soir ! 21 il y a 3 heures Lugano prolonge à São Paulo 5 il y a 7 heures Falcao s'essaye au baseball 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 8 heures Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11 Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 64 Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7
Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35 Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !!