S’abonner au mag
  • Serie A
  • J10
  • Résumé

La Juventus patine, la Lazio et la Roma s’expriment

Par Florian Cadu
La Juventus patine, la Lazio et la Roma s’expriment

Si la Lazio et la Roma ont pulvérisé le Torino et l'Udinese, la Juve a attendu le temps additionnel pour battre le Genoa de Thiago Motta et récupérer la première place du championnat. Pendant ce temps-là, Cagliari s'est imposé contre Bologne comme la Fiorentina à Sassuolo, alors que Lecce et la Sampdoria n'ont pas pu se départager.

Juventus 2-1 Genoa

Buts : Bonucci (36e) et Ronaldo (96e sp) pour la Juventus // Kouamé (40e) pour le Genoa

Récupérer son leadership, et se rasseoir sur son trône. Telle est la mission de la Juve, au lendemain de la victoire de l’Inter à Brescia. Et le champion en titre ne met qu’une demi-heure à trouver le chemin de sa quête, Bonucci profitant d’une mauvaise sortie de Radu pour envoyer un coup de casque décisif sur un corner superbement obtenu par Dybala. Sauf que les favoris s’endorment, croyant que le plus difficile est fait, et laissent Kouamé égaliser juste avant la pause sur une frappe loupée trompant Buffon. À la reprise, Cassata laisse vite ses coéquipiers à dix pour un second carton jaune sanctionnant une faute sur l’attaquant argentin. Ensuite ? Ensuite, le Genoa tient. Jusqu’au temps additionnel qui survient après deux biscottes pour Rabiot, et un but de Ronaldo annulé par la VAR. Mais à l’ultime instant, CR7 obtient un penalty, qu’il se charge lui-même de transformer. Non, la Vieille Dame n’est toujours pas brillante, mais elle reste en tête, n’en déplaise aux Interisti.

Ce qu’il faut retenir : Les bons débuts de coach Motta, tout de même, après son succès lors de sa première rencontre sur un banc.


Lazio 4-0 Torino

Buts : Acerbi (25e), Immobile (33e et 70e sp) et Belotti CSC (90e)

Pas de souci, pour la Lazio. Devant son public, les Romains tuent la partie en huit minutes chrono. Le temps pour Acerbi (quelle frappe de mammouth !) et Immobile (quelle frappe de poney !) de faire vibrer les filets, éteignant tout suspense et faisant pleurer un Torino englué dans le ventre mou de la Serie A. L’avant-centre enfonce même le clou sur penalty obtenu par Caicedo (faute de Nkoulou, deuxième carton jaune = rouge). Sirigu évite ensuite à plusieurs reprises le quatrième, mais est finalement trompé dans les arrêts de jeu par son attaquant, Belotti, qui dévie de la tête un corner dans ses propres filets. La Lazio passe ainsi devant Naples, et se retrouve cinquième. Pas mal.

Ce qu’il faut retenir : Les onzième et douzième buts du strikerImmobile, en dix journées.


Udinese 0-4 Roma

Buts : Zaniolo (14e), Smalling (51ee) et Kolarov (65e)

Un Z qui veut dire Zaniolo, et 1-0. Sur la pelouse de l’Udinese, fessée 7-1 par l’Atalanta il y a quelques jours, la Roma prend les devants dès le premier quart d’heure grâce à un nouveau but de son nouveau chouchou. Et puis, à la demi-heure de jeu, le défenseur central de la Roma, Fazio, reçoit un carton rouge extrêmement sévère après un contact avec Okaka. Décidément, les Romanisti ne sont pas en odeur de sainteté avec les arbitres, ces derniers temps. Solide et malgré l’infériorité numérique, la Roma va réussir à dérouler complètement après l’entracte. Smalling inscrit son premier but italien sur corner, Kluivert y va de son but face à une défense à la rue, et Kolarov clôt la marque sur penalty. La Roma enchaîne, reste devant la Lazio, et s’empare même de la quatrième place.

Ce qu’il faut retenir : L’invincibilité à l’extérieur de la Roma qui perdure, et qui monte à dix matchs toutes compétitions confondues.


Cagliari 3-2 Bologne

Buts : João Pedro (49e et 83e) et Simeone (72e) pour Cagliari // Santander (22e sp) et Farago CSC (91e) pour Bologne

Le genre de duel qu’on aime, en Italie. Dont le résultat ne se déséquilibre que sur un penalty ou se rééquilibre sur un détail riquiqui, et dont la tension le rend joli. À Cagliari, Bologne compte bien s’imposer lors de débats accrochés. Son buteur, qui transforme la sentence dès la 22e minute, s’appelle Santander. Son mental de fer croit permettre aux siens de revenir à niveau des Sardes en première partie de tableau, mais l’inévitable João Pedro remet l’église au milieu du village. Le match est serré, mais à vingt minutes du terme, Giovanni Simeone fait chavirer le stade d’une sublime piqué. Dans les cordes, Bologne craque définitivement sur un nouveau but de João Pedro. La réduction de la marque, sur un contre-son-camp de Farago, ne sera qu’anecdotique. Cagliari est sixième de Serie A. Costaud.

Ce qu’il faut retenir : Les dix points d’avance que possède Cagliari sur la zone rouge.


Samdporia 1-1 Lecce

Buts : Ramirez (92e) pour la Sampdoria // Lapadula (8e) pour Lecce

La Sampdoria va vraiment très mal. Et ce n’est pas l’égalisation inespérée de Ramirez dans les arrêts de jeu, ce mercredi soir face à Lecce, qui y changera grand-chose. À Gênes, les joueurs des Pouilles ont longtemps pensé qu’ils allaient s’imposer. Lapadula avait ouvert le score dès la 8e minute de jeu, et l’équipe de Liverani (qui restait sur un nul face à la Juve) a ensuite contrôlé les débats. Mais quand Tachtsidis reçoit un deuxième jaune à vingt minutes du terme, on se dit que la Sampdoria va pouvoir renverser la situation. Même pas… Lecce est proche d’inscrire un deuxième but en contre et finalement, en plein temps additionnel, Ramirez égalise de la tête, sur corner. Un but validé par la goal-line technology. Et les Doriani restent englués à la dernière place.

Ce qu’il faut retenir : Bien malin est celui qui aurait pu prédire que Lecce allait rester invaincu lors de ces trois matchs consécutifs contre Milan (2-2), la Juve (1-1) et la Samp (1-1).


Sassuolo 1-2 Fiorentina

Buts : Boga (25e) pour Sassuolo // Castrovolli (63e) et Milenković (82e) pour la Fiorentina

Plus dure la vie, sans Ribéry ? Suspendu pour son coup de colère envers un arbitre assistant durant la journée précédente, le Français a vu ce soir sa bande attraper les trois unités à Sassuolo. Cela avait plutôt mal commencé, puisque les Florentins ont encaissé un premier but peu avant la demi-heure sur une merveille personnelle de Boga. Mais au retour des vestiaires, la nouvelle pépite viola, Castrovilli, a pris les choses en mains. Il a d’abord égalisé d’un joli coup de tête, puis a servi sur un plateau le but du 2-1 à Milenković. En fin de match, les joueurs de Montella ont tremblé, notamment sur un loupé incroyable de Boga, à bout portant. Ouf !

Ce qu’il faut retenir : Sassuolo, c’est tout ou rien. Les Neroverdi sont les seuls, dans cette Serie A 2019-2020, à n’avoir fait aucun match nul.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Florian Cadu

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue des nations
  • Demies
  • France-Allemagne (2-1)
Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Nicolò Zaniolo

00
Revivez la qualification de l'Italie (0-0)
Revivez la qualification de l'Italie (0-0)

Revivez la qualification de l'Italie (0-0)

Revivez la qualification de l'Italie (0-0)

Actus G. Lapadula