1. //
  2. // 15e journée
  3. // Bordeaux/Sochaux (2-2)

Les Girondins ensablés

3 1
Ça fait un moment que les Girondins se plaignent de l’état déplorable de leur pelouse. Dix ans, environ. Merci les concerts, le rugby et le froid. Mais pour la rencontre face à Sochaux (2-2), les jardiniers de Chaban-Delmas avait choisi de sabler le pré…

« Il y avait du sable, c’était du beach soccer ! » Voilà la réaction de Benoît Trémoulinas, après le match. « On a eu énormément de mal pour lever le ballon, c’était vraiment difficile, parce qu’il se bloquait dans la pelouse, précisait-il. Évoluer là-dessus, c’était pas un cadeau, parce qu’on est une équipe qui joue. Mais bon, il n’y avait pas que ça… »

En stoppant un ballon de but de la main (86e), Marc Planus, lui, a trouvé la solution : le beach volley. Probablement l’habitude du Cap-Ferret… LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
moun bellic Niveau : Ligue 1
Mouais enfin les excuses concerts + matches de Bègles à Chaban sont un peu pourries pour justifier l'état de la pelouse à mon goût.
Des concerts ? à part Johnny une fois tous les 2-3 ans yen a très rarement et pour ce qui est des matches de rugby, je crois qu'il y en a 5-6 par an maxi donc bon...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Sané excuse Planus
3 1