Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options

Romero compare Martial à Messi

Modififié
« Aimer, c'est ne plus comparer. »

Sergio Romero ne doit pas connaître ce proverbe, lui qui s'est laissé aller à une comparaison pour le moins étonnante sur le site de son club, Manchester United. Le gardien argentin a affirmé que deux joueurs avec qui il avait joué, en l'occurrence Leo Messi et Anthony Martial, partageaient des caractéristiques similaires. Et a avoué toute l'admiration qu'il avait pour l'attaquant français.


« C'est vraiment l'un des meilleurs que j'ai vus, lâche-t-il au sujet de Martial. Je pense que le seul joueur au monde, ou que j'ai vu, capable de courir avec la balle comme si elle lui collait au pied, est Messi. Il peut aller à pleine vitesse et la balle reste au bout de son pied, il n'en perd jamais le contrôle. C'est pour cela qu'il peut faire toutes les choses qu'il fait. Mais ce qu'Anthony a, qui est relativement similaire, est que, lorsqu'il sprinte, il peut stopper la balle d'un coup, en l'espace d'une seconde. C'est la même chose que Messi fait. Leo courra avec la balle, avec ses dribbles incroyables, puis tout d'un coup, il s'arrêtera et changera d'allure ou ira dans l'autre sens. Anthony peut faire ça facilement et l'a en fait fait à de nombreuses reprises. Il dribble d'un côté, s'arrête soudainement, puis va de l'autre. »


Flatteur donc. Romero, qui a connu Martial au temps où les deux hommes évoluaient à Monaco, était déjà impressionné à l'époque et, ayant été transféré à Manchester un mois avant Martial, ne parlait que de lui à ses nouveaux coéquipiers : « En 2015, pas longtemps après mon arrivée à United, je discutais avec Ander Herrera, David de Gea et Juan Mata. Je leur ai dit : "Il y a un gamin à Monaco. Il s'appelle Anthony Martial. Je vous promets qu'un jour ou l'autre, vous entendrez parler de lui." »

Nous y voilà. JP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur