Le championnat argentin cherche sa formule

Face à la complexité du mode d’organisation du championnat argentin, l’AFA travaille depuis février sur l’élaboration d’un nouveau format. Résultat, le championnat a commencé sans la validation définitive du nouveau modèle, encore plus compliqué que le précédent.

Modififié
Plus de Riquelme ni de Veron, mais un Trezeguet capitaine. C'était la reprise ce week-end en Argentine, avec son lot de nouveautés, dont le brassard autour du biceps du roi de la demi-volée, et le format du championnat. Peut-être que l’AFA a mal vécu le ridicule de la fin du dernier tournoi, qui a vu Tigre jouer à la fois le titre et le maintien lors de la dernière journée. Une fédération un peu paumée, en fait, entre préservation des intérêts des « cinco grandes » (Boca, River, Racing, Independiente, San Lorenzo) et revendications des « petits » . Son système de protection des gros a montré ses limites. River Plate vient de passer la première saison de son histoire en seconde division, et d’autres historiques comme San Lorenzo ou Independiente entament la saison la corde au cou, la faute à ce système de moyennes qui aujourd’hui les pénalise plus qu’autre chose.

N’ayant peur de rien, l’indéboulonnable Julio Grondona, à la tête de l’AFA depuis 33 ans rien que ça, avait tenté le tout pour le tout à la suite de la relégation de River en proposant un championnat à… 38 équipes. Projet appuyé par le pouvoir politique (les supporters de River et des autres gros sont aussi une masse de votants), finalement abandonné. Mais le grand bazar continue. Le championnat a commencé avant même l’officialisation du format définitif. Dans son flou habituel.

Jamais deux sans trois champions

Depuis février dernier, déjà, le comité exécutif de l’AFA travaille sur la réforme du championnat. Les deux champions par an, les moyennes, les promotions. L’objectif était de clarifier et simplifier la chose. En mai, un accord est trouvé : il n’y aura plus qu’un champion par an, et la Promoción, zone synonyme de barrage pour le maintien, disparait. Sauf que le mois dernier, Enrique Lombardi, président d’Estudiantes La Plata, propose une nouvelle version, acceptée par les autres présidents de clubs et qui doit être validée ces jours-ci. Avant, c’était le bordel. Désormais, ça l’est davantage encore. Le projet de mai laissait tomber l’Apertura (août-décembre) et la Clausura (février-juin), pour les remplacer par l’Inicial et le Final.

Le nom change car le principe change : au lieu de deux champions, les deux équipes terminant en tête se disputent un seul et unique titre dans un duel aller-retour. Comme en Uruguay. Si la même équipe remporte les deux phases, elle est automatiquement sacrée championne. Problème, les « petits » ne sont pas convaincus, car le système de deux champions par an, mis en place en 1991, leur permettait de glaner quelques trophées, d’ordinaire réservés aux « cinco grandes » . Ainsi, des clubs comme Newell’s Old Boys, Lanús, Banfield, Argentinos Juniors ou dernièrement Arsenal, ont décroché le premier titre national de leur histoire. Finalement, les vainqueurs de l’Inicial et du Final restent bel et bien sacrés champions, mais s’affrontent toujours en fin de saison pour désigner le... super champion. Il n’y a plus deux, mais trois champions par an. Du grand art.

Limiter le pouvoir des barras bravas

En ce qui concerne la relégation, le système de moyennes est maintenu. Mais la Promoción disparait. Désormais, les trois clubs présentant les pires moyennes (sur les trois dernières années) en fin de saison descendent directement en B. Plus de barrages, donc, qui l’année dernière avaient coûté à River Plate sa place dans l’élite et quelques sièges du Monumental, balancés par les supporters incapables d’accepter ce qu’il venait de se produire. Supprimer ces matchs à gros enjeu, c’est aussi réduire les risques de violence. A propos, une série de nouvelles mesures de sécurité dans les stades, censées contrer le pouvoir des barras bravas, accompagnera cette édition 2012-2013. River-Belgrano, toujours. C’est la mi-temps et les locaux sont en difficulté. L’impensable va se réaliser. El más grande va descendre. Moment choisi par quelques membres de la barra brava pour faire valoir leur passe-droit auprès des agents de sécurité du stade, direction le vestiaire de l’arbitre: «  Siffle nous un pénalty, où tu ne rentreras pas vivant chez toi  » . Le message est clair, le pénalty sifflé, mais River relégué.

C’est ce type de relation ultras-sécurité-dirigeants que les instances politiques comptent couper. Dans les stades de Buenos Aires, la sécurité ne sera plus assurée par le club qui reçoit mais par des groupes de policiers spécialement formés pour ce genre de spectacle sportif. Autre coup de poing sur la table, l’interdiction des banderoles géantes installées par les barras bravas de haut en bas de la tribune, très caractéristiques des gradins argentins. Pour leur retirer du pouvoir, et parce qu’il était impossible de voir ce qu’il se passait en-dessous. Depuis vendredi soir, le championnat a repris, et les banderoles sont toujours là. Le chemin est encore long.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


C'est ce qui s'appelle la méritocratie
Note : -1
Le grondana qui est bétonné dans son fauteuil de président tel une statue figé sur son socle pour des siècles .
Heureusement que le ridicule .. avec lui !

> Au jour d'aujourdhui le souçis n'est pas que le reformatage du torneo Argentina et son système :
auparavant la diaspora des joueurs sur le vieux continent etaient toujours assurés par une relève des jeunes dans les clubs , maintenant le pillage se fait plus tot etant donné que tout les clubs Argentins vivent des ventes afin de continuer a survivre tout simplement !
résultat un championnat devenu médiocre dans le jeu , une pauvreté visuelle !
A l'image du Brésil meilleur économie Mercosul , il faudrait trouver une solution viable dans un premier temps non plus sur les ventes mais pouvoir retenir les joueurs dans le championnat !

El Xeneize => Oui parce que si faut compter sur l'amour des joueurs (Trézéguet ou Maxi Rodriguez par exemple) pour faire vivre le championnat, ça va être dur, parce que les joueurs ne sont plus trop porté sur l'amour du maillot ces temps-ci.
Grondana élu depuis 1979, sous la junte militaire (avec tout ce que cela sous-entend comme compromission), un peu comme si Le Graët avait été nommé sous pétain et serait resté en poste depuis. Bref, une belle ganache qui semble s'accrocher à son poste jusqu'à la tombe...
Note : -1
@Danny10 , j'ai l'impression que ce manque de valeurs touche tout le globe ..
Ce qui est sure on ferait pareil , c'est pas aux joueurs qu'il faut jeter la pierre comme dit , mais tenter de trouver une solution économique afin d'enrayer la diaspora !( que je ne connais pas )
C'est un abysse entre un salaire Européen et Argentin .
l'Argentine étant le pays qui exporte le plus de footballeur au monde a l'étranger !
(contrairement aux idées reçut que ce soit le Brésil )
Cependant pour éviter de broyer du noir totalement , beaucoup de joueurs ayant fait carrière en Europe une fois rentrer vont a nouveau dans leurs clubs de coeur ou club formateur !
( la majorité des joueurs professionel sont supporters d'un club de futbol , certains jusqu'a meme se le tatouer sur le corps )
en résumé, ils ont pris le modèle uruguayen. Ils gagneraient en crédibilité et compétitivité le fait de ne faire qu'un championnat annuel.
Faut rappelé aussi que deux championnats courts ajoutent au suspens, aux matchs couperets et donc profitent aux audiences. Ajouté à cela une finale en fin de saison, la tv "ché" peut se frotter les mains.
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 12
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21
dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23
À lire ensuite
La meilleure, c'est elle