1. //
  2. // 23e journée
  3. // Nice/Lille (1-0)

Nice emboutit Lille et laisse partir Paris

Petite collation de début d'après-midi, la rencontre entre Nice et Lille n'a pas offert un spectacle de tous les instants. Finalement, c'est la forme du moment qui a été récompensée, avec une courte victoire des Aiglons dans leur forteresse (1-0) face à un LOSC qui confirme son mutisme aux avant-postes.

Modififié
2 24

Nice - Lille
(1-0)
M. Bodmer (45') pour Nice


Dans l'arène de l'Allianz Riviera, un aigle se pose. Il est 13h55 et les Niçois s'apprêtent à entrer sur la pelouse pour y poursuivre leur belle série à domicile. Trois victoires sur les trois dernières réceptions, ça commence à peser. Mais avant de s'envoler vers le ventre mou du classement, l'équipe de Claude Puel se doit de griffer les Dogues qui s'avancent dans sa niche. Une mission d'autant plus à sa portée que le LOSC, s'il est toujours installé sur le podium, est à l'arrêt depuis plusieurs rencontres, incapable de l'emporter en 2014. Invincibles et impénétrables il y a quelques mois, les Lillois ont encore failli ce dimanche dans leur chasse à l'ogre, plombés de surcroît par la faute de main d'un Enyeama moins souverain qu'antan. Et si désormais Lille tire la langue, Nice peut viser plus haut.

Nice sur sa lancée

Un 4-3-3 partout. Pour aborder cette rencontre et tenter de gagner la bataille tactique, René Girard et Claude Puel misent sur le même schéma. Armés de leurs jokers respectifs (Mendes et Bosetti), les coachs proposent deux blocs inamovibles en début de rencontre. Si les intentions sont niçoises, ce sont les Lillois qui se procurent les meilleures opportunités en contre. Dès la 5e minute, Salomon Kalou a la possibilité de s'ouvrir le chemin du but, mais manque son contrôle. Balmont tente sa chance des 25 mètres sur une demi-volée vicieuse, mais ne parvient pas à tromper un Ospina concentré. Et puis, blackout. Rien ou presque de dangereux dans une rencontre où la bataille est surtout concentrée au milieu de terrain et où les charnières Kjær-Basa et Bodmer-Pejčinović annihilent les moindres tentatives. Du coup, le spectacle dominical n'est pas follement excitant, jusqu'à ce que Bosetti ne prenne les choses en main. Après avoir enrhumé Mavuba, l'ultra enroule et provoque la première envolée d'Enyeama. Le début de 5 minutes d'action, qui voient le même Mavuba repousser sur sa ligne une bonne tête de Cvitanich, Gueye dérouler son bras dans la surface et surtout Bodmer ouvrir la marque. Après un corner repoussé par l'arrière-garde nordiste, Brüls remet le paquet et trouve le grand Matthieu au point de penalty. Hors jeu, Bodmer talonne et trouve les gants trop mous d'un Enyeama fautif (45e). Logique pour des Niçois ayant pris la rencontre en main et très peu inquiétés par les rares offensives du LOSC.

Une révolte mesurée

Au micro de beIN Sport, René Girard analyse : « On peut faire mieux offensivement, mais je trouve que le score n'est pas mérité car nous n'avons pas été inquiétés. » Peu lucide sur la physionomie du match, le coach lillois pointe néanmoins la principale faiblesse de son équipe. Car si Nolan Roux marque dès la reprise, son but est refusé pour une légère faute sur Bosetti. Par la suite, le trio Mendes-Kalou-Roux reste atone et ne parvient pas à bouger le bloc des Aiglons. Bien contrôlés, les attaquants nordistes ne déstabilisent pas plus leurs adversaires que lors du premier acte. Seul Rozenhal sur corner chauffe un peu Ospina qui boxe (70e). Les entrées conjuguées d'Origi et Rodelin autorisent les Dogues à un mince espoir, mais les bonnes intentions des nouveaux entrants se heurtent encore à l'organisation mise en place par Claude Puel. Serein malgré cette petite poussée, Nice file tout droit vers sa quatrième victoire consécutive à domicile. Une nouvelle performance de choix qui renvoie un peu plus Lille vers ses doutes. Car à mesure que la calvitie de Nolan Roux se creuse, l'écart du LOSC avec ses poursuivants s'amenuise. Un premier signe de vieillesse.

Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Même pas une ligne sur Adama Soumaoro ?
Le soufflet Lillois est en train de tomber.

La lutte pour la 3e place se resserre c'est bien pour le spectacle !
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Haha, quelle blague le jeu offensif lillois. La patte René Girard. Ils auraient pu joué 10 jours sans marquer.

Espérons pour le bien du football français, et surtout du football en général, que la 3e place aille à une autre équipe

Mais vu comme ils craquent de semaine en semaine, ça semble bien partit.
Fin de la supercherie !
Girard est complètement allumé
J'espère que cette troisième place ira à Lyon, un équipe qui le mérite et qui joue vraiment les tournois européens. Pas Saint Etienne svp, qui s'est déjà ridiculisé en Europa Ligue cette année.
J'aurais pas cru devoir dire ça mais merci Nice !

8 points d'avance désormais sur le troisième, plus d'excuse pour ne pas accrocher la qualif direct pour la C1.
Message posté par RadamelFalcao
Haha, quelle blague le jeu offensif lillois. La patte René Girard. Ils auraient pu joué 10 jours sans marquer.

Espérons pour le bien du football français, et surtout du football en général, que la 3e place aille à une autre équipe

Mais vu comme ils craquent de semaine en semaine, ça semble bien partit.


Et pour le bien du foot français on y envoie qui à la place de Lille ?

Les verts pas foutus de passer un tour préliminaire d'europa league?
L'om pour y faire un 0/18 ?
Lyon ?

Non,pour le bien du foot français il ne faut que Paris et Monaco en LDC. Les autres clubs francais l'ont compris et s'évertuent à glaner le moins de points possible pour le coefficient.

PS: Faudrait penser à virer ce Kalou incapable de faire un dribble,une accélération,une passe à un de ses coéquipiers.

Enfin dans l'état avec des Sidibé,Balmont (celui de cette année),Roux,Kalou,Rodelin,Martin c'est déjà beau d'être à la 3é place après 23 journées.
Lyon va la prendre la troisième place je le sens... Et je l'éspère
Le point fort de Girard révèle aussi sa grande faiblesse : avoir des "guerriers" sur le terrain a caché le fait que tactiquement, les joueurs n'ont pas de consigne digne de ce nom.
Girard a su insuflé un caractère à son groupe pendant la première partie de saison, mais lorsque ça ne suffit pas, ou que le caractère n'est pas là, il ne peut pas s'en remettre à un jeu qui pêche.

Privilégier un milieu de 3 récupérateurs peut marcher, à condition d'avoir un créateur devant qui peut bonifier les ballons grattés. Martin n'est absolument pas ce joueur, et lorsqu'on joue en 4-3-3, Balmont a beau essayer, ce n'est pas son job.

De même, empiler les 9 sur le terrain ne provoquera jamais du jeu (Origi, Roux, Kalou, Rodelin). C'est sûr qu'il n'y a pas beaucoup d'autres options, mais le schéma tactique n'est plus adapté à l'effectif.

De même, sortir Mendes et garder Kalou qui n'est pas capble de fluidifier le jeu ou de créer des décalages (sa capacité limitée à tricoter - ce dont il n'est pas conscient - se révèle lorsqu'il récupère les ballons trop bas) est un indicateur du manque de tactique de RG2.

