S’abonner au mag
  • So Foot #212 spécial gardiens
  • En kiosque

Gardiens buteurs vs joueurs gardiens

Par Raphaël Brosse

Les uns se sont distingués en marquant des buts, alors que leur rôle consiste justement à les empêcher. Les autres se sont improvisés dernier rempart d’un soir, avec plus ou moins de réussite. Si l’on opposait les gardiens buteurs aux joueurs de champ gardiens, voici ce que ça pourrait donner. Par contre, impossible de prédire le score...

Davide Calabria (Milan) - George Alexandru Puscas (Genoa) - Olivier Jonathan Giroud (Milan) during Genoa CFC vs AC Milan, Italian soccer Serie A match in Genoa, Italy, October 07 2023. French international Olivier Giroud had to replace Mike Maignan, who was sent off after a red card in the match AC Milan against Genoa. Photo by Danilo Vigo/IPA/ABACAPRESS.COM - Photo by Icon sport
Davide Calabria (Milan) - George Alexandru Puscas (Genoa) - Olivier Jonathan Giroud (Milan) during Genoa CFC vs AC Milan, Italian soccer Serie A match in Genoa, Italy, October 07 2023. French international Olivier Giroud had to replace Mike Maignan, who was sent off after a red card in the match AC Milan against Genoa. Photo by Danilo Vigo/IPA/ABACAPRESS.COM - Photo by Icon sport

L’équipe des gardiens buteurs :

Rogério Ceni – 131 buts marqués

Des stats à faire pâlir bon nombre d’attaquants, mais une carrière entière passée entre les bois : voilà comment résumer, en peu de mots, les 22 années de foot professionnel de Rogério Ceni. La légende de São Paulo, son seul et unique club, raccroche après avoir inscrit 131 buts (69 sur penalty, 61 sur coup franc direct et 1 sur coup franc indirect). Tout simplement le gardien buteur le plus prolifique de l’histoire.

Peter Schmeichel – 11 buts marqués

Si Sir Alex Ferguson décide de l’enrôler en 1991, c’est avant tout pour ses indéniables qualités devant sa ligne. Mais Peter Schmeichel aime aussi s’incruster dans la surface adverse en fin de match. À Manchester United, il ne s’illustrera qu’une seule fois dans le Fergie Time. Manque de chance, son coup de casque face au Rotor Volgograd n’empêchera pas les Red Devils de prendre la porte.

<iframe loading="lazy" title="Peter Schmeichel (Goalkeeper) scores overhead kick in last minute." width="500" height="375" src="https://www.youtube.com/embed/bRbKPiC8Wbc?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Tom King – 1 but marqué / Cheltenham-Newport County (1-1), le 19 janvier 2021

Pourquoi se prendre la tête avec des combinaisons complexes quand on peut marquer depuis sa propre surface ? Dans l’anonymat d’un match de D4 anglaise entre Newport County et Cheltenham, Tom King tape un long dégagement aux six mètres. Avec l’aide du vent et après un rebond, le ballon termine au fond de la cage située de l’autre côté du terrain, record du but le plus lointain à la clé (96,01 m).

Paul Smith – 1 but marqué / Nottingham Forest-Leicester (2-3), le 18 septembre 2007

Nottingham Forest mène 1-0 contre Leicester lorsque Clive Clarke, victime d’un arrêt cardiaque, s’effondre sur la pelouse du City Ground. Ce match de League Cup est définitivement arrêté, avant d’être intégralement rejoué quelques semaines plus tard. Très sportivement, les Foxes laissent Paul Smith, le portier de Forest, aller marquer juste après le coup d’envoi. Sans opposition, forcément, c’est plus facile.

<iframe loading="lazy" title="Forest V Leicester" width="500" height="375" src="https://www.youtube.com/embed/sAMK7EMKMx4?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Ali Ahamada – 1 but marqué / Toulouse-Rennes (2-2), le 22 septembre 2012

En septembre 2012, Ali Ahamada surprend Benoît Costil en déviant, d’une invraisemblable tête plongeante renversée, un coup franc botté par Wissam Ben Yedder. Après le coup de sifflet final, le héros du soir avoue avoir eu un flash pendant le match : « J’ai eu cette image comme quoi j’allais marquer, que j’allais courir et que tout le monde allait sauter dans mes bras. » Vision prémonitoire.

José Luis Chilavert – 67 buts marqués

José Luis Chilavert, c’est une stature imposante, des réflexes bluffants, un charisme naturel et un caractère bien trempé. Il convient toutefois de ne pas oublier sa fabuleuse patte gauche, particulièrement redoutable sur coups de pied arrêtés. El Buldog marque à 67 reprises au cours de sa carrière, dont un triplé contre Ferro Carril Oeste en 1999.

René Higuita – 44 buts marqués

L’Atlético Nacional accueille River Plate en demie aller de la Copa Libertadores 1995, lorsque René Higuita s’apprête à taper un coup franc aux abords de la surface adverse. La frappe d’El Loco fait mouche (tout comme, d’ailleurs, son tir au but décisif au match retour). Sans doute l’un des highlights de la riche collection du très fantasque portier colombien, coutumier des inspirations géniales.

Alberto Brignoli – 1 but marqué / Benevento-AC Milan (2-2), le 3 décembre 2017

Novice en Serie A, Benevento se fait méchamment bizuter depuis le début de la saison 2017-2018, avec treize défaites en autant de journées. Alors, face à l’AC Milan, Alberto Brignoli décide de se rebeller. Sur le coup franc excentré de la dernière chance, le gardien des Stregoni monte dans la surface lombarde, saute plus haut que tout le monde et place une tête décroisée qui trompe Gianluigi Donnarumma.

Alberto Brignoli après son but face au Milan, le 3 décembre 2017. Photo : Aldo Liverani / Icon Sport
Alberto Brignoli après son but face au Milan, le 3 décembre 2017. Photo : Aldo Liverani / Icon Sport

Oscarine Masuluke – 1 but marqué / Baroka-Orlando Pirates (1-1), le 30 novembre 2016

Non content d’aider son équipe du Baroka FC en égalisant dans les ultimes instants contre Orlando Pirates, Oscarine Masuluke le fait avec la manière. Sur corner, le Sud-Africain est à la retombée du ballon, repoussé du poing par le gardien adverse, et l’expédie dans la lucarne d’une bicyclette totalement irréelle. De quoi être nommé parmi les prétendants au Prix Puskás 2017… finalement décerné à Olivier Giroud.

<iframe loading="lazy" title="Oscarine Masuluke Wonder Goal - Baroka F.C. vs Orlando Pirates" width="500" height="281" src="https://www.youtube.com/embed/xNWL3M2fDRU?start=13&amp;feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Jorge Campos – 46 buts marqués

Après avoir commencé sa carrière en tant qu’attaquant, Jorge Campos la poursuit à l’autre extrémité du terrain. Mais la tentation du but n’est jamais très loin. Au cours des années 1990, on voit ainsi parfois le gardien d’1,68m aux tenues excentriques laisser ses gants de côté pour se muer en avant-centre, tandis que le portier remplaçant entre à la place d’un joueur de champ. Un coaching qui, plus d’une fois, s’avère payant.

Hans-Jörg Butt – 33 buts marqués

Hans-Jörg Butt ne sera jamais LE gardien numéro 1 du foot allemand. Qu’importe, le natif d’Oldenburg se distingue en devenant un implacable tireur de penaltys. Le dernier rempart du Bayer Leverkusen en transforme notamment un face à Schalke 04. Il le célèbre longuement… et Mike Hanke, sitôt l’engagement effectué, en profite pour le lober depuis le rond central. Un Butt gag.

Sur le banc : Nelson Ramos, Dragan Pantelić, Johnny Vegas, Grégory Wimbée, Dimitar Ivankov.


