Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Première Division

Le championnat tunisien menacé

Modififié
Le championnat de football tunisien vit des heures agitées. Lors de la 19e journée, l'ES Sahel et l'EGS Gafsa se sont neutralisés (0-0). Seulement, les dirigeants de l'étoile du Sahel, qui se sont dits lésés par un but refusé pour un hors-jeu qu'ils jugent inexistant, ont agressé l'arbitre assistant, le laissant en sang sur un brancard.

Houcine Jenayeh et le reste des dirigeants de l'ES Sahel ont démissionné dans la foulée, promettant aux instances tunisiennes de retirer l'équipe du championnat. « Il n'y a aucune différence entre Abou Iyadh (salafiste tunisien) et ces arbitres, ils sont encore pires. C'est clair que tout est orchestré hors des terrains » a-t-il expliqué sur les ondes de la radio nationale.


Affaire à suivre, donc. GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 1
Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 161 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur