Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 61 Résultats Classements Options
  1. // Gilets jaunes

L'équipe type des gilets jaunes

L'acte V du mouvement contestataire a rassemblé moins de Français ce week-end. Mais ce onze hétéroclite est toujours de la partie. Pour des raisons certes différentes et qu'ils n'ont pas toujours choisies.

Modififié
Sur le banc
Pascal Dupraz
Pascal
Dupraz

Pascal Dupraz

« Je ne perds pas de vue que je viens d’une famille modeste. Ces valeurs-là, je les retrouve au travers de ce que revendiquent les gilets jaunes. Je peux les comprendre. (...) Que les gens demandent à mieux vivre parce qu’ils sont écrasés par les charges, ça concerne tout le monde. » La team a d'ores et déjà son coach.

Jean-François Gillet
Jean-François
Gillet

Jean-François Gillet

Il s'appelle Gillet, et il est blond. Ce qui suffit pour faire de lui un gilet jaune. Naturellement.

Jordan Lefort
Jordan
Lefort

Jordan Lefort

D'ordinaire à gauche, le latéral se place de l'autre côté pour la bonne cause. Il considère en effet l'ensemble des manifestations comme « un mouvement utile et nécessaire » : « J’y suis très sensible. Même si on est des footballeurs et qu’on gagne bien notre vie, toutes ces hausses de taxes touchent toute la France. Et je pense notamment à ma famille, mes parents et mes sœurs qui n’ont pas la chance de bien gagner leur vie comme moi. ...

Nicolas Gillet
Nicolas
Gillet

Nicolas Gillet

A passé dix ans de sa carrière à défendre la couleur jaune, à Nantes ou à Lens. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il va s'arrêter.

Nicolas Pallois
Nicolas
Pallois

Nicolas Pallois

Il ne le sait peut-être pas, mais il est l'élu de la Ligue 1.

Éric Di Meco
Éric Di
Meco

Éric Di Meco

Celui qui pourrait faire office de médiateur. Pourquoi ? Parce qu'un chef de gouvernement de l'Hexagone, en l'occurrence Nicolas Sarkozy, l'a déjà appelé pour régler des problèmes. Hey Manu, tu descends dans le Sud ?

Presnel Kimpembe
Presnel
Kimpembe

Presnel Kimpembe

Un cran plus haut qu'à l'accoutumée, le Parisien connaît son rôle. Il devra avant tout gérer la musique au milieu, comme il l'a récemment fait avec le club de la capitale en passant le titre Gilet jaune de Kopp Johnson dans le bus.

Guillaume Gillet
Guillaume
Gillet

Guillaume Gillet

Comme Nicolas, il a porté le jaune de Nantes et de Lens. Une valeur sûre.

Stéphane Gillet
Stéphane
Gillet

Stéphane Gillet

Plus de place dans les cages à cause de son homonyme ? Pas de problème, l'ancien portier peut donner un coup de main au sein du rond-point. Même si son pays d'origine ne partage pas ses convictions.

Laurent Moineau
Laurent
Moineau

Laurent Moineau

Hyper offensif, le président du club amateur a décidé de troquer les maillots rouge et noir habituels de son équipe par une tunique jaune en soutien au mouvement. « On a été les grands perdants des mesures de début de mandat de monsieur Macron comme la suppression des contrats aidés pour les communes et pour les associations » , justifie-t-il. Et ça se ...

Vahid Halilhodžić
Vahid
Halilhodžić

Vahid Halilhodžić

Non seulement il s'est régalé avec la peau du Canari sur le dos en tant que joueur, mais il a aussi laissé ses poulains passer un peu de temps avec les manifestants une fois arrivé sur le banc. Pas si sévère, le bougre.

René Malleville
René
Malleville

René Malleville

Il en a gros, le fan de l'OM le plus connu du pays. « Les joueurs, vous ne respectez rien !, s'est mis en colère le supporter après la défaite des Phocéens contre Francfort (4-0). Vous touchez un pognon fou, vous ne respectez personne alors qu’il y a des millions de français qui se battent actuellement. Et pendant que je vais rejoindre les gilets jaunes après cette chronique, vous, vous êtes sous la couette, vous vous en battez les couilles... Des millions de gens ...

