Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // PSG-Lyon

PSG-OL, la suite dans les idées

À l'image des records, les belles séries aussi sont faites pour être brisées. Que ce soit un enchaînement de matchs sans défaite ou une incapacité à venir s'imposer dans un lieu. Quoi qu'il en soit, une des séries sera cassée après ce PSG-Lyon au Parc des Princes. Ne reste plus qu'à savoir laquelle.


À Lyon comme à Paris, le maître-mot est le même avant ce choc de la quatorzième journée de Ligue 1 : CONTINUITÉ. Il faut dire que les voyants sont au vert des deux côtés. Surtout chez les Parisiens, qui viennent de s’enlever une grosse épine du pied en remportant leurs trois derniers matchs de Ligue des champions pour ainsi se qualifier en huitièmes de finale . Avec, en prime, la première place du groupe. Un sourire se retrouvant aussi chez les Lyonnais, qui n’ont plus perdu depuis le 15 septembre et une défaite à Montpellier (2-1). Mieux, les potes de Memphis Depay restent sur six victoires et un match nul à Lille (1-1) lors de leurs sept dernières rencontres de Ligue 1. Au point même de voir Rudi Garcia évoquer le titre de champion en conférence de presse, alors que l’OL n’est qu’à deux petits points du leader parisien au classement : « On a fait ce qu’il fallait pour continuer la série, cela permet d’arriver dans des conditions optimales. On est au tiers du championnat, c’est plus serré en tête du classement. On y va avec beaucoup d’humilité et d’ambition, c'est notre Ligue des champions à nous. Évoquer le titre n’est pas tabou, mais il faut être humble : ce serait manquer d’humilité folle de dire qu’on joue le titre. »

Paris, la tête dans les étoiles


Pourtant, un coup d’œil aux résultats du Paris Saint-Germain en Ligue 1 devrait suffire aux Lyonnais pour réellement croire à l’Hexagoal. Au même titre que Lille et Marseille, d'ailleurs. Car si le PSG semble avoir retrouvé le smile et vu son infirmerie se vider, il n’en reste pas moins que l'ensemble reste fragile. Et notamment en Ligue 1, où les coéquipiers de Kylian Mbappé font des faux pas (à l’image de leur match nul face à Bordeaux). Pire, en s’inclinant face aux deux concurrents directs qu’ils ont affrontés cette saison - contre Marseille (0-1), et à Monaco (3-2) -, le PSG a prouvé qu’il n’était plus cet ogre dévorant le moindre adversaire éventuellement capable de le bousculer.



En conférence de presse, Thomas Tuchel ne s’est d’ailleurs pas caché pour expliquer le regroupement en tête du championnat : « On a perdu des points bêtement à Monaco et contre Bordeaux, c'est notre faute si les autres clubs comme Lille, l'OL, l'OM et Monaco sont aussi près de nous. C’est à nous de continuer de la même façon dont on a joué les derniers matchs. Pour les points, ça va arriver naturellement. » Mais si c’était si facile, tout le monde le ferait, diraient les Casseurs Flowters.

Lyon, faire mentir l'histoire


Pour comprendre la sérénité parisienne, il faut ouvrir les livres d’histoire. Ceux dans lesquels il est écrit que l’Olympique lyonnais reste sur sept défaites consécutives au Parc des Princes - où ils n’ont plus gagné depuis 2007, en championnat -, toutes compétitions confondues. Avec au moins deux buts encaissés à chaque match, pour une moyenne de 3,3 buts encaissés. Une violence à laquelle s'ajoutent les résultats de Rudi Garcia, qui n’a plus gagné face au PSG depuis 2012 alors qu’il était entraîneur du LOSC. L’ancien coach du Mans n’est d’ailleurs jamais venu s’imposer au Parc des Princes. Partant de ce constat-là, la victoire du Paris Saint-Germain semble indéniable. Et pourtant, l’OL semble plus capable que jamais de venir s’imposer dans la capitale. Déjà car Garcia a prouvé à Lille en novembre dernier (1-1) qu’il pouvait connaître autre chose que la défaite face à un membre du Top 5. Mais surtout car l’OL est devenu une véritable arme offensive - deuxième attaque de France - avec la résurrection de Karl Toko-Ekambi et de Moussa Dembélé, qui a enfin débloqué son compteur cette saison. Sans parler du niveau affiché dans l’entrejeu de Lucas Paquetá. Pourtant, Rudi Garcia pense que son équipe peut être encore plus dangereuse : « On est plus efficace, plus en réussite. On est plus précis. On progresse, tout simplement. On concrétise nos bonnes périodes. On peut encore marquer plus, on doit être plus continu dans nos performances. On n'est que troisièmes du championnat, on aurait pu être deuxièmes avec quelques buts de plus. » Ou avec quelques buts encaissés de moins, c’est selon.

Comment Toko-Ekambi est devenu incontournable


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Hier à 18:43 Marvin Martin s'engage avec le Hyères 83 FC 31
Hier à 17:00 Roberto Carlos passe ses diplômes d’entraineur 23
Hier à 13:30 Les jumeaux Bender reprennent du service dans leur premier club 8
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE