Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // CSKA-Lyon (0-1)

Lyon avale une bonne option

Dans un froid glacial et sur un horrible terrain, l'Olympique lyonnais est allé s'imposer au CSKA Moscou grâce à une réalisation de Marcelo inscrite à vingt minutes du terme. Une bonne nouvelle en vue des quarts de finale de la Ligue Europa.

Modififié

CSKA Moscou 0-1 Lyon

But : Marcelo (67e)

Parfois, l'environnement rend la mission spectacle quasiment impossible. Lorsque les 22 acteurs doivent se battre sur un terrain indigne de la Ligue Europa, quand ils sont obligés de porter des gants sous peine de se faire amputer quelques doigts au bout d'une demi-heure de jeu, donner du plaisir aux (télé)spectateurs relève du miracle. C'est dans ces conditions que l'Olympique lyonnais a réussi à s'imposer sur le plus petit des scores, faute d'avoir fait vibrer ses fans, sur la pelouse du CSKA Moscou. Et personne ne leur en voudra, bien au contraire. Grâce à la réalisation de Marcelo sur corner, l'équipe française a parfaitement rempli sa mission. À savoir se positionner en situation idéale pour une qualification en quarts de finale de la C3.

Lopes, homme de la première mi-temps... par défaut


Dans un froid polaire, la première occasion de la rencontre voit le jour au quart d'heure de jeu à la suite d'une mauvaise relance de Lopes. Lequel se rattrape en sortant l'arrêt qu'il faut, et qui empêche à plusieurs reprises l'ouverture du score du CSKA Moscou en première période. Pour l'Olympique lyonnais, les actions peinent à naître. Depay se montre beaucoup trop facile pour se rendre dangereux, Mariano ne trouve pas d'angle de frappe, et seul Traoré procure quelques frissons aux Russes habitués aux basses températures (malgré une certaine imprécision technique). Pourtant, la domination territoriale s'avère plutôt française. Pas de quoi faire trembler l'historique Akinfeev, formé au club, qui a ainsi beaucoup moins de boulot que son confrère situé à l'autre bout du terrain.

Depay passeur, pas buteur


0-0 est-il un bon résultat pour l'OL ? Voilà la question que se posent certainement les joueurs de Génésio, partagés entre l'envie d'aller chercher un but et la peur d'en prendre un. Et visiblement, la réflexion est la même dans le camp d'en face. Du coup, la partie a du mal à s'enflammer. Ndombele tente bien d'élever le rythme, mais il est un peu trop seul pour forcer la décision. Bien sûr, Fekir manque. Bien entendu, les Moscovites, aussi costauds que rugueux, ne facilitent pas la tâche des Rhodaniens. Évidemment, la fraîcheur de l'atmosphère n'invite pas au spectacle. Mais tout le monde le sent : ce fameux pion inscrit à l'extérieur est accessible. Reste qu'Akinfeev fait le taf sur le coup franc joliment enroulé de Depay. Sauf que si ce même Akinfeev n'a pas connu la carrière que Football Manager lui promettait, c'est qu'il y a une raison. Sur un corner de Depay, le portier foire sa sortie et ouvre ses cages à Marcelo, dont la tête débloque le score. 0-1, plus rien ne bougera. Une bonne nouvelle pour les Gones, à une semaine de recevoir leurs adversaires à Lyon. Où il fera plus chaud. Seconde bonne nouvelle.


CSKA Moscou (3-5-2) : Akinfeev – Berezutski, Ignashevich, Nababkine – Kuchaev, Dzagoev (Bistrović, 82e), Natcho, Golovin, Milanov (Vitinho, 72e) – Musa (Chalov, 86e), Wernbloom. Entraîneur : Goncharenko.


Lyon (4-3-3) : Lopes – Tete, Marcelo, Morel, Marçal – Ndombele, Tousart, Aouar – Traoré (Cornet, 75e), Mariano (Mendy, 88e), Depay (Maolida, 84e). Entraîneur : Génésio.



  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168