Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Copa Libertadores
  2. // Finale retour
  3. // River Plate-Boca Juniors

Carlos Morete : « Ce Superclásico redore le blason du football argentin »

Vainqueur de la Libertadores avec Argentinos Juniors et champion d’Argentine avec Boca époque Maradona, l’ancien international argentin Carlos Morete, dit « El Puma » , pense que Boca est le favori pour remporter la Libertadores.

Modififié
24/11/2018, 21:00
Copa Libertadores - Finale
Diffusion sur

Au match aller, Boca Juniors a démontré que c’était une équipe qui n’avait pas besoin de produire du jeu comme River pour marquer des buts. Est-ce que c’est un avantage pour ce match retour ?
« Benedetto est le seul avant-centre argentin qui tente sa chance en dehors de la surface de réparation. »
Boca a le meilleur attaquant du championnat argentin, Dario Benedetto. Il n’a pas la stature pour être un joueur de tête et pourtant il est très bon dans les airs grâce à son timing. Il est toujours dans l’anticipation, et puis c’est le seul avant-centre argentin qui tente sa chance en dehors de la surface de réparation. Je le vois comme l’acteur principal de ce match retour.


Armani a été très bon lors du match aller. Vous pensez qu’il peut être lui aussi l’un des hommes clés du match retour ?
Il est très grand, et il n’a pas peur de sortir de ses cages pour effrayer les attaquants adverses. Il fait en sorte que les attaquants n’aient pas le temps de se mettre dans les meilleures dispositions pour armer. C’est un très grand gardien, et sans lui River aurait sûrement encaissé d’autres buts. Après, ça reste un gardien, et comme tous les portiers, il n’est pas imbattable.



River n’a pas de buteur comme Benedetto, mais sa salle des machines fonctionne mieux que celle de Boca. Est-ce que l’absence de killer des surfaces peut avoir une réelle incidence lors du match retour ?
« À la Bombonera, Pratto s’est illustré en mettant un but, mais ce n’est pas un grand attaquant, c’est plutôt un type qui va faire transpirer les défenses adverses. »
River a un meilleur collectif que Boca, c’est clair. C’est une équipe qui sait développer du jeu, faire tourner le ballon, mais Scocco, qui est un attaquant très complet, est blessé. À l’aller, on a vu qu’ils pouvaient faire sans, parce qu’il y a une idée de jeu derrière, mais bon, ça reste quand même une absence notable. À la Bombonera, Pratto s’est illustré en mettant un but, mais ce n’est pas un grand attaquant, c’est plutôt un type qui va faire transpirer les défenses adverses. Il fait un sale boulot nécessaire, mais encore une fois le grand buteur de cette double confrontation reste Benedetto.


Est-ce que le football argentin renaît un peu de ses cendres avec cette finale, selon vous ?
« C’est une confrontation qui va aussi permettre aux joueurs de prendre de l’expérience, et de la valeur marchande. »
Bien sûr que oui. Le monde entier nous regarde, et puis on est sûr qu’il y aura une équipe argentine en Coupe du monde des clubs, et ça c’est très important. Le fait que nos deux locomotives s’affrontent dans le tournoi sud-américain le plus prestigieux redore le blason de notre football. Au-delà des retombées médiatiques, c’est une confrontation qui va aussi permettre aux joueurs de prendre de l’expérience, et de la valeur marchande. Tout est bon dans ce Superclásico.

Vous avez un favori ?
Boca. Devant, ils ont Benedetto et Wanchope Ábila, qui sont très complémentaires. En attaque, les Xeneizes sont bien mieux armés que River Plate.

Propos recueillis par Aquiles Furlone
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 79
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom