Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Pour ou contre les matchs de 60 minutes ?

Une question, deux points de vue : aujourd'hui, Clément Gavard et Steven Oliveira se chiffonnent sur la proposition de l'arbitre anglais Mark Clattenburg de réduire la durée des matchs à 60 minutes avec l'arrêt du chronomètre à chaque pause. Jugeote, mauvaise foi, méchanceté et arguments bien pesés, tous les coups sont permis. Surtout ceux en dessous de la ceinture.

Oui, réduire la durée des matchs à 60 minutes est une belle idée !

Par Steven Oliveira

Sous prétexte que les règles du football ont été inventées il y a plus de 100 ans, il serait impossible de les modifier. Or, si une loi est mal faite, il n’y a rien de mal à la changer. Bien au contraire. Et c’est le cas de cette loi 7 qui porte sur la durée d’un match. Dedans, on peut y lire qu’une rencontre « se compose de deux périodes de 45 minutes chacune » . Pas besoin d’avoir un bac S pour savoir qu’un match dure donc 90 minutes minimum sans compter les arrêts de jeu. Sauf que dans les faits, les spectateurs et téléspectateurs ne voient pas du foot pendant 90 minutes. Mais plutôt pendant 60 minutes. Soit la durée moyenne en temps de jeu effectif d’une rencontre de Ligue 1 depuis 2018 d’après les données du CIES. Un chiffre qui est plus ou moins le même dans les autres ligues européennes. Pendant les 30 autres minutes, le ballon est en dehors des limites du terrain (18,8% du temps en Ligue 1) ou alors un joueur reste au sol après une faute (14,8% du temps). Réduire les matchs à 60 minutes avec un arrêt de chronomètre à chaque interruption de jeu n’aurait donc pas d’impact sur le temps de jeu effectif.

En revanche, il permettra d’arrêter de voir un gardien prendre 2 minutes avant d’effectuer son six mètres alors que le match a débuté depuis cinq minutes. Ou alors de voir un joueur se plaindre de crampes, revenir sur le terrain et à nouveau se plaindre de crampes pour faire défiler le chronomètre. Mieux, ceci permettra d’arrêter les polémiques sur les arrêts de jeu qui sont toujours trop longs pour l’équipe qui mène et trop courts pour l’équipe menée. Alors, que Diego Simeone, qui tente de réduire au maximum le temps de jeu effectif à chaque match de Ligue des champions, ne soit pas d’accord avec la proposition de Mark Clattenburg, cela peut s’entendre. Mais que Clément Gavard ne le soit pas, ceci est plus étonnant. Car il suffit de jeter un coup d'œil sur son compte Twitter pour se rendre compte qu’il critique chaque week-end les minutes de temps additionnel. Un problème qui serait réglé en arrêtant le chrono comme c’est le cas dans tous les autres sports collectifs. Le football étant le seul sport où c’est l’arbitre qui décide du temps de jeu de la partie.

Steven Oliveira
Note de la rédaction
?
Note des lecteurs
6.4Moyenne de 103 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Attendez que le Stade rennais manque le podium de Ligue 1 à la dernière journée car Benjamin André fera exprès de rester au sol pour faire défiler le chronomètre et vous verrez que Clément Gavard changera complètement son point de vue.



Non, cette énième idée lunaire est une aberration

Par Clément Gavard

À chaque semaine son idée saugrenue dans le monde merveilleux du ballon rond. Quand ce n'est pas Gianni Infantino, Arsène Wenger ou un autre révolutionnaire des années 2020, c'est un arbitre anglais qui s'y colle. Un mois après avoir vu le président de la FIFA imaginer des matchs de 100 minutes, Mark Clattenburg a lui choisi de proposer des rencontres de 60 minutes avec un arrêt du chronomètre lors de chaque interruption. L'objectif ? Lutter contre la roublardise et la malice des footballeurs. Le vice fait pourtant partie du jeu, cela peut même être une qualité chez une équipe. Mais à une époque où tout doit être lisse, de la zone mixte au terrain, les malins n'ont pas la cote. Rien ne doit dépasser, c'est la règle en 2022. L'homme au sifflet n'a pas tort sur un point : certains matchs deviennent difficilement regardables après la pause, le temps de jeu effectif étant ridiculement bas. Gagner du temps intelligemment est une tactique comme une autre, et de nombreux grands joueurs ont su exceller dans ce domaine.


Et l'arrêt du chrono, dans tout ça ? Un super concept pour casser un peu plus le rythme des matchs et se rapprocher du cousin américain avec des rencontres interminables. La solution est ailleurs, entre les mains des arbitres, qui devraient plutôt s'autoriser à mettre de longs temps additionnels pour contrarier les truqueurs. Ce que n'a par exemple pas fait Stéphanie Frappart ce samedi soir, au Stade de France, n'allant pas au-delà des quatre petites minutes supplémentaires malgré un début d'échauffourée. Pourquoi rester dans le confort des trois, quatre ou cinq minutes de bonheur en plus quand certaines parties mériteraient bien dix minutes de temps additionnel ? Reste qu'un match de football dure 90 minutes depuis le XIXe siècle et qu'il n'y a aucune raison d'en changer. Ces multiples propositions loufoques destinées à « améliorer » le sport-roi selon ces grands esprits visent en fait à le dénaturer. Pour les gens qui n'aiment pas (ou plus) le foot, on peut toujours leur conseiller de se tourner vers le hand ou le basket. Bonne nouvelle : les matchs dureront 60 minutes et ils seront contents.


Clément Gavard
Note de la rédaction
?
Note des lecteurs
5.2Moyenne de 93 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
À force de veiller jusqu'à 5 heures du matin pour suivre la NBA, Steven commence à perdre la boule et va finir par mettre en danger son mariage. Allez, file dans ta chambre et si tu tiens vraiment à tes matchs de 60 minutes, tu peux toujours aller poser un CV chez nos amis de Trashtalk, tu connais le chemin.


Par Clément Gavard et Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 18:00 Live twitch : célébrations mythiques et montées/descentes Hier à 07:04 Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 2
Hier à 12:09 Le FC Fontenay-le-Fleury rend hommage aux femmes qui ont marqué l'histoire 15
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE