S’abonner au mag
  • France
  • OL féminin

Grossesse : Sara Björk Gunnarsdóttir raconte son conflit avec l’Olympique lyonnais

LB
Grossesse : Sara Björk Gunnarsdóttir raconte son conflit avec l’Olympique lyonnais

Il va falloir commencer par respecter ses joueuses avant de prétendre à la présidence de la Ligue féminine.

Sara Björk Gunnarsdóttir a révélé dans une tribune publiée ce mardi 17 janvier le comportement de l’OL lors de sa grossesse. Après être rentrée en Islande pour pouvoir être proche des siens et vivre sa grossesse dans son pays natal, elle dénonce un retard de salaire lors des deux premiers mois, puis indique ne plus avoir été payée à partir du troisième mois. Face à ces irrégularités, la capitaine de la sélection islandaise a décidé de faire appel à la FIFPRO – Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels – pour porter son combat devant la FIFA. Elle accuse Vincent Ponsot, directeur général du football à l’OL, d’avoir menacé la suite de sa carrière lyonnaise : « Si Sara va à la FIFA avec ça, elle n’a plus d’avenir à Lyon », aurait-il déclaré.

La milieu de terrain de la Juventus a également expliqué que le club avait mal accueilli son enfant (Ragnar), n’étant pas favorable à ce que ce dernier fasse tous les déplacements à l’extérieur. Elle dénonce par ailleurs le comportement de Jean-Michel Aulas lors d’une réunion avec Ponsot : « Le président est également entré dans la pièce pendant que j’y étais. C’était la première fois qu’il me voyait depuis que j’étais revenue avec mon bébé. Il ne m’a même pas saluée, n’a pas regardé ni salué Ragnar. Mais Vincent venait de me rassurer, cinq minutes plus tôt, concernant l’affaire, que « ce n’était pas personnel ». Après ce moment, avec le président, il était pourtant clair que c’était le cas. » Elle explique également comment le club l’a poussée vers la sortie et pourquoi elle a signé à la Juventus. En mai 2022, la FIFPRO a condamné l’OL à payer tous les salaires restants de la joueuse (82 094 euros selon Le Progrès).

L’Olympique lyonnais, dans un communiqué, dément toutes les accusations, et se pose en « précurseur en matière de football féminin et d’accompagnement des athlètes dans tous les moments de leur vie ». « À sa demande, nous avons accepté qu’elle réalise son congé maternité en Islande, son pays d’origine, écrit le club. Lorsqu’elle est revenue en France, après la naissance de son fils, nous avons tout fait pour favoriser son retour au haut niveau dans des conditions lui permettant de vivre au mieux sa nouvelle vie de mère, ainsi que son retour à la compétition, grâce notamment à un accompagnement poussé, comme nous l’avons fait ensuite avec Amel Majri. Ce sujet nous tient particulièrement à cœur et nous sommes fiers de l’avoir accompagnée ces derniers mois tout au long de sa grossesse jusqu’à son retour sur les terrains contre Soyaux, lui permettant également de faire les déplacements avec son fils et sa nounou.[…]La FIFA nous reproche aujourd’hui de ne pas avoir proposé un autre travail à Sara Björk Gunnarsdóttir durant son arrêt maladie puis son congé maternité, alors qu’en parallèle la loi nous l’interdit en France et que la joueuse nous avait demandé expressément de pouvoir retourner vivre en Islande, ce que nous avions accepté. Nous sommes fiers d’avoir compté Sara Björk Gunnarsdóttir dans l’effectif de l’Olympique lyonnais. Nos chemins se sont séparés pour des raisons purement sportives. Si elle souhaite nous aider aujourd’hui à faire évoluer davantage le droit français, nous serions heureux de pouvoir l’impliquer dans nos démarches aux côtés d’Amel Majri pour permettre à toutes les athlètes de vivre pleinement leur grossesse, ainsi que leur retour à la compétition. »

On comprend mieux pourquoi l’OL a tant communiqué sur Amel Majri ces derniers temps…

LB

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Lyon Duchère

Actus S. Björk Gunnarsdóttir