1. //
  2. //
  3. // Valenciennes-Amiens

Bernard Joannin : « On écrit une pièce de théâtre tous les vendredis »

Sensation de la saison de Ligue 2, Amiens évoluait en National l'année dernière et joue la montée en Ligue 1 depuis des semaines. Pourtant, Bernard Joannin, président du club, continue d'affirmer qu'il ne vise que le maintien. Discussion avec un homme qui n'ambitionne rien d'autre que de voir ses idées triompher, après plusieurs saisons passées à bâtir l'avenir dans l'ombre.

Modififié
318 4
Ce match du Nord contre Valenciennes, vous le sentez comment ? Le VAFC n'est pas en grande forme en ce moment, ça va être l'occasion de vous approcher de la première place...
Écoutez, je vais aller à l'encontre de vos propos parce que Valenciennes est une équipe que je respecte beaucoup. Ils ont un coach de qualité, Faruk (Hadžibegić, ndlr), je le connais depuis des années. Déjà en tant que joueur, quand il était à Sochaux, c'était une pièce maîtresse. Et maintenant, c'est un entraîneur de qualité qui a un effectif de qualité. Avec Da Costa, avec Roudet, il y a plein de bons joueurs. Et vous savez, dans cette division, quelle est la différence entre le 16e et le 2e ? Très très peu ! Les équipes se tiennent énormément, et il y a beaucoup de qualité dans ce championnat.

Quand vous êtes arrivés à la tête d'Amiens, au printemps 2009, il y a eu une descente en National très brusque dès la fin de saison. C'était un peu violent, comme cadeau de bienvenue.
D'abord, être président d'un club de football, pour un entrepreneur qui vient de l'extérieur et qui n'a pas de connaissance footballistique, c'est toujours une épreuve très compliquée. Parce qu'étant entrepreneur, vous êtes persuadé en arrivant que vous allez appliquer les méthodes qui vous ont permis de réussir dans la vie professionnelle, et que ça va fonctionner dans le football. C'est totalement faux. Vous avez un apprentissage des coutumes, un apprentissages des méthodes du football qui est nécessaire. Et ces six ans que j'ai passées à Amiens m'ont beaucoup apporté, il a fallu que j'apprenne beaucoup de choses. Et il n'y a qu'à partir de cette séance d'initiation que l'on commence à mieux comprendre l'environnement et à agir de façon plus efficace.

Par exemple, quel type d'erreurs faisiez-vous en gardant cet état d'esprit d'entrepreneur qui n'était pas adapté au métier de président de club ?
Une chose primordiale dans le monde du football, c'est de s'entourer de gens compétents et intègres. C'est une priorité. Trouver la compétence, à la fois sur le staff technique et sur la cellule de recrutement, car ce sont deux choses très importantes. Je parle pour moi hein, je ne sais pas si les autres pensent la même chose, mais pour moi, c'est la cellule de recrutement qui est à la genèse de l'histoire. Et derrière, le staff technique, parce que c'est lui qui modèle et qui transforme ce que la cellule de recrutement lui a amené. Donc ce sont vraiment deux pierres très importantes dans la construction d'un club, et si vous vous trompez sur ces deux personnes, ça ne peut pas le faire. La différence avec une entreprise, c'est que vous écrivez une pièce de théâtre tous les vendredis. Avec des artistes différents, et les artistes ont toujours un petit côté fragile. Ils ont besoin d'être soutenus, d'être compris, pour se donner totalement à leur art. Et c'est important d'être présent, qu'il y ait un ressenti de la part des joueurs et du staff d'une présence sécurisante de la part des dirigeants.

