Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // FC Mtsapéré

« Considérés comme des pestiférés »

La Coupe de France est faite de belles histoires, et celle du Football Club de Mtsapéré devait en être une. Le premier club de l’histoire de Mayotte à atteindre les 32es de finale de la compétition s’apprêtait en effet à rejoindre la métropole pour y défier Romorantin le 21 janvier prochain, mais rien ne s’est passé comme prévu. Le problème ? La Covid, encore et toujours, qui a imposé un rapatriement collectif sur l’île hippocampe... alors que l’équipe était déjà rendue en escale à La Réunion. Retour sur cette histoire rocambolesque avec Djadid Abdourraquib, le président du club, qui garde espoir de voir sa formation disputer le match le plus important de son histoire.

Racontez-nous votre mésaventure, qui vous est tombée dessus alors que vous vous dirigiez vers la métropole.
Nous avons pu partir avec 23 joueurs. Naturellement, nos cinq joueurs positifs au coronavirus sont restés à Mayotte. Le vrai problème, c’est que nous avons appris que nous étions cas contacts une fois arrivés à l’aéroport de La Réunion pour une escale... On aurait dû le savoir avant de quitter Mayotte.

Quel sentiment principal vous a habités, quand vous avez appris que vous deviez faire demi-tour ?
On était forcément très déçus, mais je tiens à souligner qu’on garde espoir de venir en France métropolitaine. On suit très rigoureusement un protocole établi par l’ARS, nos joueurs se sont tout de suite mis à l’isolement, et nous nous préparons pour venir en métropole une fois que nous aurons récupéré tous nos joueurs.

« On aurait dû nous empêcher de partir de Mayotte dès le début. Dans notre vol jusqu’à La Réunion, il aurait très bien pu y avoir un cas positif qui aurait contaminé tout le monde. »

Mais pour l’instant, vous ne pouvez pas venir... Vous estimez que c’est injuste ?
Pas spécialement. La pandémie est très active dans le monde, cela donne une raison pour empêcher les voyages. Encore une fois, c’est plutôt la manière qui nous a déplu. On aurait dû nous empêcher de partir de Mayotte dès le début. Dans notre vol jusqu’à La Réunion, il aurait très bien pu y avoir un cas positif qui aurait contaminé tout le monde. Le fait d’être partis et d’être déjà en escale, ça a un peu découragé tout le monde. On a été considérés comme des pestiférés.

Comprenez-vous que le variant sud-africain, qui touche particulièrement Mayotte, puisse effrayer la FFF ?
Je comprends parfaitement. C’est naturel de nous empêcher de venir dans ces circonstances. Bon, après, il faut savoir que le variant anglais est plus dangereux que le variant sud-africain.

Et les joueurs, dans quel état d’esprit sont-ils ?
Au départ, ils étaient évidemment déçus. Ils voulaient comprendre pourquoi ils pouvaient voyager jusqu’à La Réunion, et pas jusqu’en métropole. Mais désormais, ils sont motivés et remontés. Ils se sont enfermés pour une semaine, ils ont tous fait les tests PCR et antigéniques nécessaires pour se donner une chance de venir.

« Ne pas pouvoir jouer serait une déception totale. Certains joueurs, notamment ceux en fin de carrière, sont même capables d’arrêter. Car pour eux, c’est un rêve qui se briserait. »

Vous gardez donc espoir, mais on a aussi entendu que vous pourriez être disqualifiés si vous étiez dans l’impossibilité de vous rendre en métropole. Vous avez eu un signe de la Fédération, pour savoir si elle vous autorisera à jouer ou non ?
En fait, la Fédé va demander l’avis de l’ARS. C’est elle, via un rapport, qui va décider si le match peut se jouer ou non. Si l’ARS dit que la situation de nos cas ne s’est pas arrangée, le match sera perdu. En revanche, si on respecte tout le protocole comme il faut et que l’ARS signale à la Fédération que l’on peut se déplacer, alors ce sera bon pour nous. Il est même possible qu’on se déplace le 19 ou le 20, pour un match prévu le 21. Dans un tel cas, on espère que la FFF pourra décaler la rencontre d’une journée pour récupérer du vol.



Dans le cas où vous seriez disqualifiés, comment réagiriez-vous ?
Ce serait terrible. Les joueurs, les dirigeants... tout le monde rêve de ce match. On a investi sur le long terme : ça fait dix ans de suite qu’on est champions de Mayotte, dix ans qu’on se prépare pour ça et on est enfin arrivés où on voulait... Ne pas pouvoir jouer serait une déception totale. Certains joueurs, notamment ceux en fin de carrière, sont même capables d’arrêter. Car pour eux, c’est un rêve qui se briserait.

Vous êtes censés affronter Romorantin, qui a éliminé Orléans ce samedi aux tirs au but. Vous avez suivi le match ?
Oui, avec beaucoup d’attention. On a vu un beau match... Mais de notre côté, on a travaillé pour être là. Quoi qu’il arrive, on va se préparer pour jouer cette rencontre et nous serons prêts !

©FC Mtsapéré


Propos recueillis par Félix Barbé
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.




Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 2 heures Auvergne : un arbitre doit passer un alcootest après un match de U18 28 il y a 10 heures LOTO du mercredi 27 octobre 2021 : 14 millions d'€ à gagner !
il y a 3 heures Le président de l'ASJ Soyaux dément les accusations de Samantha Johnson 10 il y a 8 heures Joey Barton dans la tourmente après ses propos sur l'Holocauste 136 il y a 9 heures L'avocat de Maradona assure que sa mort est due à un mauvais traitement médical 21
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
À lire ensuite
City gifle Tottenham