Mahmoud Sarsak, la fin de la grève

Emprisonné depuis près de trois ans sans jugement en Israël, le footballeur international palestinien Mahmoud Sarsak avait entamé une grève de la faim en mars en guise de protestation. Sous la pression du monde du football et de quelques personnalités influentes qui se sont émues de sa situation, il a reçu la promesse d’être libéré en juillet.

Modififié
8 65
22 juillet 2009, terminal d’Erez, check point entre la Bande de Gaza et Israël. Comme tout le monde, Mahmoud Sarsak et deux autres joueurs gazaouis font la queue pour passer la frontière. Dans les mains du jeune homme de 25 ans, un sac de sport contenant ses affaires de foot et des papiers administratifs d’autorisation de sortie. Car lui comme ses compères sont attendus par la sélection palestinienne, qui doit disputer une rencontre amicale dans le camp de réfugiés de Balata, près de la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie. Sarsak, qui a débuté dans le championnat local à l’âge de 14 ans au poste de milieu de terrain, est un joueur qui monte au pays.

Mais au moment du contrôle d’identité, les choses dérapent : tandis que ses deux coéquipiers se voient refuser l’entrée en Israël par les douaniers, Mahmoud se fait carrément arrêter. Le motif ? D’après lui, d’après son frère Imad, d’après son avocat Mohammad Jabbarine, il n’y en a aucun. De leur côté, les autorités israéliennes l’accusent de mener le Jihad, sans jamais en avoir apporté la preuve depuis. Interrogé durant trente jours, le jeune homme originaire de Rafah est finalement écroué fin août à la prison d’Ashkelon, sous le régime de la « détention administrative » , une disposition héritée du mandat britannique qui permet d’emprisonner sans jugement toute personne considérée comme un « combattant ennemi » issu d’un territoire hostile. Ce qu’est devenu Gaza pour Israël, depuis leur désengagement achevé en 2005 et l’arrivée au pouvoir du Hamas.

Canto s’en mêle

Comme d’autres compatriotes, Mahmoud Sarsak est incarcéré sans inculpation ni jugement, pour une durée de six mois renouvelable à l’infini. Une sorte de PATRIOT Act condamnée par Amnesty International. Les semaines passent, les mois, les années. Au sixième renouvellement de son statut, Mahmoud Sarsak décide de passer à l’action. La seule qu’il puisse entreprendre : la grève de la faim. Fin mars dernier, ils sont comme lui entre 1000 et 2000 prisonniers palestiniens à refuser de se nourrir, pour interpeller sur leurs conditions de détention. Un accord est finalement signé le 14 mai avec l’administration pénitentiaire et tous stoppent leur grève, sauf Mahmoud qui s’acharne, au péril de sa vie. Jamais un prisonnier n’avait fait une grève de la faim aussi longue. Son avocat, sa famille et les médecins alertent : l’ancien footballeur a perdu un tiers de son poids de forme, s’évanouit régulièrement, a des problèmes cardiaques et ne peut plus se déplacer qu’en fauteuil. En clair, il est pas loin d’y passer.

Soutenu d’abord par la population palestinienne, qui manifeste régulièrement pour la cause dans les rues, Mahmoud Sarsak voit son cas dépasser les frontières. Signée par plusieurs personnalités telles que Cantona, Ken Loach ou Noam Chomsky, une lettre demandant la libération du prisonnier a été adressée à plusieurs instances du monde politique et du football. Même le pourtant pas très militant Sepp Blatter a exhorté récemment la Fédération israélienne à intervenir en faveur de Mahmoud Sarsak et d’autres joueurs de football, « détenus de manière prétendument illégale » . Parmi les mouvements de solidarité nés ces derniers jours, on peut également citer le soutien public apporté par la FIFPro, la fédé internationale des joueurs professionnels, ainsi qu’une pétition signée par plusieurs sportifs (Mandanda, Mamadou Niang, Momo Sissoko, Anthony Le Tallec, André-Pierre Gignac, les frères Ayew, Moussa Sow, Anelka, Ladji Doucouré…), à l’initiative de Fred Kanouté. La Fédération palestinienne a même demandé que soit retirée l’organisation de l’Euro espoirs 2013 à Israël. Cette mobilisation a finalement eu de l’effet : en début de semaine, l’avocat Mohammad Jabbarine a indiqué que son client venait de cesser sa grève de la faim, contre la promesse d’une libération, qui doit avoir lieu le 10 juillet, soit près de trois ans après son arrestation. En attendant, il a été transféré dans un hôpital pour se refaire une santé.

Les galères de la sélection

L’histoire se finit donc bien pour Mahmoud Sarsak. Pour le football palestinien en revanche, la galère continue. On avait interviewé il y a un peu plus d’un an le sélectionneur de l’époque, Moussa Bezaz. Il nous avait fait part de sa grande lassitude quant aux conditions de travail au quotidien et les problèmes générés par les autorités israéliennes. « Les joueurs de Gaza sont encore soumis à des permis pour sortir du territoire et y rentrer, disait-il. Du coup, lors d’une de nos dernières sorties, en Mauritanie, j’ai été contraint de composer sans huit sélectionnés, qui se sont fait refuser leur autorisation de sortie » . Pis, en janvier 2009, trois joueurs gazaouis, dont l’international Ayman Alkurd, avaient été tués dans les bombardements qui avaient secoués la Bande. Dans de telles conditions, difficile de maintenir la sélection du sport le plus populaire du pays à flot. Éliminée au second tour des qualifications au Mondial 2014 par la Thaïlande, la Palestine, 153e nation Fifa, participe dans quelques jours à la Coupe arabe des nations en Arabie Saoudite. Avec forcément une pensée pour Mahmoud Sarsak.

Credit Photo

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On vit dans un monde à 2 vitesses...
Paradis Aleatoire Niveau : District
Malheureusement pour Israel, tot ou tard ils payeront tres cher leur attitude ^^
Remember Auchwitz Tsahal !
CasimirCDF Niveau : DHR
C'est quoi le rapport en Auchwitz et le foot ?
hako_serpico Niveau : Loisir
C'est moche de faire subir aux palestiniens ce que l'on a soit meme subit ...
Probablement que pour les autorités Israéliennes, les palestiniens sont comparables aux amérindiens, il n'y a qu'à voir comment leur territoires se réduisent au profit de colonies...
Millonario Niveau : DHR
On retrouve le So Foot intéressant et justement décalé
Euhhh autant je veux bien qu'on soutienne les Palestiniens (bien qu'ils ne manquent pas de soutient en occident par rapport aux Soudanais, aux 200 000 coreens du nords enfermes en camps de concentration et autres africains de l'est, opposants russes/ iraniens ou tibetains qui ne beneficient pas de 3 articles par semaine sur lemonde.fr ...), autant comparer Auschwitz et la Palestine c'est completement hors sujet pour toute personne qui est allee sur place ou qui s'est interessee au sujet.
Bref, bon courage a lui dans tout les cas, et bonne initiative de so foot de parler de son cas !!
Il l'envoie à Merano ??? ça mange pas de pain...

Bref, plus sérieusement beau combat de sa part.
Déjà faudra m'expliquer pourquoi Israel, joue nos éliminatoires européens.

La solution pour réellement pour faire chier sportivement ce pays oppresseur, colon.. est de boycotter les rencontres officielles avec l'équipe de cette fédération ainsi que l'euro des moins de 23 ans s'il se déroule là bas.

Courage Monsieur Sarsak, la Palestine vivra.
C'est un scandale ce qui se passe là bas, les palestiniens souffrent tous les jours, ils sont humiliés au quotidien sous l'indifférence des médias(volontaire ou pas).

En tout cas, merci SoFoot très bon article comme très souvent d'ailleurs.
Ah quand le foot se mele de politique et pas des moindres. Deux rappels: Israel est une democratie (la seule du proche orient) et un etat de droit. Si ce joueur s'est fait arrete, c'est qu'il y avait surement de tres bonnes raisons. l'article ne donne la version que du joueur mais aller aussi questionner les Israelien. Evidemment raconter comme tel on a mal au coeur, mais ou est la verite dans cette histoire, si ce n'est un parti pris du journaliste. 2/ une bonne fois pour toute c'est LA GUERRE entre Israel et les Palestinien- faut vous le mettre dans le crane. Et en temps de guerre on se defend et ce jeune homme devait probablement faire des choses nuisibles a l etat d'Israel. Dans le cas ou il serait prouver que non, alors oui Israel se devra de le dedommager (et si elle le fait pas, les joueurs comme Anelka pourront toujours contribuer)
@hako_serpico: honte a toi. Viens faire un tour en israel et en Palestine et tu verras si c'est les camps de la mort. Crois moi qu'a l'heure qu'il est les palestiniens sont bien plus en secrurite que leurs amis Syrien (pour qui j'imagine tu n'est pas aussi engage...)
A tous les incultes qui poste sur ce mur des messages haineux anti-Israel, vous portez la responsabilite de nous faire vivre dans un monde de haine et sans rien comprendre a ce qu'il se passe sur place vous contribuez quand meme a attiser la haine entre les peuples. Informez vous et soyez discret. Ce conflit vous depasse. Vous desservez les palestiniens.
Note : -1
@Forza-OM : tu veux un cours de géopolitique? T'imagines Israel allait faire des matchs en Egypte, Liban voir pire chez les tarés barbus d'Arabie Saoudite ou d'Iran?

@Autres :

Sinon, qu'est ce que vous pensez du score du parti anti-sémite euh pardon anti-sioniste aux Législatives? Pas trop déçu?

Question hygiène : ciseau ou bien rasoir électrique pour la barbe?
@beny 58, pour info, la palestine aussi c'est une démocratie. par contre, quand les palestiniens votent, on leurs fait payer leur choix par un bon embargo qui les faits crever à petit feux.
Kuduro, depuis quand critiquer israel fait d'un homme un barbu ou un antisemite? trouduc, tu veux donner des cours de géopolitique en vivant ce conflit comme n'importe qui sur ce site, c'est à dire bien peinard chez toi en france!
Beny58 tu parles de démocratie, serieux? ce pays empiété le droit international, colonise (ça te dit quelque chose ce mot?), attaque un bateau plein de denrées humanitaire ou il y avait 0 armes et tout ça dans les eau internationales, ce "pays" emprisonne sans jugement, vole les terres, utilise des armes interdites (je parie que t'as déjà entendu parler du phosphore blanc), ils n'ont jamais signé les accords de l'AIEA sans rendre de compte à personne, ce pays a une vie politique ou la gauche israélienne est égale au FN, donc parlons pas du reste, ce pays a comme ministre des affaires étrangères un haineux de l’extrême droite israélienne ...

Bref, les mecs qui foutent la haine c bien toi et les salauds* de ton genre.

Autre chose, So Foot ça va chauffer pour vous! lol
question barbe: tu crois que niveau taré de barbu, israel est en mesure de donner des leçons à d'autres pays du moyen orient?
par contre, noter négativement les coms de beny et kuduro pour les faires disparaitres, j'trouve ça très c on, j'pense qu'on appel ça de la censure!
Note : 2
@MEDO60 : "depuis quand critiquer israel fait d'un homme un barbu ou un antisemite?"

Tu as raison.

Ça peut être aussi un crâne rasé.

My bad!

Je n'estime pas que ça c'est critiquer Israel :

"Malheureusement pour Israel, tot ou tard ils payeront tres cher leur attitude ^^
Remember Auchwitz Tsahal !"


@MEDO60 : "tu veux donner des cours de géopolitique en vivant ce conflit comme n'importe qui sur ce site, c'est à dire bien peinard chez toi en france!"

J'aimerai bien! Mais quand je vois la création d'un parti dit "anti-sioniste" dans ma bonne vieille France je ne suis plus peinard!
@MEDO60 : "question barbe: tu crois que niveau taré de barbu, israel est en mesure de donner des leçons à d'autres pays du moyen orient?"

Il y a beaucoup moins de barbus en Israel même si niveau fanatisme ils pourraient rivaliser, mais la grande différence c'est qu'en Israel ils ne sont pas au pouvoir comme en Iran ou Arabie Saoudite.
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 1
Chacun sait que dans les têtes et les cœurs que la terre de Judée Samarie appartient au peuple PALESTINIEN (arabes et juifs réunis). Ras le bol de lire des contre-vérités avec toujours cette même suffisance arrogante et volontiers provocatrice. Donc les deux rigolos beny et kuduro, allez vous cultivez, apprenez au moins d'où vous venez...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 65