S’abonner au mag

Bayrou & Zizou : à quoi ça rime ?

Par
Bayrou & Zizou : à quoi ça rime ?

François Bayrou s'est pris une tôle aux Européennes. Avec 8,45 % des voix, le MoDem a fait moitié moins que les Verts. A cause de la fameuse altercation télévisée Bayrou-Cohn Bendit sur France 2 ? Très certainement... Du coup, François Bayrou a comparé son coup de sang au coup de boule de Zidane contre Materazzi. Bien vu...

D’abord les similitudes de situations Bayrou-Zizou. France et Italie étaient à égalité 1-1 en prolongations de la finale de Coupe du Monde 2006. Jeudi soir, sur France 2, François et Daniel s’étripent because les Verts et le MoDem sont au coude à coude dans les sondages. Tension maximale dans les deux cas et carambolage final pour Ziz et Bayrou. Épilogue hier matin sur Europe 1. Face à Elkabbach, François est revenu sur l’incident, devenu le tournant des élections européennes : « Cohn-Bendit a explosé dans des injures qui n’étaient pas pour moi acceptables… il a dit « ignoble », c’est sur le mot « ignoble » que les choses se sont faites… J’avais ça sur le cœur et tout d’un coup c’est sorti comme… la réponse de quelque chose d’insupportable à des injures insupportables… C’est comme en finale de la coupe du monde quand Zidane donne un coup de tête, alors qu’il est plutôt homme à garder ses nerfs en général » . Euh… Non, François ! Zizou n’est pas exactement un « homme à garder ses nerfs en général » . Des cartons rouges, il en avait déjà récoltés un paquet avant cette finale de Berlin. De même que pour les coups de boule : il avait notamment pratiqué l’exercice contre Kientz (Hambourg) en octobre 2000 et ça lui avait coûté cette année-là le Ballon d’Or FF qui lui tendait les bras.

Autre différence : Zidane n’avait manifestement pas prémédité sa reprise de la tête sur Materazzi. Quand Matrix lui a balancé « Je préfère ta putain de sœur ! » , Ziz est parti en vrille. La salve télévisée contre Daniel Ecolo, avec insinuation de “pédophilie”, n’était peut-être pas si spontanée que ça… C’est ce que pense un de ses lieutenants, Jean-François Kahn : « Je pense qu’il l’a préparé. D’abord, il faut avoir lu ce livre… Je suis sûr que l’ayant lu, il a été bouleversé et ému » . Rappelons que le livre de Cohn-Bendit, Le Grand Bazar , écrit en 1975 et qui raconte, entre autres, son boulot dans une crèche alternative, est quasiment introuvable. Fallait vraiment le chercher, le trouver, le lire… et en rapporter spontanément les extraits les plus ambigus. Plus simplement, en jouant la carte douteuse de Père la morale contre les mœurs dissolues issues de Mai 68 (suivez mon regard), Bayrou a voulu taper dans l’électorat le plus droitier. Vu que tout le flanc gauche de l’échiquier politique était déjà largement squatté, le chef du MoDem a cherché à faire la différence sur un terrain plus conservateur.

Une erreur aujourd’hui, mais sans doute un coup payant pour l’avenir. Après tout, la taloche qu’il avait mise au gamin qui avait essayé de lui faire les poches pendant les présidentielles de 2002 l’avait rendu populaire, question valeurs d’autorité… Pour acquérir le “killer instinct” des grands fauves politiques comme François Mitterrand (son modèle, actuellement), François Bayrou a “musclé son jeu”, comme aurait dit Aimé. D’où le coup de boule à Daniel Vert. OK, après coup les coéquipiers de Bayrou en ont voulu à leur chef, de la même façon que certains Bleus en avaient voulu à Zidane après son expulsion (notamment Thuram, « Zizou a commis une faute » ). Mais il faut se souvenir que malgré son coup de boule pénalisant pour les Bleus (jouer à 10 contre 11), Zidane a toujours reçu l’approbation générale de la France entière, à commencer par le président Chirac lui-même… S’identifier à Zizou, voilà qui boucle en beauté la boucle d’une opération médiatique qui finit en échec électoral mais qui impose une stature d’autorité à l’Homme des Pyrénées.

Et puis Bayrou a fait un faux mea culpa. S’il a l’air de regretter son dérapage, en fait il persiste et signe : « Sur le fond, je ne peux pas dire que j’ai la moindre complaisance et indulgence à l’égard des écrits et des actes qui étaient là rapportés » . Même attitude de Zinédine au lendemain de la finale de Berlin : des excuses aux enfants qui auraient pu être choqués, et c’est tout ! François-le-gentil apprend à être méchant pour prendre de la consistance en politique. Sa comparaison avec Zidane est donc bien vue tant on sait que dans l’inconscient collectif Ziz est un faux-gentil, capable de “méchanceté” quand on l’agresse. « Il a l’air gentil mais c’est un tueur ! » , disait de lui Mémé Jacquet. Idem pour Jean-Louis Murat : « Zidane a un sourire de séducteur et un regard de serial killer » … Aujourd’hui, on aime toujours autant Zizou… et on le craint. L’attaque anti-Cohn Bendit, c’était maladroit, pas bien mis en place, ça a coûté des voix, mais ça se révélera payant à terme. Bayrou n’est a priori pas mort. Il pourra même compter sur la proverbiale “amnésie” des électeurs. Passer par la case Zidane pour arriver à la case Mitterrand, chapeau ! Fallait y penser. Mais quand on s’appelle François, hein !…

PSG : gérer les hauts et les Basques

Par

À lire aussi
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine