Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 83 Résultats Classements Options
  1. // D1 Arkema
  2. // J5
  3. // Résumé

D1 féminine : Deux meutes de louves et des chasseuses piégées

Ni Lyon, vainqueur du Paris FC (4-0), ni le PSG, facile à Fleury (2-0), ne se sont plantés lors de cette cinquième journée de D1 Arkema. Pour voir des surprises, il fallait plutôt se tourner vers d'autres pelouses : celle de Soyaux, qui a tenu la dragée haute à Montpellier (1-1), ou celle de Bordeaux, théâtre d'un superbe exploit des Guingampaises (2-1). Conséquence : Lyon et le PSG s'envolent en haut du classement, avec désormais cinq points d'avance sur les Héraultaises et six sur les Girondines.

Modififié

Ce qu'il faut retenir de la 5e journée


Un 4-0 rime très souvent avec raclée. Sauf que ce n'est pas exactement ce que l'Olympique lyonnais a infligé au Paris FC ce week-end. Pas du tout inspirées dans le jeu (voir ci-après), particulièrement gênées par des Parisiennes disciplinées et compactes, les multiples championnes de France ont été libérées par un coup de boule de Wendie Renard juste avant la mi-temps. Ada Hegerberg (doublé) et Eugénie Le Sommer ont ensuite donné un peu plus d'ampleur à un score flatteur. Un peu l'inverse du PSG, qui a tout fait à Fleury, mais n'a trouvé la faille qu'à deux reprises (2-0). La faute à une gardienne adverse (Laëticia Philippe) en forme olympique.


Et les outsiders dans tout ça ? Elles se sont vautrées. Montpellier, pas aidé par une Valérie Gauvin qui n'a toujours pas ouvert son compteur buts en championnat, n'a pu ramener qu'un point de Soyaux (1-1). Mais le gros couac du week-end est pour Bordeaux, auteur d'une défaite inattendue à domicile contre Guingamp (1-2). Pour opposer de la résistance à Lyon et au PSG sur la durée, on repassera. Sinon, l'Olympique de Marseille a allié le résultat et la manière contre Metz (3-1), tandis que Dijon et Reims (1-1) se sont quittés bons amis après un match palpitant (voir ci-après).


Le golazo du week-end, signé Louise Fleury


Non contentes d'avoir réussi la prouesse du week-end à Bordeaux, les Guingampaises se sont même offert le luxe de planter le pion de la 5e journée. L'œuvre est signée Louise Fleury (à 2'01 dans la vidéo), auteure d'une reprise du gauche aussi spontanée que limpide pour trouver la lucarne des Girondines. L'automne appelle forcément ses feuilles mortes.

Vidéo


Pourquoi Lyon gagne-t-il 4-0 même quand il joue mal ?


Parce qu'il maîtrise une arme que toute grande équipe sait maîtriser : les coups de pied arrêtés. Les joueuses de Jean-Luc Vasseur, incapables de trouver la solution sur attaque placée, ont dû s'en remettre à ces phases de jeu si importantes pour faire plier leur adversaire. Et dans cet exercice, les Rhodaniennes sont ce qui se fait de mieux, car elles détiennent les armes les plus létales du marché : Dzsenifer Marozsán à la lunette de tir, Wendie Renard pour appuyer sur la détente. « Wendie fait 20 cm de plus que tout le monde, donc bon » , lâchait alors Gaëtane Thiney un brin désabusée au micro de Canal+.

Vidéo

Il faut dire que la Martiniquaise d'1,87m a pris tout ce qui passait au-dessus de sa tignasse, sans que les Parisiennes puissent faire quoi que ce soit pour l'arrêter. À l'arrivée, cela fait donc deux caboches sur corner de Renard et d'Hegerberg, ainsi qu'une reprise de Le Sommer consécutive à un coup franc, repris de la tête par Renard. Pas l'ombre d'une phase arrêtée sur le quatrième pion d'Hegerberg, en revanche. Même pas drôle.


Vous ne la quitterez plus des yeux : Mickaella Cardia


Contre Metz (3-1), Mickaella Cardia ne s'est pas contentée d'être impliquée sur tous les buts de son équipe (un but, une passe décisive, un penalty provoqué). Elle a aussi réalisé tout ça avec élégance, technique, science du jeu et un esprit collectif de bonne samaritaine. En atteste sa passe décisive pour le troisième caramel olympien, alors que le doublé lui tendait les bras. Un îlot de camaraderie fort appréciable dans un monde d'attaquants qui vit pour les stats.

Vidéo


Vous avez raté Dijon-Reims , et vous n'auriez pas dû


Pas très sexy, cette affiche de bas de tableau ? Assurément. Mais alors que les deux mal-classées auraient pu nous réserver une purge, Dijonnaises et Rémoises ont décidé de s'en sortir par le jeu. Au menu, pour commencer : une action collective de classe internationale de la part de Reims, où le ballon file de la défense à l'attaque en cinq secondes chrono avec la conclusion au bout... But refusé pour un hors-jeu crève-cœur. Pas grave, les vingt-deux actrices repartent de plus belle. Et ce sont les Champenoises qui ouvrent le score grâce à un joli piqué de l'Ukrainienne Tetyana Romanenko. De quoi susciter l'ire des locales, qui se mettent à pousser de toutes leurs forces. Elise Bussaglia trouve la barre sur coup franc puis égalise à la 83e minute sur une frappe peu académique, mais à l'efficacité maximale. La fin des réjouissances ? Ce serait oublier que les défenseuses dijonnaises veulent participer à la fête : Ophélie Cuynet se fait expulser pour avoir actionné la faucheuse, puis ses partenaires semblent se donner le mot pour inscrire un but contre leur camp. Heureusement que la gardienne Emmeline Mainguy n'est pas née de la dernière pluie. Score final : 1-1.

Vidéo


Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd


L'internationale française de Bordeaux Charlotte Bilbault en avait gros sur la patate après la surprenante défaite contre Guingamp : « On n'a pas respecté les plans du coach, que ce soit en première ou en seconde période. On n'a pas du tout respecté les consignes et le schéma qui était donné avant ce match et on l'a payé en deuxième mi-temps. Nous n'avons pas été à la hauteur, nous n'avons pas joué notre jeu et on l'a payé cash. Il faudra vite se remettre en question et se réfugier dans le travail dès demain, car on a des ambitions. [...] Il y avait ce plus d'être seules troisièmes de D1, mais malheureusement on n'a pas su faire la différence. » Si, une fois. Mais une fois de moins que les Bretonnes.



Le point Gossiiiiiip


C'est pas beau de se moquer de ses coéquipières qui se font piéger par une caméra cachée, Marie-Antoinette.



Les résultats de la 5e journée :


Lyon 4-0 Paris FC

Buts : Renard (45e), Hegerberg (47e, 87e), Le Sommer (62e)

Fleury 0-2 PSG

Buts : Däbritz (4e) et Diany (43e)

Marseille 3-1 Metz

Buts : Cardia (45e), Pizzala (64e, sp), Caputo (68e) pour Marseille // Grimshaw (23e) pour Metz

Soyaux 1-1 Montpellier

Buts : Bourgoin (1re) pour Soyaux // Puntigam (45e) pour Montpellier

Bordeaux 1-2 Guingamp

Buts : Shaw (17e) pour les Girondines // Peniguel (62e), Fleury (65e) pour Guingamp

Dijon 1-1 Reims

Buts : Bussaglia (83e) pour Dijon // Romanenko (63e) pour Reims


Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

Hier à 14:01 EuroMillions : 114 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi 2
Hier à 18:19 La World Leagues Forum crée un comité pour lutter contre le racisme 3
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Bons baisers des Barjots