Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16e journée
  3. // Résumé

La Bretagne cartonne, l'ASSE confirme

Pas de surprise pour la 16e journée de Ligue 1. Tout en haut, Saint-Étienne et Rennes continuent leur bon élan, tandis qu'en bas, Caen et Bastia sombrent. Guingamp, lui, respire un peu et statu quo entre Metz et Bordeaux.

Modififié
  • Bastia-Évian : 1-2

    Buts : Abdallah CSC (35e) pour Bastia ; Daniel Wass (65e) et Clark Nsikulu (83e) pour Évian

    Bastia perd gros. Très gros. Un mois pile après le limogeage de Claude Makelele, les hommes de Ghislain Printant sont la nouvelle lanterne rouge. Pourtant, tout avait bien commencé pour les Corses qui avaient ouvert le score après le but contre son camp d'Abdallah qui a craqué sur le pressing de Gillet. Mais la deuxième mi-temps a été un cauchemar pour les Bastiais. L'inévitable Wass a planté la première banderille avec, encore, un coup franc. À 30 mètres, le Danois a trompé un Areola resté pantois. Juninhesque. À moins de dix minutes de la fin, Nsikulu crucifie le Sporting du bout du pied sur un beau service d'Abdallah qui en a profité pour se racheter. Évian grimpe à la 13e place et enchaîne, après la victoire contre Guingamp. En revanche, pour Bastia, l'équation se complexifie.

  • Guingamp-Caen : 5-1

    Buts : Christophe Mandanne (4e, 62e), Thibault Giresse (21e) et Claudio Beauvue (sp 61e, 79e) pour Guingamp ; Yahia (17e) pour Caen

    Les Guingampais se rebiffent. Les Bretons restent, certes, dans la zone rouge, mais quittent la dernière place. Les hommes de Jocelyn Gourvennec ont fait exploser le verrou caennais en mille morceaux. Ou plutôt, en quatre. Dès le début du match, Christophe Mandanne, qui remplace Sylvain Marveaux, a ouvert le score sur un bon centre de Claudio Beauvue. Yahia a pourtant tenté de faire naître l'espoir d'un bon résultat pour son équipe en égalisant un petit quart d'heure plus tard, mais l'espoir n'a duré que quatre petites minutes. Thibault Giresse a donné l'avantage à son équipe et relancé le débat sur la goal-line technology en France. Il aura fallu deux minutes en seconde période pour que Caen explose. Pour une main dans la surface, Jean-Jacques Pierre est sanctionné de la double peine rouge-penalty. Beauvue transforme la sentence, puis, sur l'engagement, Mandanne s'offre un doublé en se jouant de Vercoutre avant de lui glisser le cuir entre les jambes. Pour la photo, Beauvue est venu porter le score à 5-1 d'une belle tête sur corner. Caen est avant-dernier et va devoir se battre pour ne pas descendre.

  • Metz-Bordeaux : 0-0


    Pour le duel inter-frères de cette journée, les deux Carrasso n'ont pas rompu. Cédric, le grand frère, est même allé chercher un penalty à trois minutes de la fin. L'ancien portier marseillais a rattrapé son erreur après une sortie à la Neuer. Devant une tribune Ouest basse vide, en raison des incidents lors de la rencontre contre Lyon, Malouda est tombé sur un mur. Les Messins avaient, pourtant, besoin de points. De son côté, Bordeaux n'a pas montré grand-chose et a semblé se contenter de ce match nul tout le match. Johann, le petit frère, n'a pas beaucoup été inquiété. Les joueurs de Willy Sagnol descendent à la cinquième place, mais restent à portée de fusil de Saint-Étienne et la Ligue des champions. Metz peut se mordre les doigts. Albert Cartier et ses joueurs ne quittent plus le ventre mou et ne parviennent plus à décoller. La prochaine journée sera compliquée puisqu'ils se déplacent à Marseille.

  • Montpellier-ASSE : 0-2

    Buts : Florentin Pogba (23e) et Paul Baysse (43e)

    Saint-Étienne confirme et monte sur le podium. Après la victoire dans le derby contre Lyon dimanche dernier (3-0), les Stéphanois enchaînent. Pour cette rencontre, Galtier a délaissé la défense à cinq pour retrouver un schéma, plus classique, en 4-2-3-1. Choix payant. Dès la 23e minute, Florentin Pogba ouvre la marque en reprenant, seul, un centre aux 5,50 mètres de Van Wolfswinkel qui se montre de plus en plus décisif. Mais la belle histoire de la soirée, elle est pour Paul Baysse. Absent des pelouses de Ligue 1 depuis décembre 2012, l'ancien Brestois disputait son premier match avec Saint-Étienne. Le défenseur central a repris un corner mal repoussé par Pionnier pour marquer d'une reprise à bout portant. L'expulsion d'Ismaël Diomandé pour un deuxième carton jaune à dix minutes de la fin n'y changera rien. Montpellier, lui, est scotché en milieu de tableau. Les hommes de Rolland Courbis vont tenter de se reprendre à Rennes le week-end prochain où un bouillant Paul-Georges Ntep les attend.

  • Nice-Rennes : 1-2

    Buts : Dario Cvitanich (83e) pour le Gym ; Paul-Georges Ntep (12e) et Anders Konradsen (23e) pour Rennes

    Rennes poursuit sa bonne lancée. Emmenés par un Paul-Georges Ntep qui n'en finit plus de planter, les gars du 35 ont pris 20 points sur 24 possibles lors des huit dernières journées. L'international espoir français a ouvert la marque d'un coup de tête sur un centre d'Habibou et porte son total à six buts depuis le début de la saison. Konradsen a donné de l'air à son équipe et inscrit son premier but de la saison. Le Norvégien était tout seul sur un centre de Brüls pour tromper Hassen. Avec leur victoire, les hommes de Philippe Montanier grimpent à la quatrième place. Maigre consolation pour Nice, la réduction du score de son attaquant Dario Cvitanich. L'Argentin n'avait plus marqué depuis son doublé contre Toulouse le 9 août dernier. Mais Nice n'y arrive plus. Les Aiglons portent leur série à cinq matchs consécutifs sans victoire. Douzièmes avant la rencontre, les joueurs de Claude Puel tombent à la treizième place et ne comptent plus que trois points d'avance sur la zone rouge.

    ⇒ Résultats et classement de L1

    Par Jean-Guillaume Bayard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24