L’équipe des joueurs gardiens :

Olivier Giroud – Aucun but encaissé en six minutes / Genoa-AC Milan (0-1), le 7 octobre 2023

« Je vais encadrer ce maillot, c’est sûr ! » Au micro de Sky Italia, Olivier Giroud est encore tout à sa joie. Mike Maignan expulsé dans le temps additionnel, l’attaquant français se porte volontaire pour enfiler les gants. Sa sortie aussi courageuse que peu académique dans les pieds d’Albert Guðmundsson permet au Milan de conserver les trois points sur la pelouse du Genoa.

<iframe loading="lazy" title="From Pulisic's goal to Giroud's save | Genoa 0-1 AC Milan | Highlights Serie A" width="500" height="281" src="https://www.youtube.com/embed/UGKhYwy37P4?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Cosmin Moți – 2 tirs au but repoussés / Ludogorets Razgrad-Steaua Bucarest (1-0, 6-5 TAB), le 27 août 2014

Joueur emblématique du Ludogorets, Cosmin Moți devient le héros de tout un peuple en barrage retour de Ligue des champions, contre le Steaua Bucarest. Vladislav Stoyanov ayant été expulsé juste avant la fin de la prolongation, c’est lui qui s’installe dans la cage lors de la séance de tirs au but. Il repousse deux tentatives adverses et propulse Razgrad en phase de groupes de C1 pour la première fois de son histoire.

Mamadou Sakho – 1 penalty encaissé en 10 minutes / Lorient-PSG (1-3), le 26 mai 2013

Déjà sacré, le PSG se promène à Lorient quand Ronan Le Crom, entré en jeu à la place d’Alphonse Areola, est expulsé. Mamadou Sakho sort du banc afin de s’installer devant la ligne de but. Visiblement hilare, le défenseur ne prend même pas la peine de plonger sur le penalty d’Arnaud Le Lan et boucle son match improbable sourire aux lèvres.

Michael Tarnat – aucun but encaissé en 30 minutes / Eintracht Francfort-Bayern Munich (1-2), le 18 septembre 1999

56e : blessé, Oliver Kahn cède sa place à Bernd Dreher. 62e : touché à son tour, Dreher est remplacé par… Michael Tarnat. À ce moment, le Bayern est mené 1-0 à Francfort, et on l’imagine mal renverser la vapeur, surtout avec un latéral de formation comme dernier rempart. Mais Tanne tient la baraque, réalise même une parade magistrale en fin de match, et les Bavarois réussissent à l’emporter.

<iframe loading="lazy" title="How to become a Goalkeeper in 7 minutes - Michael Tarnat | Goalkeeper Classics" width="500" height="281" src="https://www.youtube.com/embed/7n9JZ_Kgen0?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Alain Giresse – 5 buts encaissés en 60 minutes / Nantes-Bordeaux (6-0), le 7 mai 1982

Mécontent de la sanction infligée à Dragan Pantelić, suspendu un an pour avoir frappé un arbitre, Claude Bez envoie ses joueurs finir la saison à Nantes sans gardien. Enfin, officiellement, ce poste est dévolu à Alain Giresse. Mais s’il porte un inhabituel paletot rouge sur le dos, le milieu de poche (1,62 m) évolue tel un goal volant, récitant sa partition habituelle dans l’entrejeu et ne redescendant que sur coups de pied arrêtés. Le naufrage est inéluctable.

Vinnie Jones – 3 buts encaissés en 35 minutes / Newcastle-Wimbledon (6-1), le 21 octobre 1995

À Newcastle, le futur acteur Vinnie Jones remplace Paul Heald, renvoyé sous la douche peu avant l’heure de jeu. Dans un style peu orthodoxe qui lui va finalement comme un gant, le bad boy de Wimbledon résiste comme il peut aux assauts de Les Ferdinand, David Ginola et consorts. Il prend tout de même trois buts dans la musette, et les Dons se font rosser (6-1).

<iframe loading="lazy" title="Vinnie Jones jugando como Portero vs Newcastle - 21/10/1995" width="500" height="281" src="https://www.youtube.com/embed/dUKyElCkcsA?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Felipe Melo – 1 penalty repoussé et une célébration folle / Elazığspor-Galatasaray (0-1), le 24 novembre 2012

Galatasaray se dirige vers un précieux succès sur la pelouse d’Elaziğspor lorsque son gardien, Fernando Muslera, réussit bien malgré lui le combo penalty concédé + carton rouge à la 89e minute. Felipe Melo enfile alors calmement la tunique et les gants de son coéquipier uruguayen, se place entre les bois, part du bon côté et repousse la frappe de l’attaquant adverse. À quatre pattes, le Brésilien célèbre son arrêt en mimant la panthère. Quelques mois plus tard, il a droit à sa propre carte de gardien dans FIFA 13.

Ulrich Le Pen – aucun but encaissé en 65 minutes / Lorient-Valenciennes (1-0), le 28 octobre 2006

Le nom d’Ulrich Le Pen reste indissociablement associé à un Lorient-Valenciennes qui, sans lui, aurait vite sombré dans l’oubli. En ce soir d’octobre 2006, le milieu offensif lorientais enfile les gants après la sortie sur blessure de Fabien Audard et l’expulsion de Lionel Cappone, son remplaçant. Pendant plus d’une heure, le Breton, héroïque, multiplie les arrêts et dégoûte les attaquants nordistes.

<iframe loading="lazy" title="Ulrich Le Pen plays in goals" width="500" height="375" src="https://www.youtube.com/embed/g83vW-gJgjw?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Eric Viscaal – 1 penalty repoussé, 1 autre transformé / Cercle Bruges-La Gantoise (1-1), le 5 mars 1993

Attaquant de La Gantoise, Eric Viscaal doit se métamorphoser en gardien de fortune lorsque le titulaire habituel voit rouge dans le money time d’un match contre le Cercle Bruges. Le Néerlandais ne s’en sort pas si mal, puisqu’il repousse le penalty frappé par Josip Weber. Dans la minute qui suit, ses partenaires obtiennent à leur tour un péno. Viscaal traverse alors tout le terrain, s’empare du cuir et inscrit, in extremis, le but égalisateur.

Harry Kane – 1 but encaissé en 5 minutes / Tottenham-Asteras Tripolis (5-1), le 23 octobre 2014

Le 23 octobre 2014, Harry Kane plante un triplé face à l’Asteras Tripolis en Ligue Europa. Puis il se porte volontaire pour suppléer Hugo Lloris, expulsé en fin de partie. Pas l’idée du siècle : sur un coup franc cadré, mais a priori sans danger, l’Anglais se troue complètement et ne parvient pas à se saisir du ballon, qui termine au fond de ses filets. Finalement : un gardien anglais comme tant d’autres.

Niall Quinn – 1 penalty repoussé et 1 but encaissé en 45 minutes / Manchester City-Derby County (2-1), le 20 avril 1991

En avril 1991, Niall Quinn joue un bien vilain tour à Derby County. D’abord en ouvrant le score d’une jolie volée du gauche. Ensuite en s’improvisant portier d’un jour, après l’expulsion de Tony Colon en fin de première période. L’Irlandais se sublime pour détourner le penalty de Dean Saunders. Derby trouve la faille après la pause, mais ne peut éviter la défaite (2-1) qui scelle mathématiquement sa relégation.

