Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

La Chine ne rigole pas avec le respect

Renato Cajà a bien commencé son aventure en Chine.



Le joueur brésilien, ex-milieu de terrain de Gremio et de Botafogo, s'est engagé il y a un mois avec le club chinois de Guangzhou Hengda. Les supporters du club avaient montré un grand enthousiasme à voir un joueur brésilien endosser leur maillot.



Pour son premier match, face au Beijing Guo (2-2), ils avaient donc préparé des banderoles de bienvenue. Le joueur le leur a bien rendu : remplacé en cours de match, son petit ego en a pris un coup. Furax, il n'a pas serré la main de son entraîneur et n'a pas salué son public.



Petit soucis : en Chine, pays de liberté, le respect est primordial. Saluer ses fans et respecter son entraîneur est une obligation, pas un minimum. Le soir même, la Justice sportive chinoise a donc traité son cas : une grosse amende et, surtout, trois mois de suspension.



Espérons pour lui qu'il n'a pas oublié de dire « merci » quand la sanction est tombée.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi