1. // Angleterre – Community Shield – Arsenal/Chelsea

Community Shield : un match de gala, seulement ?

Version britannique de notre Trophée des champions, le Community Shield est, de l'aveu des managers le disputant eux-mêmes, plus un match de gala qu'une confrontation sérieuse. Pourtant, depuis les années 1970, cette rencontre gagne en sympathie. Celui de cette année s'annonce même intéressant.

8 18
« Ce n'est pas un match amical… c'est un peu plus que cela, mais moins important qu'un match de championnat. » Voilà en quels termes José Mourinho parlait, ce vendredi en conférence de presse, du Community Shield que son équipe disputera aujourd'hui face à celle d'Arsène Wenger. Et c'est peu dire que le technicien français est sur la même longueur d'onde : « C'est un match important, mais nous sommes encore en préparation. » Voilà ce qu'est le Community Shield. C'est un peu tout à la fois : un match de préparation, un match amical, un match de gala toutefois jamais totalement dénué d'intérêt. Celui de ce jour est, et ce, parce qu'il réunit deux des meilleurs ennemis du football anglais contemporain pour une énième confrontation, un match que tout le monde attend un peu plus qu'à l'accoutumée. Et au regard de ce qu'était ce match il y a encore quelques années, et du non-respect avec lequel les clubs le traitaient, c'est déjà une nette amélioration. Aujourd'hui, les équipes prennent au moins la peine de le jouer...

La foire des années 1970


Il y a plus de quarante ans, alors que la Grande-Bretagne avait le privilège de faire naître le rock progressif et les groupes de génie lui donnant vie, le Community Shield était encore appelé le Charity Shield. Et son déroulement était alors à peu près aussi fou qu'un morceau de Syd Barrett sous LSD. Lors de la saison 1970-1971, par exemple, les Gunners avaient remporté le doublé coupe-championnat, posant un gros problème aux organisateurs du Charity Shield. Un problème qui prit une proportion toute nouvelle quand Arsenal décida de ne pas participer à la rencontre, préférant privilégier un tournoi de matchs amicaux organisé de longue date. Dans la confusion, c'est donc Leicester City, champion de Division Two, et Liverpool, finaliste de la Coupe, qui avaient disputé le Charity Shield. Les promus l'avaient emporté sur la plus petite des marges (1-0) à Filbert Street, remportant ainsi un trophée boudé par les champions en titre.

Un an plus tard, en 1972, rebelote. Derby County, qui avait remporté le championnat, devait affronter Leeds United, vainqueur de la Coupe en ouverture de la saison 1972-1973. Mais, sans doute bien inspirés par le refus des Gunners l'année précédente, les Rams et les Peacocks avaient tous les deux refusé de disputer le Charity Shield. Face à cette situation inédite, les organisateurs avaient eu quelques semaines pour bricoler un semblant d'affiche. En 1972, c'était donc Manchester City, quatrième du championnat la saison précédente, et Aston Villa, champion de Third Division, qui avaient accepté de disputer le Charity Shield. La courte victoire de Manchester City (1-0) permit même aux Citizens de disputer à nouveau le trophée en 1973, alors même que le club avait terminé à la onzième place du championnat ! En 1974, Ted Croker, à la tête de la FA, tenta d'insuffler un brin de logique et de régularité dans cette compétition en faisant jouer les matchs à Wembley, par exemple.

Wenger vs Mourinho


Aujourd'hui, le Community Shield a gagné en stabilité et en saveur. Depuis 1993, une séance de tirs au but vient départager les deux équipes en cas d'égalité après 90 minutes de jeu. Et c'est peut-être mieux ainsi. Car dans les années 1980, un match nul voulait dire un trophée partagé... Six mois dans un club, puis six mois dans l'autre. La disparition de cette garde alternée permet au moins aux clubs d'aborder cette rencontre avec une envie : celle de garnir l'armoire à trophées d'un titre, aussi mineur soit-il. Et ils ont beau affirmer le contraire, José Mourinho et Arsène Wenger ont tous deux envie de remporter ce Community Shield. En treize confrontations directes, Arsène Wenger n'a jamais réussi à vaincre José Mourinho. Pas une seule fois. Et sans détour, comme à son habitude, le Portugais n'a pas manqué de le lui rappeler en conférence de presse. Une guerre des mots qui laisse présager un combat plus engagé que prévu sur le terrain.

« À sa place, je me demanderais pourquoi. Je voudrais trouver des réponses, pas pour me sortir d'un blocage mental quelconque, mais pour aider mon équipe à le faire. J'essaierais de trouver des raisons pour comprendre pourquoi tout va toujours contre mon équipe » , a expliqué José Mourinho en évoquant le bilan d'Arsène Wenger contre Chelsea, s'empressant bien sûr d'ajouter que de son côté, sa pire série contre un même manager était de deux défaites contre Tony Pulis. Ce combat de mots d'avant-match n'est bien évidemment pas nouveau. Les deux hommes s'adonnent à de pareilles joutes verbales avant chacune de leurs confrontations. Signe que ce Community Shield, que tout le monde annonce comme un match amical de luxe, sera en fait bien plus. Et comme souvent lors d'un Chelsea-Arsenal, la pression est sur les épaules d'Arsène Wenger.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
En ce début de mois d'août, c'est quand même un bon match à regarder... même si l'enjeu, il faut l'avouer, bof bof...
Et sinon, Mourinho et ses sorties médiatiques, j'en ai un peu marre...
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Sinon Sofoot,
Il est où l'article sur la supercoupe d'Allemagne?
Vous avez peur de moi ou quoi?
L'enjeu n'est pas la coupe, l'enjeu est psychologique, si Arsenal parvient enfin à battre le Chelsea de Mourinho ça peut complètement lancer notre saison.
Vous auriez pu parler du superbe City-United d'il y'a 2/3 ans. Avec le but sublime de Nani et Manchester qui remonte un 2-0.

Le foot anglais c'était mieux avant...
bah c'est-à-dire que si ce match avait opposé Chelsea à genre West Bromwich, je m'en serais foutu pour ma part, mais là, vu qu'il oppose les 2 plus sérieux prétendants au titre et qu'il peut donc avoir son rôle à jouer dans la saison de PL, ça m'intéresse

tenez-le pour dit

quant à mon pronostic pour cet après-midi : 1-1 à la fin du temps réglementaire, Arsenal qui l'emporte aux pénos grâce notamment à Cech

misez là-dessus
Milan_forza18 Niveau : CFA
Match sans intérêt reel mais ca s'mate.
Si tu perds le Community Shield, c'est un match de préparation, un amical sans grande saveur qui n'a aucune incidence sur le reste de la saison.
Si tu remportes le Community Shield, c'est une institution du football anglais, une tradition à respecter et un révélateur de l'année à venir.

Bref. Ca n'a pas grand intérêt. Mais je suis content que ça soit contre Chelsea, c'est la meilleure formation d'Angleterre et il faut absolument passer un cap contre eux si on veut espérer quoi que ce soit cette saison.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Community Shield,trophée des champions,supercoupe d'Allemagne,Espagne,d'Europe,coupe du monde des clubs...me les brisent, trop de foot tue le foot.Il y a encore des gens qui comptabilisent le trophée des champions dans le palmarès (je sais bien que c'est considéré comme un match officiel, mais de la à le mentionner en palmarès lors d'une DISCUSSION sur le foot, faut pas abuser).

Du football douze mois sur douze et quasiment 365 jours par an,la Ligue 2 qui reprend à la fin du mois de juillet comme si c'était un championnat à 18 clubs,la coupe de la ligue,la coupe de la league,les tours préliminaires à rallonge qui vont bientôt débuter fin juin si ça continue.Et encore, ils ont supprimé le tournoi du club Europe (qui organisait cette merde infâme dans les années 2000,2001...? Canal + ?).
13 matches, 0 victoire… c'est assez embarrassant.


A noter que Mourinho, depuis son retour en Angleterre, n'a perdu aucun des 16 matches qu'il a disputés contre les 4 équipes du « Big Five » (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Man City et Man Utd), en championnat.

Confrontations entre « gros », en Premier League, sur les deux dernières saisons :

_ Chelsea : 9 victoires, 7 nuls, 0 défaite = 34 points.


_ Man City : 6 victoires, 4 nuls, 6 défaites = 22 points.
_ Man Utd : 5 victoires, 4 nuls, 7 défaites = 19 points.
_ Liverpool : 5 victoires, 2 nuls, 9 défaites = 17 points.
_ Arsenal : 3 victoires, 7 nuls, 6 défaites = 16 points.


https://youtu.be/pybQAg2YUxY?t=47s
Message posté par Andreï Rublev
Sinon Sofoot,
Il est où l'article sur la supercoupe d'Allemagne?
Vous avez peur de moi ou quoi?


Vu le match raté du Pep, Sf à peut-être bien peur...
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par Andreï Rublev
Sinon Sofoot,
Il est où l'article sur la supercoupe d'Allemagne?
Vous avez peur de moi ou quoi?


haha +1

Cela dit, je vois pas ou est la haute de perdre contre son dauphin au pénalty (j'anticipe un peu ce que tu vas dire)
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par pierre ménès 2.0


haha +1

Cela dit, je vois pas ou est la haute de perdre contre son dauphin au pénalty (j'anticipe un peu ce que tu vas dire)


*la honte
madkarlito Niveau : CFA2
Message posté par pierre ménès 2.0


haha +1

Cela dit, je vois pas ou est la haute de perdre contre son dauphin au pénalty (j'anticipe un peu ce que tu vas dire)


Cette séance de TAB ou un Neuer impatient se fait prendre 5 fois de suite à contrepieds, tandis que Casteels éfleure chaque fois la balle.

On a trouvé son point faible au cyborg ganté
@ rublev le pontifiant
Certain que le stagiaire de so foot tremble à l'idée de sortir une brève sur la supercoupe d'AD pensant à ton comm qui la suivra. En fait, je crois que c'est toute la rédaction qui a peur. T'es l'âme de so foot. Le roi de la "nalyse pointue". Plus fort que le monde. D'ailleurs même le Pep a peur.
Tu vois, syndrome alain minc. T'es en plein dedans.
Message posté par tito
@ rublev le pontifiant
Certain que le stagiaire de so foot tremble à l'idée de sortir une brève sur la supercoupe d'AD pensant à ton comm qui la suivra. En fait, je crois que c'est toute la rédaction qui a peur. T'es l'âme de so foot. Le roi de la "nalyse pointue". Plus fort que le monde. D'ailleurs même le Pep a peur.
Tu vois, syndrome alain minc. T'es en plein dedans.


C'est une section commentaire bordel.

Si des gens passionnés peuvent y trouver du bonheur à y passer une heure ou deux par jour, voire sans doute plus pour Ruud, tant mieux. Par contre y devenir aigri et désagréable c'est plutôt inquiétant. Achète toi le mensuel, va le lire sous le soleil, et arrête de lire les commentaires tu t'en porteras mieux.
Message posté par Andreï Rublev
Sinon Sofoot,
Il est où l'article sur la supercoupe d'Allemagne?
Vous avez peur de moi ou quoi?


Tiens Ruud :

http://www.sofoot.com/wolfsburg-remport … 05729.html

Il steak haché
Andreï Rublev Niveau : Loisir


Oh mais t'as vu la conclusion?

"Il n'y a que le championnat qui compte."
Hahahaha
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 18