Gardien

Jean-François Gillet (Standard de Liège) : Il s'appelle Gillet, et il est blond. Ce qui suffit pour faire de lui un gilet jaune. Naturellement.


Défenseurs

Jordan Lefort (Amiens) : D'ordinaire à gauche, le latéral se place de l'autre côté pour la bonne cause. Il considère en effet l'ensemble des manifestations comme « un mouvement utile et nécessaire » : « J’y suis très sensible. Même si on est des footballeurs et qu’on gagne bien notre vie, toutes ces hausses de taxes touchent toute la France. Et je pense notamment à ma famille, mes parents et mes sœurs qui n’ont pas la chance de bien gagner leur vie comme moi.  » Titulaire d'emblée.

Nicolas Gillet (France) : A passé dix ans de sa carrière à défendre la couleur jaune, à Nantes ou à Lens. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il va s'arrêter.

Nicolas Pallois (Nantes) : Il ne le sait peut-être pas, mais il est l'élu de la Ligue 1.

Éric Di Meco (France) : Celui qui pourrait faire office de médiateur. Pourquoi ? Parce qu'un chef de gouvernement de l'Hexagone, en l'occurrence Nicolas Sarkozy, l'a déjà appelé pour régler des problèmes. Hey Manu, tu descends dans le Sud ?


Milieux

Presnel Kimpembe (Paris Saint-Germain) : Un cran plus haut qu'à l'accoutumée, le Parisien connaît son rôle. Il devra avant tout gérer la musique au milieu, comme il l'a récemment fait avec le club de la capitale en passant le titre Gilet jaune de Kopp Johnson dans le bus.

Guillaume Gillet (Lens) : Comme Nicolas, il a porté le jaune de Nantes et de Lens. Une valeur sûre.

Stéphane Gillet (Luxembourg) : Plus de place dans les cages à cause de son homonyme ? Pas de problème, l'ancien portier peut donner un coup de main au sein du rond-point. Même si son pays d'origine ne partage pas ses convictions.


Attaquants

Laurent Moineau (SU Dives-Cabourg) : Hyper offensif, le président du club amateur a décidé de troquer les maillots rouge et noir habituels de son équipe par une tunique jaune en soutien au mouvement. « On a été les grands perdants des mesures de début de mandat de monsieur Macron comme la suppression des contrats aidés pour les communes et pour les associations » , justifie-t-il. Et ça se tient.

Vahid Halilhodžić (Nantes) : Non seulement il s'est régalé avec la peau du Canari sur le dos en tant que joueur, mais il a aussi laissé ses poulains passer un peu de temps avec les manifestants une fois arrivé sur le banc. Pas si sévère, le bougre.

René Malleville (Marseille) : Il en a gros, le fan de l'OM le plus connu du pays. « Les joueurs, vous ne respectez rien !, s'est mis en colère le supporter après la défaite des Phocéens contre Francfort (4-0). Vous touchez un pognon fou, vous ne respectez personne alors qu’il y a des millions de français qui se battent actuellement. Et pendant que je vais rejoindre les gilets jaunes après cette chronique, vous, vous êtes sous la couette, vous vous en battez les couilles... Des millions de gens souffrent, et certains se privent pour aller vous voir, prendre des abonnements. » Un véritable porte-parole.


Entraîneur

Pascal Dupraz (France) : « Je ne perds pas de vue que je viens d’une famille modeste. Ces valeurs-là, je les retrouve au travers de ce que revendiquent les gilets jaunes. Je peux les comprendre. (...) Que les gens demandent à mieux vivre parce qu’ils sont écrasés par les charges, ça concerne tout le monde. » La team a d'ores et déjà son coach.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 Affrontements entre des supporters et la police en Suisse 31
À lire ensuite
L'équipe type du week-end