Avant d'entrer dans le monde du football, vous étiez à la tête de magasins de sport. Vous avez eu quoi comme parcours ?
« J'étais professeur de sport pendant quinze ans dans un lycée à Albert, une petite ville près d'Amiens. Et au bout de quinze ans, j'ai voulu donner un autre sens à ma vie. Je ne me voyais pas terminer avec un sifflet à la bouche. »
J'ai commencé ma carrière comme professeur, j'étais professeur de sport pendant quinze ans dans un lycée à Albert, une petite ville de dix mille habitants à vingt kilomètres d'Amiens. Et au bout de quinze ans, j'ai voulu donner un autre sens à ma vie. Je ne me voyais pas terminer avec un sifflet à la bouche, donc avec mon épouse, on a ouvert un petit magasin de sport de cent mètres carrés. Les choses ont été très difficiles au début parce que si les études de gym menaient à l'économie, ça se saurait. J'ai dû apprendre, on est passés à côté du dépôt de bilan plusieurs fois. Et puis une fois que l'assimilation des méthodes s'est faite, on a sans doute eu un peu chance, mais on s'est bien développés, et maintenant on est à la tête d'un groupe de neuf cents personnes.

Et devenir président du club d'Amiens, vous y pensiez depuis longtemps ? C'était un rêve d'enfant ?
Pas du tout ! J'ai toujours été très sportif. Simplement, j'étais partenaire du club par le biais de mes magasins Intersport, et puis à une période, le club était en difficulté et au bord de la descente. Le président à ce moment-là n'avait pas forcément les fonds pour assumer cette descente, car c'est un club dont la majorité des parts étaient détenues par l'association. Donc un club professionnel, mais un peu comme l'était à un moment Auxerre, vous voyez ? Très amateur dans l'esprit. Donc ils m'ont demandé de venir au capital, je suis venu de façon progressive, par des petites sommes au début, à hauteur de 10% du capital. Et puis vous savez, après, on se prend au jeu !

Amiens est deuxième de Ligue 2 et joue la montée depuis le début de saison, alors que vous étiez en National la saison dernière. C'est allé très vite. Vous vous attendiez à vivre ça ?
Je veux expliquer ma vision, ma façon d'être par rapport aux résultats dans le football. Et du reste, par rapport aux résultats dans toute sorte de choses.
« Ce que je demande à mes joueurs et à mon coach, c'est qu'on pratique un football total. »
Ce qui m'intéresse, c'est le fond. Et ce qui m'intéresse actuellement, c'est le projet de jeu de mon équipe. Ce n'est pas de la langue de bois, je vous le dis sincèrement. Pour moi, une victoire est la résultante d'un travail collectif, d'un investissement collectif. Ce que je demande à mes joueurs et à mon coach, c'est qu'on pratique un football total. Alors le mot est peut-être un peu prétentieux, mais on essaye de se tourner vers ce football. Vous voyez, j'ai pris beaucoup de plaisir à regarder le match PSG-Barcelone, parce que c'est l'idée que j'ai du football. Quand vous laissez une à deux secondes au meilleur joueur du monde pour effectuer un contrôle, il n'est plus le meilleur joueur du monde. Parce qu'il n'a pas le temps de laisser parler sa technique. Le football total, quand il est pratiqué de façon complète, vous mettez une pression sur l'adversaire, dans le bon sens du terme. Une pression physique, et même les meilleurs techniciens peuvent perdre cette technique. Parce qu'ils n'ont pas le temps de s'organiser. Donc avant tout, le football est un combat physique.

Oui, mais une fois que votre vision du football vous a apporté trois points, plus trois points, plus trois points... Et que vous vous retrouvez à jouer les premières places du classement. Vous devez bien vous rendre compte que c'est une situation qui ne ressemble pas à vos objectifs de début de saison, non ?
Notre objectif est toujours le maintien, et d'aller au bout de notre projet de jeu. Et si les choses doivent aboutir à quelque chose, bien sûr qu'on le prendra, mais c'est notre projet de jeu qui est le plus important. C'est ce que je dis à mes joueurs, « Sortez totalement des possibilités de résultats. Concentrez-vous sur ce que vous devez faire sur le terrain. » La victoire, ce n'est qu'une suite logique.

Vous dites : « L'objectif, c'est le maintien. » Vraiment ? Vous n'avez pas une autre idée derrière la tête ?
Non. On va continuer à être sur notre projet de jeu. On va essayer de faire en sorte qu'il soit de plus en plus abouti, et comme tout compétiteur, quand on entre sur un terrain, c'est pour gagner le match ! Nous, notre problème, ce n'est pas d'arriver à tant de points, c'est de jouer chaque match et d'essayer de le gagner. C'est ça, notre projet !

Donc vous préférez perdre avec vos idées plutôt que de les renier pour gagner en efficacité ? Vous n'êtes pas prêt à abandonner cette idée que vous vous faites du football ?
Non, non. Parce qu'à terme... Vous savez, je dis toujours que dans mon métier de base, le business, l'économie vous rattrape toujours. Il y a des fondamentaux qu'il faut totalement respecter dans le business. Et de la même façon, dans le sport, il y a des fondamentaux qu'il faut respecter. Et quand vous avez un véritable fonds de jeu et que vous vous y cantonnez, un jour ou l'autre, vous gagnez.

Quand un club grimpe très vite en Ligue 1, il a souvent beaucoup de mal à s'adapter à la première division. Au niveau du jeu, bien sûr, mais aussi au niveau de la mentalité, de la philosophie, de la structure, du budget... Vous pensez qu'Amiens est préparé à l'élite ?
Les clubs qui ont échoué, on peut donner l'exemple d'Arles-Avignon, ils ont par moment, peut-être... Enfin, vu de l'extérieur, c'est très compliqué de donner un jugement, c'est pour ça que je dis « peut-être » . Mais ils n'ont peut-être pas accompagné leur développement sportif d'un développement des structures. Je pense que les choses doivent se faire parallèlement. Et une partie des gains et des droits télé qui nous sont attribués par les montées doit être occupée à améliorer le fonctionnement et les structures. C'est pour moi primordial. Bien sûr, on doit garder de l'argent pour la masse salariale et les joueurs, mais pas l'intégralité.

Vous faites cet effort à Amiens ?
Je vais vous donner un exemple. On est restés cinq ans en National. Pendant ces cinq ans, j'ai dépensé un million d'euros par an pour maintenir notre centre de formation. C'est ma vision, et celle des actionnaires qui sont avec moi, et celle du club. On essaye d'avoir une progression globale, et de s'améliorer dans tous les secteurs.

Cette saison, Amiens a réussi des gros matchs contre les autres prétendants aux premières places. Le 3-0 contre Brest, le 4-3 fou contre Strasbourg, la victoire 2-1 contre Lens... Mais il y a aussi des défaites contre des équipes moins cotées. Vous avez ce fameux symptôme « forts contre les forts, moins concentrés contre les autres » ?
« Si vous analysez les vingt équipes de ce championnat de Ligue 2, vous n'avez pas de différence énorme entre le 16e et le 1er, et les points sont là pour le prouver. »
On est aussi concentrés ! Vous savez, quand les équipes viennent à Amiens, maintenant, elles refusent le jeu. C'est deux lignes de quatre très basses, donc peut-être qu'on n'a pas encore la maturité pour résoudre ce problème. Et puis, comme je vous l'ai dit tout à l'heure, si vous analysez les vingt équipes de ce championnat de Ligue 2, vous n'avez pas de différence énorme entre le 16e et le 1er, et les points sont là pour le prouver.

