S’abonner au mag
  • Premier League
  • J14

En direct : Manchester City – Manchester United

Douglas DE GRAAF
En direct : Manchester City – Manchester United
-

À jouer

Quel modèle de performance de la part de Manchester United : le plan pour contrarier les armes offensives de City a fonctionné à merveille, et les situations de contre ont été exploitées de façon idéale devant. Manchester City reste troisième et est relegué à … 14 points du leader Liverpool. Manchester United repasse cinquième après avoir bouffé Tottenham et City dans la même semaine.

Merci d’avoir suivi ce live en notre compagnie et une belle fin de soirée !

ET C’EST DANS LA BOITE POUR MANCHESTER UNITED ! Fin du match, victoire 2-1 !

C’EST DEGAGE PAR FRED !

LE CORNER DE LA DERNIERE CHANCE POUR CITY !

Ca sent très très bon pour Manchester United ! Trente secondes à jouer encore.

Carton jaune pour Kyle Walker. Le mammouth a découpé son chasseur. Victoire de l’animal sur l’homme.

Pffff comment gâcher un contre : James, qui a un volume de marathonien by the way, remonte tout le terrain comme un bolide mais réalise une passe dans le mauvais tempo pour Pereira. Ce dernier fait encore pire en revenant sur son pied droit au lieu de s’ouvrir le chemin du but du pied gauche. Il y avait largement la place pour le 3-1 …

ET CINQ MINUTES DE TEMPS ADDITIONNEL !

Quant à Luke Shaw aka « l’homme en chaussettes courtes », il souffre de crampes et laisse sa place à Axel Tuanzebe. Sûr de vouloir assister à un duel Mahrez / Tuanzebe, Ole Gunnar ?

Changement pour Manchester United : Ashley Young supplée Jesse Lingard.

Et dans la foulée, David De Gea sauve les siens de l’égalisation ! Quelle anticipation pour repousser cette tentative enroulée de Mahrez !

Il suffisait qu’on le dise ! Le paria argentin fait taire ses détracteurs d’une tête puissante sur corner pour réduire l’écart ! 2-1 pour les Red Devils et il reste cinq minutes à jouer !

ET BUUUUUT de Nicolás Otamendi pour Manchester City !

MAIS REVEILLEZ-VOUS CITY ! VOUS ÊTES MENES 2-0 A DOMICILE DANS LE DERBY DE MANCHESTER ET PERSONNE N’A L’AIR DE S’EN OFFUSQUER !

Et encore un point stats’ (oui c’est chiant, mais non ça fait jamais de mal) : Manchester United n’a gagné qu’une fois en déplacement et n’a gardé a cage inviolée qu’à deux reprises en Premier League cette saison. Bournemouth > Manchester City.

Bon, on se réveille quand City ?

Changement pour Manchester United : Andreas Pereira remplace Anthony Martial, moins en vue au retour des vestiaires mais magique en première période. Pour rappel, l’ancien Lyonnais était très incertain pour ce match.

Les joueurs et le public de City réclament un penalty à chaque main. Même celles qui ne sont pas dans la surface.

Ce genre de moment où tu réalises que c’est la défense de Manchester United (avec Lindelöf et Shaw) qui met en échec les magiciens de City.

Et c’est KDB – l’homme à tout faire en chef – qui est obligé de calmer ses propres supporters …

Scène honteuse à l’Etihad Stadium : Fred se reçoit une foule de projectiles (bouteilles d’eau et compagnie) au moment de tirer son corner. Le Brésilien est obligé de s’éloigner pour s’abriter.

LINGAAARD ! C’est détourné en corner par Ederson !

OUH Mahrez il a failli marquer sur son premier ballon ! Le gars de Sarcelles s’était jeté pour reprendre une frappe contrée de Sterling, mais ça passe à un poil de jambe des buts.

Changement pour Manchester City : Riyad Mahrez remplace Bernardo Silva. Pas en réussite ce soir, l’ex de Monaco.

ET L’ARRET DE MALADE DE DAVID DE GEA !

