Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2010
  2. //

« Cette génération doit aussi marquer l'histoire »

La Zambie affronte ce soir le Nigeria à Lubango pour une place en demies. En 1994, les deux sélections se rencontraient en finale de la CAN à Tunis, quelques mois après le "Gabon disaster" qui avait entièrement décimé la meilleure génération des Chipolopolos. Kalusha Bwalya, survivant et capitaine de cette sélection est aujourd'hui président de la fédération zambienne. Hier, avant l'entraînement, il a fait un jogging autour du stade. Et répondu à quelques questions.

Modififié
La Zambie a-t-elle sa place parmi les huit meilleures équipes de la CAN ?


Pour être honnête, malgré le palmarès des équipes de notre groupe, on
a toujours pensé qu'on pouvait se qualifier pour les quarts. On se
moquait un peu de la façon. Même si avant le dernier match face au
Gabon, on ne savait même pas qu'on pouvait finir premiers. C'est ce qui
est arrivé, c'est énorme pour un pays comme le nôtre mais voilà, on
n'était pas venus ici pour se faire manger. En tout cas, on est très
contents d'être là. On n'est pas là par hasard. C'est le résultat d'un
travail qui a commencé en 2003. On bosse avec pratiquement le même
groupe de joueurs depuis cette époque. La sélection est jeune mais
pour beaucoup, comme Katongo ou Mulanga, c'est déjà leur troisième CAN.

Le Nigeria est-il toujours meilleur que la Zambie ?


On vient de les jouer, en préparation, juste avant le début de la CAN,
à Durban, en Afrique du Sud. On ne savait pas qu'on allait se
rencontrer quelques semaines plus tard. Ce match nous a servi de
référence. Globalement, on a eu la meilleure préparation possible. A
la fin, on s'est dit avec Hervé Renard (ndlr: le coach de la
sélection), qu'on a pas de complexe à nourrir, notre équipe est au même
niveau que le Nigeria. Après la question était : est-ce que nos mecs
vont pouvoir démontrer cette qualité individuelle et collective le
jour j ? Et finalement, ils ont été présents au moment où on les
attendait même si on a des regrets sur le match contre le Cameroun
qu'on aurait pu gagner.

Tout le monde ici fait référence à la dernière opposition entre les
deux pays, la finale de la CAN 1994 à Tunis...



J'en ai parlé aux Nigérians à Durban : depuis 1994, vous nous évitez,
vous avez peur ou quoi ? En fait, pour une sélection comme la nôtre,

c'est toujours difficile d'organiser des matchs amicaux contre les
grosses équipes du continent, que ce soit le Nigeria, la Cameroun ou
la Côte d'Ivoire. C'est le seul moyen de progresser sauf que les gros
traînent toujours les pieds pour jouer des soi-disant petites
équipes comme la nôtre. Donc, je prends ce quart-de-finale comme une
manière de s'étalonner face à une sélection qui possède quand même
encore quelques grands noms. Maintenant, je ne veux pas comparer le
match d'aujourd'hui avec la finale de la CAN 1994. Tout le monde se
souvient de cette rencontre. On l'avait perdue mais c'est le contexte,
qui a fait qu'on est entrés dans l'histoire. Quelques mois auparavant,
la majorité de mes coéquipiers avaient disparus dans l'accident d'avion.
Aujourd'hui, c'est juste un match, un autre match. Et c'est nouvelle
génération doit marquer l'histoire aussi. D'une autre manière, sur le terrain...


Propos recueillis par Eunice Barbier

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 19 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 08:00 Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14
À lire ensuite
Le calcio déjà plié ?