Ménès soutient déjà Blanc

Modififié
13 57
Pierre Ménès défend aujourd'hui son ami, Laurent Blanc, déjà critiqué après le début de saison poussif du Paris Saint-Germain, dans sa chronique de Direct Matin :

« On cherche un nouveau jeu : la patte de Laurent Blanc. Et ça me fait rire. Parce que ce n’est pas si simple d’imposer son style de jeu à une équipe constellée de stars et des certitudes qui vont généralement avec. (…) Et puis, si on regarde en Bundesliga, personne ne voit pour l’instant de patte Pep Guardiola au Bayern Munich, ni celle de Tata Martino au Barça ou d’Ancelotti au Real Madrid. »

Le chroniqueur vedette du CFC demande du temps aux « grincheux » :

« C’est un jeu très français, et très agaçant aussi, de décréter qu’un entraîneur français, et finalement assez jeune dans le métier, ne peut pas diriger Zlatan Ibrahimović, Edinson Cavani et toutes les autres stars de la formation parisienne. Et pour que les grincheux aient peut-être raison, il faudra attendre de longs mois. »

Laurent Blanc peut souffler, il vient de gagner un peu de temps avec ce soutien de poids. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

le type le plus partial de l'histoire
La patte de Guardiola sur le jeu du Bayern tout le monde l'a vue contre le Chelsea je crois. Surtout si on compare au jeu qui était pratiqué par cette équipe l'année passée. Après, chacun ses préférences, mais bon...
Karl Socrates Niveau : Ligue 2
C'était obligé ce jeu de mots pourri pour conclure cette brève tout aussi inintéressante ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
13 57