Aaron Wan-Bissaka est en train de livrer une prestation monumentale derrière. Bon, c’est pas comme si on ne savait pas que l’ancien de Crystal Palace était l’assurance tous risques derrière, mais museler Sterling de cette façon, c’est quand même assez fou …

OOH STERLING qui croque la feuille ! Il attendait quoi pour tirer l’Anglais ?

Changement pour Manchester City. Nicolás Otamendi remplace John Stones, touché. LA VOILA LA SOLUTION POUR REGLER LES PROBLEMES DEFENSIFS DE CITY ! Je plaisante, bien sûr.

@Vernon_Maxwell Sohipster.com sait aussi voir qu’un Rodri, tout aussi génial regista qu’il soit, c’est pas un Fernandhino au milieu de terrain. Ca manque cruellement de vice et de volume et ça explique une petite partie des problèmes défensifs des Citizens.

LE RETOUR EXTRAORDINAIRE DE LINDELÖF ! Fred fait du Fred, c’est-à-dire un peu n’importe quoi, et le Suédois est contraint de réaliser un tacle sublime pour empêcher Silva de marquer !

Si même Scott McTominay se met à faire des contrôles orientés derrière la jambe d’appui …

Walker le mammouth, acte 2. Reste que Rashford a quand même réussi à mettre le Kyle au sol. Et que vaut un but comparé à cette prouesse ?

Si vous vous posez la question devant votre écran : qu’est-ce que fout cet OVNI d’Angeliño à Manchester City ? Réponse : on ne sait pas trop. Le latéral gauche était un excellent contre-attaquant du côté du PSV, mais il faut croire que l’Eredivisie, c’est pas la Premier League.

On est repartis sur les mêmes bases : City rechope le contrôle, United fait bloc comme un bunker.

ET C’EST RE-TIPAR ! Pas de changements à noter des deux côtés.

ET C’EST LA TEMPS-MI ! Manchester City a la possession mais n’en fait rien. Manchester United n’a pas le ballon mais en fait des merveilles. Vivement la suite.

M. Taylor, une nouvelle fois, ne bronche pas. Corner.

ENCORE UNE MAIN DANS LA SURFACE DE MANCHESTER UNITED ! VAR CHECKING PENALTY en cours …

Wan-Bissaka efface tellement Sterling sur le flanc gauche que les Citizens préfèrent progresser sur le côté droit. Où KDB (aka Kevin De Bruyne) fait des dégâts, sans conséquences pour le moment.

288 passes pour City, 160 pour United. Vous avez dit possession stérile ?

Manchester City reprend un peu du poil de la bête blessée.

Le coup-franc de De Bruyne ? C’est au-dessus de la barre de DDG (aka David De Gea). Si même le Belge ne trouve pas la cible sur son exercice chéri …

OOOOUH GABRIEL JESUS ! L’attaquant brésilien trouve le moyen de foirer sa tête en excellente position après un très bon centre venu de la droite.

@enzofran10 Ce qu’il arrive à Bernardo Silva ? Il bute ce soir sur un immense défenseur, tout simplement : Luke Shaw. Je plaisante. Mais il n’empêche que l’ex-futur latéral gauche des Three Lions réalise un sacré match pour canaliser le Portugais ce soir.

Le centre foooort de Daniel James ! C’est repris par personne. On est plus proche du 0-3 que du 1-2 …

Timide révolte de City : David Silva s’essaye à une frappe de loin. Evidemment, c’est pur, esthétique et limpide, mais ça finit dans les gants de De Gea.

Petit résumé de la situation : Manchester City a le contrôle du jeu (ah bon ?) mais Manchester United défend très bien (oui oui) en bouchant l’axe et en forçant City à insister sur les côtés. Et sur les ballons de récupération, les Red Devils menés par Rashford et Martial font vivre un enfer aux (faibles) défenseurs de Pep.

La stat’ du jour : Manchester United n’a jamais perdu un match en ayant mené 1-0. Et à 2-0, ça donne quoi ?

Mais Anthony Martial, c’est quoi ce match de fou furieux pour l’instant ! Le Français est complètement intenable dans tout ce qu’il fait, il dribble bien, il passe bien et il marque bien. L’ancien Lyonnais avait initié son action lui-même et trompe Ederson d’une frappe clinique du gauche en poteau rentrant.

ET BUUUUUT DE MARTIAL POUR MANCHESTER UNITED ! 0-2 !

Sur la première situation, le dragster avait totalement vendangé un amour de passe d’Antho Martial. Sur la deuxième, il a cette fois pris tout son temps mais sa frappe enroulée fracasse la barre !

RASHFORD MANQUE LE 2-0 (bis) !!!

RASHFORD MANQUE LE 2-0 !!!

Un nouveau pion pour Rashford dans un derby de Manchester ! Quel kid quand même ! On vous conseille cet exellent papier pour faire la lumière sur le début de saison tonitruant du jeune international anglais : https://sofoot.sopress.net/marcus-rashford-l-homme-qui-fait-eclater-les-ampoules-477576.html

ET C’EST DEDANS !!!!!

RASHFORD S’ELANCE…

Le fautif : Bernardo Silva, qui a fait obstruction à Marcus Rashford dans la surface. Le génial Anglais avait mis la défense de City dans le vent sur un enchaînement feinte de frappe – crochet intérieur.

PENALTY POUR MANCHESTER UNITED !

OUH c’était limite là aussi ! Penalty pour Manchester United ?

C’est sympa de mettre des génies du ballon au milieu, Pep, mais il faudrait peut-être un ou deux bûcherons pour muscler tout ça. On a l’impression que les défenseurs de Man U peuvent trouver leurs attaquants sans aucune opposition.

ET ENCORE UNE FRAPPE CADREE POUR UNITED ! C’est Martial qui s’y est collé cette fois, mais c’est Ederson qui colle au ballon.

A noter quand même la passe exceptionnelle de David Silva sur l’action. Sans contrôle, de l’extèr’, pile dans l’espace.

Si, il y avait main, mais pas de quoi siffler penalty. Bien arbitré, Mister Taylor.

OOOOOH IL N’Y A PAS MAIN POUR CITY LA ?

Je vais hasarder une comparaison très très hasardeuse : de loin, il n’a pas des airs de Mario Mandžukić, Rodri ?

EDERSON ENCORE ! Cette fois, c’est Lingard qui chauffe la papatte gauche du portier brésilien de sa propre papatte gauche.

Une nouvelle fois, une belle occas’ de Manchester City succède à une situation chaude de United. On a l’impression qu’il n’y a pas de milieu sur la pelouse, juste les deux surfaces.

Superbe retour de Kyle Walker pour venir frustrer Anthony Martial. Quel mammouth quand même, ce Kyle. En tout cas, le père Anthony a l’air d’avoir des jambes ce soir, ça fait plaisir !

C’est un attaque-défense pour l’instant. Avec Manchester City dans le siège du conducteur. Pas très étonnant.

Ca repart à 100 à l’heure dans l’autre surface et le centre piqué de David Silva passe à un cheveu d’être repris.

OOOH LA PREMIERE FRAPPE DE JAMES ! Superbe action collective de United conclue par cette frappe de James repoussée par Ederson.

ET C’EST TI-PAR !

Au niveau des compos, à noter qu’Anthony Martial, qui était incertain, est bien présent à la pointe de l’attaque des Red Devils ! L’homme en forme du moment, le fantastique Marcus Rashford, est bien là lui aussi. Paul Pogba est toujours absent.

Côté City, Sergio Aguëro est toujours blessé et c’est Gabriel Jesus qui mènera l’attaque des Citizens. Benjamin Mendy, lui, est largué sur le banc.

Inutile de préciser que Manchester City a l’OBLIGATION de s’imposer pour revenir à… 11 points de Liverpool. Inutile de préciser, non plus, que son voisin honni se fera un plaisir de plomber la saison de son rival dès la 14e journée.

Petit rappel des forces en présence : d’un côté, des Citizens un peu moribonds, loin d’être aussi impressionnants que la saison dernière et seulement troisièmes au classement.

De l’autre, des Red Devils huitièmes, qui alternent les hauts et les bas, mais qui restent sur une probante victoire face au Tottenham de José Mourinho lors de la dernière journée (2-1).

Bonsoir à toutes et à tous ! Au programme de ce début de soirée : un savoureux derby de Manchester entre City et United. Coup d’envoi à 18h30 à l’Etihad Stadium.

Douglas DE GRAAF

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine