Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Douchez refroidit son public

Modififié
Qu'arrive-t-il au Stade Rennais ? Impressionnants contre Bordeaux (4-2), les hommes d'Antonetti n'ont jamais confirmé depuis. Pis, à Montpellier, ils se sont fait laminer en prenant des buts à la con.

Où est passée la solidité défensive bretonne incarnée par Nicolas Douchez, dont le nom était souvent cité pour l'Equipe de France ? Mystère.


D'ailleurs, pour le portier breton, pas question de se racheter de cette mauvaise passe : « Je ne pense pas que l'on doive une revanche au public. Sincèrement, je pense que l'on se doit quelque chose à nous-mêmes. Au groupe, entre nous. Ce n'est pas pour eux que l'on joue. C'est pour nous d'abord, parce que l'on veut retrouver du positif. Si l'on gagne, cela rejaillira sur tout le monde. Mais les premiers déçus, c'est nous. C'est pour cela que je dis que l'on joue d'abord pour nous. Je pense qu'il ne faut pas regarder l'extérieur sinon on n'ira pas bien loin. On se recentre sur nous-mêmes et c'est le plus important » .

Sympa pour les spectateurs...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié