S’abonner au mag
  • C1
  • Demies
  • Real Madrid-Chelsea (1-1)

Karim Benzema : orage et bel espoir

Par Tom Binet
Karim Benzema : orage et bel espoir

Malmené pendant la majeure partie de sa demi-finale aller par un Chelsea plaisant, le Real Madrid s'en est remis à un très grand Karim Benzema pour sauver les meubles et continuer à espérer. Les Blues avaient un plan de jeu, un collectif, se sont procuré des occasions... Les Merengues, eux, avaient simplement l'un des meilleurs attaquants de la planète.

Ce soir, comme souvent cette saison, Karim Benzema va pouvoir se coucher avec le sentiment du devoir accompli. Dans un match bien compliqué pour le Real Madrid, le « Nueve » a été bien seul pour éviter à la Maison-Blanche de se noyer sous les trombes d’eau qui s’abattaient sur le stade Alfredo-Di Stéfano. Si ces Madrilènes prendront l’avion pour Londres dans une semaine avec une certaine dose d’espoir dans leur besace, ils le doivent en grande partie à leur chevalier blanc, une nouvelle fois impressionnant face à Chelsea. Une habitude depuis son arrivée dans la capitale espagnole, et encore plus depuis le départ de Cristiano Ronaldo.

Danse sous la pluie

Ce mardi soir, les hommes de Zidane ont été secoués dans tous les sens pendant les vingt premières minutes, passant à un Timo Werner près de se retrouver KO d’entrée. Le moment pour Karim d’entrer en scène pour mettre tout Madrid sur ses épaules. Sur l’un de ses premiers ballons, l’ancien Lyonnais sollicite le cuir auprès de Vinícius, avant de déclencher une frappe limpide du gauche qui vient heurter l’extérieur du poteau. Mais ce que tout le monde retiendra, c’est son but absolument fantastique quelques minutes plus tard, sur un corner qu’il est lui-même allé glaner. Un contrôle de la tête enchaîné d’une reprise de volée envoyée à la vitesse de l’éclair sous la barre d’Édouard Mendy.

Impossible de ne pas rester bouche bée devant le geste, même si le joueur magnifique qu’est Karim Benzema nous a habitués depuis de longues années à ces moments de génie pur, comme ce jour où il avait mystifié Savić, Godín et Giménez contre l’Atlético. C’était déjà lors d’une demi-finale de Ligue des champions. Sans idées, sans génie face au schéma tactique posé par Thomas Tuchel, les Madrilènes s’en sont presque exclusivement remis à KB9 pour tenter de créer quelque chose. Sur les couloirs, en décrochage, dans les petits espaces, le facteur X merengue a tout tenté pour incarner à lui seul l’attaque des siens. Rappelant à tous qu’il n’est pas parfait en envoyant une mine en tribunes à l’entame de la seconde période. « Le but de Karim est impressionnant. Je ne suis pas surpris par ce qu’il fait, mais je suis avec tout le monde de la même manière », ne pouvait que constater Zidane peu après le coup de sifflet final.

Le KB qui cache le désert

Au-delà de la performance individuelle de Benzema, auteur de son 71e but en Ligue des champions, total du grand Raúl égalé, cette soirée européenne a surtout mis en évidence les carences offensives récurrentes de ce Real. « Nous avons des joueurs de grande qualité et nous pouvons toujours créer du danger pour nos adversaires. Nous devons chercher des solutions pour marquer plus de buts, pour faire plus de mal à nos adversaires, tentait déjà d’analyser Raphaël Varane, interrogé sur le sujet à la veille du match en conférence de presse. C’est un problème collectif. Dans les 30 derniers mètres, nous pouvons être plus verticaux et entrer davantage dans la surface. » Un souci collectif qu’un seul homme s’acharne à essayer de régler seul, faute de soutien autour de lui.

Depuis que Cristiano Ronaldo a mis les voiles vers Turin, en même temps que Gareth Bale perdait peu à peu de sa superbe, le sniper doit se sentir bien seul. Il a d’ailleurs plus inscrit de buts que le Portugais sur la scène européenne en trois saisons (15 contre 14). Mais autour de lui, le désert. Auteur d’un doublé inattendu contre Liverpool, Vinícius est en train de devenir un synonyme d’irrégularité, Eden Hazard revient tout juste et cherche sa forme quand Asensio, Isco et Rodrygo ne sont voués qu’à jouer les seconds rôles. La stat’ fait peur : les Madrilènes n’ont cadré qu’une seule frappe face aux Blues. Le seul précédent en Ligue des champions remonte à octobre 2015 sur la pelouse du Parc des Princes, pour un triste 0-0 face au PSG dans un match de poules. Si ce Real Madrid-là, bousculé de toutes parts depuis le début de son aventure européenne doit aller au bout, Karim Benzema fera partie des grands bonhommes de cette saison. Comme depuis ses débuts européens en 2005 avec Lyon, en fait.

Par Tom Binet

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Real Madrid

Chelsea

Logo de l'équipe Manchester City
Phil Foden (Manchester City) kontrolliert den Ball, RB Leipzig vs Manchester City, UEFA Champions League 2023/2024 - Group G, Red Bull Arena am 04. October 2023 in Leipzig, Deutschland. (Foto von Marco Steinbrenner/DeFodi Images) Phil Foden (Manchester City) controls the ball, 2. Spieltag at Red Bull Arena on October 4, 2023 in Leipzig, Germany. (Photo by Marco Steinbrenner/DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Phil Foden (Manchester City) kontrolliert den Ball, RB Leipzig vs Manchester City, UEFA Champions League 2023/2024 - Group G, Red Bull Arena am 04. October 2023 in Leipzig, Deutschland. (Foto von Marco Steinbrenner/DeFodi Images) Phil Foden (Manchester City) controls the ball, 2. Spieltag at Red Bull Arena on October 4, 2023 in Leipzig, Germany. (Photo by Marco Steinbrenner/DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Pronostic Manchester City Chelsea : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Chelsea : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Chelsea : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Karim Benzema

Zinédine Zidane