<iframe loading="lazy" title="Niall Quinn - Goal and Penalty Save 1991" width="500" height="281" src="https://www.youtube.com/embed/GGPpZtpViRE?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Sur le banc : Chaker Alhadhur, Dani Alves, Gökan Cetin, John Terry, Jan Koller.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Raphaël Brosse

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Rogério Ceni

Olivier Giroud

Logo de l'équipe Milan
Foto Spada/LaPresse 14 gennaio 2024 - Milano, Italia - sport, calcio - Ac Milan vs Roma - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2023/2024 - Stadio San Siro. Nella foto: esultanza dopo il gol 1-0 Yacine Adli (AC Milan); january 14 , 2024 Milan, Italy - sport, calcio - Ac Milan vs Roma - Italian Serie A Football Championship 2023/2024 - San Siro Stadium. In the pic: celebrates after scoring 1-0 Yacine Adli (AC Milan); - Photo by Icon Sport
Foto Spada/LaPresse 14 gennaio 2024 - Milano, Italia - sport, calcio - Ac Milan vs Roma - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2023/2024 - Stadio San Siro. Nella foto: esultanza dopo il gol 1-0 Yacine Adli (AC Milan); january 14 , 2024 Milan, Italy - sport, calcio - Ac Milan vs Roma - Italian Serie A Football Championship 2023/2024 - San Siro Stadium. In the pic: celebrates after scoring 1-0 Yacine Adli (AC Milan); - Photo by Icon Sport
Avec ses Français, le Milan fait sa loi contre la Roma

Avec ses Français, le Milan fait sa loi contre la Roma

Avec ses Français, le Milan fait sa loi contre la Roma
Logo de l'équipe Milan
Olivier Giroud (AC Milan) Torjubel, jubelt mit seiner Mannschaft nach dem Treffer zum 0:2 waehrend des Spiels der Serie A Tim zwischen Empoli FC vs AC Milan, Carlo Castellani Stadion am 07. January 2024 in Empoli, Italien. (Foto von Matteo Ciambelli / DeFodi Images) Olivier Giroud (AC Milan) celebrates after scoring his team's second goal with team mates during the Serie A Tim match between Empoli FC vs AC Milan at Carlo Castellani Stadium on January 7, 2024 in Empoli, Italy. (Photo by Matteo Ciambelli / DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Olivier Giroud (AC Milan) Torjubel, jubelt mit seiner Mannschaft nach dem Treffer zum 0:2 waehrend des Spiels der Serie A Tim zwischen Empoli FC vs AC Milan, Carlo Castellani Stadion am 07. January 2024 in Empoli, Italien. (Foto von Matteo Ciambelli / DeFodi Images) Olivier Giroud (AC Milan) celebrates after scoring his team's second goal with team mates during the Serie A Tim match between Empoli FC vs AC Milan at Carlo Castellani Stadium on January 7, 2024 in Empoli, Italy. (Photo by Matteo Ciambelli / DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Le Milan s'éclate en Toscane

Le Milan s'éclate en Toscane

Le Milan s'éclate en Toscane
Logo de l'équipe Atalanta
Foto StefanoNicoli/LaPresse 9 Dicembre 2023 - Bergamo, Italia - sport, calcio - Atalanta vs Milan - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2023/2024 - Stadio Gewiss. Nella foto: Ademola Lookman (Atalanta BC) esulta dopo il gol con i compagni December 9, 2023 Bergamo, Italy - sport, calcio - Atalanta vs Milan - Italian Serie A Football Championship 2023/2024 - Gewiss Stadium. In the pic: Ademola Lookman (Atalanta BC) celebrates after scoring with teammates - Photo by Icon sport
Foto StefanoNicoli/LaPresse 9 Dicembre 2023 - Bergamo, Italia - sport, calcio - Atalanta vs Milan - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2023/2024 - Stadio Gewiss. Nella foto: Ademola Lookman (Atalanta BC) esulta dopo il gol con i compagni December 9, 2023 Bergamo, Italy - sport, calcio - Atalanta vs Milan - Italian Serie A Football Championship 2023/2024 - Gewiss Stadium. In the pic: Ademola Lookman (Atalanta BC) celebrates after scoring with teammates - Photo by Icon sport
L'Atalanta arrache la victoire face au Milan

L'Atalanta arrache la victoire face au Milan

L'Atalanta arrache la victoire face au Milan