Bref, il va falloir se bouger et changer des choses si on veut attraper une place européenne cette année, parce que là, ça pue du cul, et sévère.
y'a un truc que ceux qui descendent le LOSC n'ont pas pigé...

le LOSC aurait pu avoir un jeu offensif intéressant mais ils ont perdu le joueur qui devait prendre la "succession" d'hazard à savoir ce neuneu de thauvin...

ils l'ont bien vendu mais n'ont pas réussi à trouver de solution pour le remplacer bilan, dur dur... d'autant plus que martin est aussi invisible

une attaque kalou-thauvin-X devant le milieu actuel aurait permis aux lillois de mieux figurer
garibaldistphilippe Niveau : DHR
Mais au fait lille jouait contre qui? ah oui contre Nice....
Très heureux de cette victoire même si un match nul aurait effectivement plus reflété la physionomie de ce match hyper fermé. Mention spéciale pour notre superbe public dont on parle peu mais qui se fait bien entendre.
Message posté par Al Bundy
y'a un truc que ceux qui descendent le LOSC n'ont pas pigé...

le LOSC aurait pu avoir un jeu offensif intéressant mais ils ont perdu le joueur qui devait prendre la "succession" d'hazard à savoir ce neuneu de thauvin...

ils l'ont bien vendu mais n'ont pas réussi à trouver de solution pour le remplacer bilan, dur dur... d'autant plus que martin est aussi invisible

une attaque kalou-thauvin-X devant le milieu actuel aurait permis aux lillois de mieux figurer



Le mec a été vendu en Aout et nous sommes actuellement en Février. 6 mois et toujours pas de solution potable?

Va falloir penser à changer de recruteur.

C'est surtout que le pognon de la vente est parti pour un stade qui devait leur ramener plus de pognon.

Résultat,les mecs sont étonnés que le stade coute plus de pognon que prèvu... Vraiment?!

Quand tu files 200k à De melo et Martin 400K à kalou,faut pas s'étonner que le pognon n'est plus dispo pour autre chose.

Ce club possède l'art et la manière d'être pris pour un club de plouc l'affaire PY André,Park,Thauvin et depuis ce week end Corchia.

Un retour du CVT et vite!
euh l'argent ?

bah le LOSC visiblement n'en a pas des masses vu la décision de la DNCG...

tu peux dire ce que tu veux, le détonateur offensif du losc c'était thauvin... tu voulais qu'ils prennent qui ? mata ? pedro ?

Ils vont devoir attendre cet été maintenant
Je persiste à dire que Lille terminera sur le podium
Désolé mais on ne me fera pas croire que Girard est un honnête entraineur deL1, sans plus.

Son titre de 2012...Je pense toujours que Montpellier a fait une superbe saison mais il y a des points gagnés qui faisaient bien l'affaire des perdants.

82 points pour un club comme Montpellier, il n'y a que Lyon 2005/2006 pour faire mieux avec 84 points. Même Nantes 95 avec 1 défaite et un jeu de fous avait fait 79 points.

Je me souviens du Marseille-Montpellier, limite le club n'avait jamais gagné au Vélodrome et là, comme par hasard ils prennent les 3 points.
Je ne dis pas qu'il y a eu un "complot", mais par contre certaines complaisances, oui. Comme Antonetti qui serre la main de Girard avec un large sourire après une défaite de Rennes à domicile.

Tout ça pour dire que Girard a la tête d'un top club de L1, c'est juste pas bon. Il a profité de l'état de grâce de son gardien pendant 1/2 saison et maintenant qu'il ne l'a plus, on voit les limites tactiques de cet entraineur qui selon moi a très peu de classe.
Évidemment... Si Montpellier a été champion c'est certainement parce que les équipes averses faisaient exprès de perdre... Ben oui car eux s'en foutaient des 3pts et ils trouvaient Montpellier super sympa donc ils faisaient cadeau du match...
La théorie du complot tout ça, tout ça, ...
Ah! Et puis on oublie de parler des équipes qui faisaient exprès de gagner contre le PSG!
Kikette Aparement tu n'étais pas née en 99.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 24