Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 13 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Top 50
  2. // Réclames

Les 50 pubs avec des footeux

Depuis des décennies, les footballeurs servent d'ambassadeurs aux marques, qui utilisent leur image pour promouvoir leurs produits. Sauf que la qualité première d'un footballeur n'est pas forcément l'acting studio. Et lorsqu'ils se retrouvent devant la caméra, cela donne souvent des résultats mythiques. Florilège des 50 meilleures publicités mettant en scène des footeux.

Modififié

#50: Les roulades de Neymar, KFC (2018)

Ce spot a été réalisé par la branche sud-africaine de la firme KFC. En scène : un joueur s'effondre après un contact et entame une roulade interminable sur le terrain, qui n'est pas sans rappeler celle de Neymar pendant la dernière Coupe du monde. Notre rouleur traverse ensuite les quatre coins de la ville en roulé-boulé, et termine son périple sur le perron du KFC où, par la grâce de Dieu, il retrouve tous ses moyens. Et peut enfin déguster son délicieux poulet frit. HB

Vidéo

#49: Brésil vs Portugal, Nike (2004)

Elle est là, cette publicité qui vous a donné envie d'acheter les Total 90. Le savoureux mélange entre les voix graves de Denílson ou Luís Figo et le visage encore boutonneux de Cristiano, portés par le rythme entraînant de Perry Como. Voir Ronaldo se casser la gueule (attention les ligaments) et Quaresma sans ses tatouages, ça a son charme. Et puis, qui n'a jamais essayé de reproduire la virgule de Ronaldinho ? On aurait aimé que ça dure plus longtemps, mais le sosie raté de Byron Moreno a décidé de mettre un terme à la fête. ¡Olé! AB

Vidéo

#48: Les frères Inzaghi, Danette (2004)

Pendant longtemps, Filippo Inzaghi a eu l'étiquette de l'acteur italien. Celui qui en rajoute des tonnes, qui surjoue, aussi bien dans ses chutes que dans ses célébrations. Mais il suffisait de regarder cette publicité pour Danette pour comprendre que cette vision était totalement erronée. Car Superpippo est en réalité un très mauvais acteur. Un très mauvais acteur qui joue d'ailleurs dans une très mauvaise publicité. Cette réclame pour Danette est tout simplement affreuse : le rythme des images saccadées, la chanson, rien ne va. Et le pire, c'est que Pippo a ensuite entraîné dans sa chute son petit frère, Simone. La pire image restant évidemment celle où Pippo envoie un gros coup de langue sur le couvercle. EM

Vidéo

#47: Le petit Ronaldo, Parmalat (1998)

Si, pour les plus nostalgiques d'entre nous, Parmalat était surtout le sponsor du Parme AC de la grande époque, le producteur laitier italien nous avait offert une série de publicités avec Ronaldo durant les années 1990. Sur un doux air de musique brésilienne, le spot met en avant l'enfance de R9 avec ses camarades jouant au football. Mention spéciale à la production, tant la ressemblance entre l'enfant incarnant Ronaldo et le véritable Fenomeno est frappante. On aimerait d'ailleurs bien voir sa tête aujourd'hui... HB

Vidéo

#46: Le PSG tout en beauté, Nivea (2017)

Vous vouliez du jeu d'acteur ? Vous voilà servis. Au choix, Adrien Rabiot, donnant plus l'impression d'une envie pressante que d'une morsure de chien, Edinson Cavani agressé par du déodorant (ou du gaz lacrymo) et Thomas Meunier qui ne sert absolument à rien. Finalement, la seule chose authentique reste la remise ratée d'El Matador dès la première scène. AB

Vidéo

#45: Milan et la course aux bandits, Toyo Tires (2015)

Tellement de choses à dire, si peu de place pour écrire. Pourquoi un fond vert aussi moche ? Que fait cette fille en sous-vêtements au milieu de la rue ? Pourquoi Honda est muet ? Pourquoi avoir invité De Sciglio ? Heureusement, Siniša Mihajlović était présent pour donner un peu de classe à ce spot. Ah oui, Milan termine septième de Serie A cette saison-là. AB

Vidéo

#44: Vinci Campione, Ferrero (1990)

Elles vous rendent nostalgiques, n'est-ce pas, ces notes de synthétiseur et ces réverbérations fleurant bon les 90s. Pour la Coupe du monde italienne, Ferrero a ainsi lancé un jeu à collection de points, dans lequel chaque article acheté rapportait un cadeau, le gros lot étant le maillot d'une sélection participante. Et pour ce faire, le confiseur a vu les choses en grand. Au casting, Dunga, Lothar Matthäus, Ruud Gullit, Gianluca Vialli, Rafael Martín Vázquez, Rubén Sosa, Stefano Tacconi et Antonio Cabrini, mêlés à des bambins heureux comme tout. De belles scènes, gâchées par ces foutues images de synthèse faites avec on ne sait quel logiciel et ce refrain assourdissant de Tony D. qui vous reste dans la tête, Vinci Campioneeee ! Il fallait en baver, pour une tunique des Pays-Bas taille S. AB

Vidéo

#43: Zidane, d'abord la jambe gauche, Volvic (2000)

Un classique parmi les classiques. Zidane et sa gorgée de Volvic. Cette publicité a clairement marqué une génération, et il faut dire qu'elle était sacrément bien foutue. Déjà parce qu'à cette époque, Zidane est à peu près l'équivalent d'un dieu en France, mais aussi parce que la musique, l'ambiance solennelle du vestiaire et le speech qui vont avec étaient destinés à entrer dans la légende. Un speech qui a d'ailleurs quasiment dépassé le produit en lui-même, la réplique que tout le monde a retenu étant : « D'abord la jambe gauche, toujours. » EM

Vidéo

#42: Footballeurs en gare, Pepsi (2007)

Pour les besoins de sa campagne publicitaire en 2007, Pepsi avait envoyé du lourd niveau casting. Thierry Henry, Ronaldinho, Lionel Messi, David Beckham, Cesc Fàbregas et Frank Lampard étaient réunis pour les besoins de ce tournage au concept douteux. Réalisée dans une gare, la scène mettait en avant une bande de copains improvisant une partie de football au beau milieu des quais. Mais la puissance du Pepsi est telle que ces derniers se transforment tour à tour en stars du ballon rond. Au passage, Beckham s'offrira même le luxe de mettre un petit pont à un sumo. C'est ça, la force du sucre. HB


#41: Ferveur algérienne, Groupe Benamor (2014)

Ceux qui ont goûté au café algérien vous le diront : on ne trouve pas plus fort ni plus toxique. Mais pourtant, quand la caféine vous réveille et vous apporte un peu d'énergie, ce clip lui, vous donne des envies d'élimination au premier tour. Heureusement pour les Verts, Vahid Halilhodžić veillait au grain lors de cette Coupe du monde 2014, emmenant ses ouailles jusqu'en huitièmes. Mention spéciale pour Abdelmoumene Djabou. AB

Vidéo

Par Éric Maggiori, Adel Bentaha et Habib Bensetti

Dans cet article