1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Croatie-Turquie

La chasse aux sorcières du football turc

Depuis la tentative de coup d'État menée dans la nuit du 15 au 16 juillet par une faction dissidente des forces armées turques, la Turquie est sens dessus dessous. Et le football ne fait bien entendu pas exception.

Modififié
786 10
L'information a fait le tour du monde. Le 12 août dernier, la presse turque rapporte qu'un mandat d'arrêt a été émis à l'encontre d'Hakan Sükür, soupçonné d'être un sympathisant actif du mouvement Gülen, une organisation accusée par l'État turc d'avoir piloté la tentative de putsch avorté trois semaines plus tôt. Le taureau du Bosphore, légende de Galatasaray et meilleur buteur de l'histoire de la sélection turque, est ciblé par la justice de son pays. Une folie. Ou peut-être pas. En Turquie, la méfiance générée par l'existence d'un contre-pouvoir incarné par la confrérie Gülen, qui tenterait de renverser l'AKP, le parti de l'actuel président Recep Tayyip Erdoğan, a atteint son paroxysme depuis la tentative de coup d'État manquée. Et quand plus de 45 000 fonctionnaires et employés d’État ont été licenciés, mis en garde à vue, suspendus et arrêtés, il n'y a pas de raison que le football, de très loin le sport le plus populaire du pays, soit épargné.

Pression constante de la justice


Le cas de Sükür est caractéristique et emblématique des turbulences que traverse actuellement le football turc, qui subit les contrecoups du contexte politique explosif du pays. Fervent activiste au sein de l'AKP depuis sa retraite sportive, Sükür avait même été élu député en 2011. C'est aussi un des membres les plus célèbres de la confrérie Gülen, une organisation dont certains membres détiendraient des positions stratégiques dans les médias, la justice et l'éducation. Initialement allié de l’AKP, le mouvement Gülen devient l’ennemi public numéro un du pouvoir en place fin 2013 : un gigantesque scandale d’écoute mettant en cause Erdoğan et ses proches pour corruption éclate alors et le leader de l’AKP et ses partisans sont convaincus que l’affaire a été entièrement orchestrée par les membres de la confrérie. Des purges sont menées pour écarter des membres supposés du mouvement, notamment au sein de la justice.


Impardonnable pour Sükür, qui met fin à son aventure politique la même année : « Je prends personnellement tous les actes, les diffamations et les insultes hostiles contre Fethullah Gülen, car je suis membre de son mouvement qui n'a d'autre objectif que de servir cette nation et l'humanité. » La dégradation progressive de la situation politique en Turquie accompagne ainsi la déchéance de Sükür aux yeux du pouvoir. Particulièrement offensif à l'encontre d'Erdoğan sur les réseaux sociaux, l'ancien buteur de Galatasaray subit une pression croissante de la justice : en juin 2016, le parquet du district de Bakirköy à Istanbul réclame ainsi contre lui entre un et quatre ans de prison pour avoir « insulté » Erdoğan sur Twitter avant qu’un mandat d'arrêt à son encontre ne soit donc émis en août dernier. Prévoyant, Sükür avait néanmoins eu la bonne idée de s'installer en Californie entre-temps, ce qui le tient pour l'instant à l'écart de la juridiction turque.

Une Fédération sous influence


Reste que, si même une icône du sport turc telle que Sükür peut devenir en un éclair la cible du pouvoir en place du fait de ses sympathies gulénistes, peu sont ceux qui peuvent s’estimer à l’abri. Le 2 août, la Fédération turque de football (TFF) annonçait ainsi avoir licencié 94 de ses membres, dont des arbitres, soupçonnés d’être impliqués dans la tentative de coup d’État du 15 juillet. « Notre Fédération considère qu’il est nécessaire de licencier 94 personnes, parmi lesquelles des arbitres et des assistants régionaux et nationaux, des membres des comités régionaux d’arbitrage et des observateurs régionaux et nationaux » , expliquait la TFF dans un communiqué. Par ailleurs, fin juillet, tous les membres des comités affiliés à la TFF avaient démissionné pour permettre la mise en œuvre d'une « inspection de sécurité » , visant à déterminer si certains étaient liés au mouvement Gülen.


L'empressement de la Fédération turque de football à faire le jeu du pouvoir en se séparant de ses éléments supposés proches du mouvement Gülen n'est pas vraiment étonnante. Les cadres de la TFF sont en effet éminemment liés à l'AKP, voire au président Recep Tayyip Erdoğan lui-même.
« Dans les hautes sphères de la TFF, le vrai proche d’Erdoğan est clairement Göksel Gümüşdağ. Il est marié avec la nièce d’Emine Erdoğan, qui est la femme de Tayyip Erdoğan. Il devrait devenir le prochain président de la Fédération dans quelques semaines. » Dağhan Irak, chroniqueur sportif et chercheur en sociologie du sport
Si le président de la Fédé turque, l'homme d'affaires Yıldırım Demirören, n’est pas réputé particulièrement proche du président, son père reste propriétaire d'un des plus grands quotidiens nationaux turcs,Milliyet, qui avait licencié plusieurs de ses journalistes en août 2015 en raison de leurs positions jugées « trop offensives » à l'encontre d'Erdoğan et de l'AKP. Mais le vrai homme d’influence acquis à Erdoğan et à l’AKP est plutôt Göksel Gümüşdağ, le président de l’Association des clubs, une institution dont la fonction se rapproche de celle de notre Ligue de football professionnel. «  Dans les hautes sphères de la TFF, le vrai proche d’Erdoğan est clairement Göksel Gümüşdağ » , explique Dağhan Irak, chroniqueur sportif et chercheur en sociologie du sport, spécialisé dans le football turc. «  Gümüşdağ est marié avec la nièce d’Emine Erdoğan, qui est la femme de Tayyip Erdoğan. Il devrait aussi devenir le prochain président de la Fédération dans quelques semaines. » Göksel Gümüşdağ (accompagné notamment de Demirören, du sélectionneur turc Fatih Terim et des présidents de Galatasaray et Trabzonspor), s'était par ailleurs rendu au rassemblement géant de Yenikapi en août dernier, où des centaines de milliers de Turcs ont célébré la victoire d'Erdoğan et de l'AKP sur le coup d’État manqué d’une partie de l’armée à leur encontre.

Galatasaray, cible prioritaire


En parallèle, l'offensive à l'encontre d'anciens grands noms du football turc continue. Le 24 août, les médias proches du pouvoir annoncent que des mandats d'arrêt ont été émis à l'encontre de trois anciens internationaux turcs, Arif Erdem, Uğur Tütüneker et İsmail Demiriz. Ce dernier aurait même été appréhendé à son domicile par les forces de l'ordre. Ils ont par ailleurs pour point commun d’avoir été tous les trois en leur temps des joueurs emblématiques d’un même club, qui est aussi celui dans lequel Hakan Sükür a construit sa légende : Galatasaray. Si un club semble en effet bien être au centre de la tornade de soupçons qui remue les acteurs du football turc, c'est bien Galatasaray. Le président de Fenerbahçe, Aziz Yıldırım, ne s’est d’ailleurs pas gêné pour accuser Galatasaray d'être profondément lié à la confrérie Gülen.


Condamné à une peine de prison ferme pour avoir mis sur pied un vaste système de matchs truqués en Turquie révélé en 2011, il a récemment été acquitté par la justice en raison de «  preuves insuffisantes » .
« De quels clubs sont issus les footballeurs visés par un mandat d'arrêt ? Ce sont tous des anciens joueurs de Galatasaray. Je pense que la confrérie Gülen a comploté contre Fenerbahçe. » Aziz Yıldırım
Pour Yıldırım, sa condamnation a été pilotée en sous-main par des sympathisants gulénistes liés à Galatasaray, l’influence de la confrérie sur la justice turque étant réputée importante à l’époque : «  Les liens supposés entre Gülen et Galatasaray doivent faire l’objet d’une enquête. De quels clubs sont issus les footballeurs visés par un mandat d'arrêt ? Ce sont tous des anciens joueurs de Galatasaray. Je pense que la confrérie Gülen a comploté contre Fenerbahçe. Quelques mois après mon élection à la tête de Fenerbahçe en 1998, des hommes de la confrérie sont venus me demander d’appuyer le mouvement. J’ai dit que je ne connaissais pas Gülen et que je ne voulais pas l’aider. Voilà pourquoi ils m’ont fait arrêter et s’en sont pris à Fenerbahçe. »

Galatasaray, un club guléniste ?


« La vérité, c’est que le sport est fortement pénétré par le pouvoir en Turquie. Avec la tentative avortée de coup d’État, c’est de pire en pire, ça en devient presque caricatural. » Jean-François Polo
Comme si ça ne suffisait pas, Galatasaray a dû mettre fin à son contrat de sponsoring avec l’entreprise immobilière Dumankaya Construction, qui garantissait au club plus de dix millions de dollars de revenus sur trois ans. Le propriétaire de Dumankaya Construction est suspecté d’avoir généreusement subventionné la confrérie Gülen. Suffisant pour catégoriser Galatasaray comme un club guléniste ? « Non, le club, pas vraiment, mais l’équipe de Galatasaray des années 90/2000, oui, explique Dağhan Irak. Et c’est à cause de Şükür. Tout le monde était au courant qu’Hakan Şükür était proche de Gülen et il a convaincu des joueurs d’intégrer le mouvement. » « La vérité, c’est que le sport est fortement pénétré par le pouvoir en Turquie. Avec la tentative avortée de coup d’État, c’est de pire en pire, ça en devient presque caricatural » , analyse Jean-François Polo, auteur de Enjeux politiques du sport en Turquie et qui a notamment enseigné à l’université de Marmara à Istanbul.


« Rien ne peut se faire sans la proximité du pouvoir. Tous les stades qui y ont été construits ces dernières années l’ont été grâce à l’action de gens proches de l’AKP. Les gulénistes étaient en bons termes avec Erdoğan et l’AKP jusqu’en 2013. Mais maintenant qu’ils sont officiellement des ennemis de l'État turc, toute la pyramide s’écroule. » Sans oublier d’emporter dans sa chute les icônes du football turc, qui subissent les conséquences d’un pouvoir à l’autoritarisme croissant.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Feijoada e Caipi Niveau : DHR
Je crois que le débat sur l entrée de la Turquie dans l'UE est clos pour au moins 20 ans.
Bonne nouvelle pour les parieurs, cette année, parier contre le Gala (surtout lors des derbys), ça peut rapporter gros.
Message posté par Feijoada e Caipi
Je crois que le débat sur l entrée de la Turquie dans l'UE est clos pour au moins 20 ans.


L'UE est peut être morte de n'avoir pas voulu intégrer la Turquie.
Ouep Enfin n'oublions pas que Gullen est un islamiste bien plus radical qu'Erdogan, qui n'est déja pas du blanc bleu...

Erdogan qui a dit à Strasbourg je cite: "il n'y a pas d'Islam modéré, c'est une insulte envers la religion, il n'y a que l'Islam"

Ce qui n'est pas très malin, il aurait du mentir à l'infidèle après tout c'est recommandé!

Malgré tout nos gauchistes boboïsants continuent d'y croire. Ça au CNFC (aka les frères musulmans) ils ont bien du se pisser dessus de rire à investir nos églises après Nice... Même si la plupart de ceux qui ont fait le déplacement étaient sans doute de bonne foi, les instigateurs eux ne l'étaient certainement pas!
Jean-François Polo a surtout été prof à l'université Galatasaray (qui appartient au club).
Message posté par Mad max
L'UE est peut être morte de n'avoir pas voulu intégrer la Turquie.


J'en suis convaincu. Si il y a dix ans, l'UE avait accepté la Turquie, Erdogan ne serait pas au pouvoir aujourd'hui, et nous aurions un allié sûr pour gérer la situation au Moyen Orient. Putain d'occasion manquée.
steven.mugiwara Niveau : DHR
Message posté par Trk
J'en suis convaincu. Si il y a dix ans, l'UE avait accepté la Turquie, Erdogan ne serait pas au pouvoir aujourd'hui, et nous aurions un allié sûr pour gérer la situation au Moyen Orient. Putain d'occasion manquée.


Oui enfin, sans entrer dans des tirades géopolitiques et autres, s'il y a bien une chose qui a crée ce bordel au Moyen-Orient, c'est cette supériorité du monde ''occidental'' qui se sent pousser des ailes et veut intervenir absolument partout. Si les anglais, américains et français les avaient laissé tranquilles, jamais on ne se serait retrouvés dans cette situation. À voir mettre son nez partout, on se retrouve avec des situations qui nous dépassent complètement.

Maintenant pour le reste tu dis vrai, avec la Turquie dans l'UE, Erdogan serait loin du pouvoir à l'heure qu'il est.
True Grit Niveau : DHR
Message posté par Trk
J'en suis convaincu. Si il y a dix ans, l'UE avait accepté la Turquie, Erdogan ne serait pas au pouvoir aujourd'hui, et nous aurions un allié sûr pour gérer la situation au Moyen Orient. Putain d'occasion manquée.


Très bien vu, je suis exactement du même avis que toi : au bénéfice de la Turquie, une des raisons fondamentales pour laquelle je soutenais son entrée au sein de l'UE était la garantie politique qui aurait été assurée contre cette démagogie populiste, rétrograde et autoritaire apportée par Erdogan.

Au lieu de cela, certains dirigeants européens ont violemment claqué la porte (cf. les déclarations de Sarkozy) à la Turquie ce qui a été vécu comme une humiliation par les Turcs et a contribué au repli anti-occidental auquel on assiste aujourd'hui, exploité et savamment nourri par Erdogan.

Pire, je me souviens assister à des débats politiques à la TV (du genre "C dans l'air") où les intellectuels avançaient que cette sorte d'islam politique, conservateur était une bonne chose, qu'Erdogan était un modèle pour le monde musulman... Voyez la situation tragique aujourd'hui...
True Grit Niveau : DHR
Message posté par zitka
Ouep Enfin n'oublions pas que Gullen est un islamiste bien plus radical qu'Erdogan, qui n'est déja pas du blanc bleu...

Erdogan qui a dit à Strasbourg je cite: "il n'y a pas d'Islam modéré, c'est une insulte envers la religion, il n'y a que l'Islam"

Ce qui n'est pas très malin, il aurait du mentir à l'infidèle après tout c'est recommandé!

Malgré tout nos gauchistes boboïsants continuent d'y croire. Ça au CNFC (aka les frères musulmans) ils ont bien du se pisser dessus de rire à investir nos églises après Nice... Même si la plupart de ceux qui ont fait le déplacement étaient sans doute de bonne foi, les instigateurs eux ne l'étaient certainement pas!


Bien vu, on l'omet souvent mais ce Fethullah Gülen est au moins au même niveau d'intégrisme concernant la religion que cet Erdogan.

Ce n'est pas un hasard qu'ils aient été de très bons amis dès les années 90 et que l'un et l'autre, avec les autres de la clique tels que Abdullah Gül, se sont aidés mutuellement jusqu'à arriver au pouvoir, puis après se déchirer par conflit d'intérêts.

Mais je trouve scandaleux qu'on accepte un dirigeant comme Erdogan venir librement faire sa propagande en France en prononçant ses immondices.
sequane77 Niveau : DHR
La mort de l' UE, vous êtes sérieux ? Ce pays est vérolé par la corruption et l' ingérence des politiques et militaires dans pratiquement tous les domaines de la vie civile, a commencer par la justice.

La grêce serait vachement contente également vu les contentieux. Et je vois pas en quoi cela les vaccinerait contre l' autoritarisme, cela créerait surtout un dangereux précédent pour l' EU d' accepter un régime politique aussi borderline. Combien de tentatives et coup d' état depuis la création de l' UE ?

La seule solution à ces problèmes, c'est le peuple qui pour l' instant semble donner carte blanche à l' autre enfoiré. Ils l' adulent en plus, suffit d' en parler un peu avec des expatriés qui lui trouvent une stature toute autre que Hollande par exemple et que c'est une personnification de la grande nation Turque. Se qui est un peu paradoxal pour des gens qui ont fui des persécutions politiques ou la misère économique et sociale.

La Turquie dans l' Europe, c'est le loup dans la bergerie. C'est pas faux de dire que la situation au moyen et proche orient est due aux ingérences occidentales mais c'est occulter les visions hégémoniques d' Ankara sur la région et notamment en Syrie.

Sans compter l' intégration dans l' UE des Balkans, l' islamisation rampante etc etc. L' Europe aurait tout à perdre et pas grand chose à gagner. Déjà que leur présence dans l' Otan leur donne beaucoup trop d' assurance.
Hier à 16:18 Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 60 Hier à 15:53 Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 Hier à 11:10 Medel demande sa femme en mariage avec un avion 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:23 Zubizarreta veut San Iker à l'OM 26 Hier à 09:40 Verratti veut rester à Paris 45 Hier à 09:22 Thiago Silva souffre du genou 23 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 24 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 13
samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 3 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 9 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 34 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4
786 10