Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Juventus-Sampdoria (2-0)

Ronaldo offre le Scudetto à la Juve

C'est fait ! La Juve remporte le Scudetto au terme d'un match de veaux, rempli de testostérone et de contacts rugueux quasi charnels. Une rencontre où Ronaldo a montré la voie à ses partenaires, avant que Bernardeschi ne délivre les siens. Les Turinois ont désormais sept points d'avance sur l'Inter, et peuvent sabrer le champagne pour fêter leur neuvième titre consécutif.

Modififié

Juventus 2-0 Sampdoria

Buts : Ronaldo (45+6) et Bernardeschi (66e) pour la Juventus

Neuf. C'est un beau chiffre, neuf. Il s'agit d'un paradoxe, aussi. Car ce dimanche soir, le neuf représente la longévité de la Juventus qui a encore gagné à l'ancienne. Neuf, c'est le nombre de titres consécutifs que les Turinois viennent de remporter. Mais neuf, c'est le contraire de vieux. Et pourtant, la Vieille Dame n'a jamais aussi bien porté son nom : expérimentée et sereine, mais sans folie, elle a battu la Sampdoria pour avoir le droit de soulever son trophée. Ni plus ni moins. Qu'importe : la Juve est championne d'Italie, et c'est tout ce qui compte à ses yeux.

Rude bataille


Des longueurs, du sang, puis de la joie à la fin. Ce premier acte ressemble étrangement aux tranchées de 1917. La Vieille Dame fait dans l'à-peu-près, à l'image de Rabiot qui envoie une vieille passe dans les guibolles de Ronaldo (9e), de Szczęsny qui offre des corners aux méchants Génois (12e), puis de Pjanić qui peine à lever ses ballons. Et d'un coup d'un seul, commence l'hécatombe : Jeffrey Chabot se flingue la cheville en voulant tacler Ronaldo et laisse sa place à Mehdi Léris (23e). Encore ? Ramírez vient démonter la tête de Danilo, en pensant reprendre la gonfle à la suite d'un centre de Quagliarella : le latéral brésilien voit les canards en plastique et est contraint de laisser sa place à Bernardeschi (29e).


Du foot ? Non, il s'agit d'une demi-heure de MMA. Mais voilà enfin un peu d'action, toujours sans ballon : Maurizio Sarri allume sa huitième garo (36e), et crame son jogging avec une cendre. De son côté, Dybala se tient la cuisse et sort à son tour pour Pipita (40e). Bien que Bernardeschi se fasse plaisir avec une frappe de plombier-serrurier (44e), les débats semblent se diriger vers la fin de 45 premières minutes tristounettes... Eh non ! Ronaldo sort de sa boîte au bout du temps additionnel, profitant d'une jolie combinaison sur coup franc pour expédier une frappe sèche dans le petit filet génois : 1-0 (45+6e).

Tenir, comme d'habitude


Reprise compliquée, pour Cuadrado et ses potes : la Sampdoria pousse, par l'intermédiaire de ses grands gabarits devant. Tonelli débarque dans la surface comme un Viking, et place un coup de crâne trop décroisé pour faire mouche (54e). Rabiot continue de faire le fayot avec Ronaldo et lâche son ballon à destination du Portugais, pourtant en moins bonne posture que lui pour dégainer. La Juve souffre, mais sur un contre opportun, Ronaldo enroule une frappe qui retombe dans les pieds de Bernardeschi. Celui qui n'a plus marqué depuis un an en Serie A pousse le ballon au fond des filets, golazo (66e) ! Szczęsny montre de son côté qu'il est bien présent, et rassure ses défenseurs en sortant quelques ballons bien placés par les attaquants de la Samp.


Thorsby se dit alors que la rencontre manque désormais de saveur et sèche Pjanić après avoir perdu le ballon : deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion pour le Génois (77e). S'ensuit un autre soufflé de Depaoli qui, pris de vitesse par Alex Sandro, taillade le Brésilien en deux. Cristiano Ronaldo s'avance pour tirer le péno, mais exécute comme un porcinet et fait trembler la barre (88e). De quoi faire oublier au Portugais, très perfectionniste, qu'il a remporté un titre. Le chrono tourne, et la messe semble dite : sri-sri-sri ! L'arbitre siffle la fin du match : les Turinois peuvent exulter de leur neuvième couronne.



Sampdoria (3-5-2) : Audero - Depaoli, Chabot (Leris, 23e), Yoshida - Augello, Jankto (Gabbiadini, 73e), Tonelli, Thorsby, Linetty - Quagliarella, Ramírez. Entraîneur : Claudio Ranieri.

Juve (4-3-3) : Szczęsny - Danilo (Bernardeschi, 29e), De Ligt (Rugani, 78e), Bonucci, Sandro - Rabiot, Pjanić (Bentancur, 78e), Matuidi - Cuadrado, Dybala (Higuaín, 40e), Ronaldo. Entraîneur : Maurizio Sarri.





Par Arthur Baudin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

il y a 4 heures Un joueur anglais accepte d'être payé £1 par semaine 13
il y a 6 heures Le groupe Enter Shikari devient sponsor maillot d'un club amateur anglais 25
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
il y a 10 heures Jordi Cruyff sur le banc de Shenzhen 14