Vous avez de belles réussites individuelles dans l'équipe, comme Aboubakar Kamara, que vous avez récupéré alors qu'il galérait en Belgique.
Je pense qu'on a une cellule de recrutement de qualité, dirigée par John Williams. Et il y a un véritable esprit familial dans le club. Abou s'était un peu perdu, et il est revenu dans une ville de province, tranquille, où il a trouvé des gens qui se sont occupés de lui. Dans le vestiaire, on a deux ou trois personnes charismatiques qui lui ont beaucoup servi. Et si j'analyse Abou, en deux ans depuis qu'il est chez nous, il a acquis une maturité d'homme. C'est vraiment quelqu'un qui est en train de faire sa mue et qui ne refera plus les erreurs qu'il a faites quand il était plus jeune. Il sait qu'il peut se montrer dans le football grâce à Amiens, et si les choses doivent être plus profitables pour lui ailleurs... Nous, on pense à sa carrière, on saura le lâcher comme il faut. Cet hiver, on a pensé que c'était mieux qu'il reste encore et qu'il s'aguerrisse, et lui aussi.

En ville, à Amiens, comment est l'atmosphère ? On a l'impression qu'il n'y a pas une ferveur incroyable autour de l'équipe.
Ça, c'est les Picards ! On est réservés, calmes. Alors c'est vrai que par rapport au kop de Saint-Étienne, ou à Strasbourg, vous n'aurez jamais un kop comme ça à Amiens. En revanche, il y a une ferveur pour le football, vous voyez. On a une moyenne de spectateurs assez intéressante, puisque de tête on doit être à 7 800 de moyenne. Malgré le stade, puisque vous savez qu'il est totalement découvert en ce moment comme on a eu des petits soucis de structure. Il y a une ferveur, mais une ferveur qui n'est pas bouillonnante.

Propos recueillis par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Gros travail de Pelissier encore cette année. C'était déjà lui qui avait fait "monter" Luzenac à l'époque.
BeepBeepInMyJeep Niveau : District
Sérieux et humble le mec, ça fait plaisir. Je ne suis pas du tout la Ligue 2 mais go Amiens!
cyberseb67
Oui bon, la sensation...Le racing club de Strasbourg est promu et a 1 match en retard à domicile contre Tours dernier et en crise. Avec cette possible victoire on est 2e à 1 pts du leader.
Qui fait sensation?
Hier à 09:27 Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! lundi 20 février 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy
Hier à 17:21 Le gardien de Sutton contraint de démissionner Hier à 15:58 Chamakh, le Qatar plutôt que l’Italie ? Hier à 15:50 La minasse d'Hulk Hier à 15:39 La femme d'Axel Witsel vend une Ford KA Hier à 15:33 Robert Vittek rebondit à Bratislava Hier à 14:52 Record explosé dans le Ninety-Two Club
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:14 Samuel Eto'o en Chine ? Hier à 11:37 Manuel Neuer a trollé Arsenal ce week-end Hier à 09:38 Des incidents durant un match de D3 anglaise Hier à 09:06 Theo Walcott dans les vestiaires de Sutton pour les féliciter
Hier à 00:00 Wayne Shaw mange sur le banc lundi 20 février Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match lundi 20 février Une bicyclette en D5 belge lundi 20 février Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi lundi 20 février Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille lundi 20 février CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas lundi 20 février Acheampong fête la victoire sur un adversaire lundi 20 février Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort lundi 20 février Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine lundi 20 février L'entraîneur d'America joue le douzième homme lundi 20 février Le poirier du coach des Rangers lundi 20 février Une sacrée quetsche en D2 belge lundi 20 février Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu lundi 20 février Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln lundi 20 février La chevauchée fantastique de Mavididi lundi 20 février Berbatov cherche un club lundi 20 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée lundi 20 février Un joli coup franc du milieu de terrain lundi 20 février Les golazos de Youri Tielemans lundi 20 février Superbe geste technique raté au Mexique lundi 20 février Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax vendredi 17 février Les Pogba à Manchester jeudi 16 février La merveille de Bernardeschi jeudi 16 février 203€ à gagner avec Chelsea, Atalanta Bergame & Burnley jeudi 16 février Mark Clattenburg file en Arabie saoudite jeudi 16 février Dégoûtés, les fans d'Arsenal revendent leurs tickets jeudi 16 février La coupe de cheveux fraternelle de Florentin Pogba jeudi 16 février Quand Darmstadt invite Barack Obama jeudi 16 février Infantino n'a pas peur des hooligans jeudi 16 février Un bar ouvre en hommage à Chapecoense jeudi 16 février Baston pendant un entraînement à Boca Juniors jeudi 16 février La boulette du gardien de Newcastle jeudi 16 février Les hooligans russes sont déjà prêts pour « leur » Mondial jeudi 16 février Lemina, lui aussi de retour à l'OM ? jeudi 16 février La compagne de Maradona ne fait pas de dépositions jeudi 16 février Le Bayern enterre Arsenal sur Twitter jeudi 16 février En Suisse, des ultras deviennent sponsor maillot de leur club mercredi 15 février Une étude montre des dommages cérébraux sur six anciens footballeurs mercredi 15 février Ricardo Carvalho signe en Chine mercredi 15 février L'hymne de la Ligue des champions sauce tarentelle mercredi 15 février Le chant de Saint-Valentin des supporters de Cardiff mercredi 15 février Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98 mercredi 15 février Maradona a-t-il agressé sa compagne à Madrid ? mercredi 15 février Ces clubs français plus forts que le Barça mercredi 15 février La coupe « non éthique » d'Asamoah Gyan mercredi 15 février Matuidi, sa femme et Google mercredi 15 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 15 février 216€ à gagner avec le Bayern Munich & Real Madrid - Naples mercredi 15 février Luis Enrique perd son sang-froid face à un journaliste mardi 14 février Craig Gardner offre 50 tickets famille aux supporters de Birmingham mardi 14 février Le corner rentrant de Youssouf mardi 14 février Philadelphie cherche à renforcer son staff avec un tatoueur mardi 14 février Guardiola congratule Arter pour sa future fille mardi 14 février Thierry Froger de la L2 au TP Mazembe mardi 14 février Gignac stoppe une interview de son coéquipier Vargas mardi 14 février Djibril Cissé serait complice dans l'affaire de la sextape de Valbuena mardi 14 février Thomas Tuchel veut attiser la curiosité des joueurs mardi 14 février Quand le fair-play débouche sur un but gag lundi 13 février Le bijou de Sinama-Pongolle lundi 13 février Diaby : la blague de Julien Cazarre ne passe pas lundi 13 février Golazo en D3 espagnole lundi 13 février La finale de la Coupe maintenue au Calderón ? lundi 13 février Le FC Cologne lance un projet de réalité virtuelle lundi 13 février Un fan de Burnley évite un drame en tribune lundi 13 février Un supporter meurt en marge d'un derby de Rio lundi 13 février Pas assez de contrôles antidopage en Angleterre ? lundi 13 février Sankt Pauli : la banderole qui fait mal lundi 13 février 308€ à gagner avec PSG - Barça & Benfica - Dortmund lundi 13 février La célébration ratée de Simon Terodde lundi 13 février Un joueur de Serie B copie Zlatan lundi 13 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 25e journée lundi 13 février Quand un joueur de l'Ajax utilise une blessure pour dribbler son adversaire dimanche 12 février Ligue 1 : une 25e journée record dimanche 12 février La merveille de Torres dimanche 12 février Gareth Bale a repris l'entraînement dimanche 12 février Robbie Brady nettoie les filets de Courtois dimanche 12 février Un joueur amateur décède sur le terrain dimanche 12 février Tolérance zéro contre l'homophobie dans le sport britannique dimanche 12 février Les supporters des Orlando Pirates envahissent la pelouse dimanche 12 février Deux splendides reprises de volée à Norwich dimanche 12 février Le commentaire polémique de Lee Dixon sur Son dimanche 12 février Bilić en tribune pour avoir fracassé un micro dimanche 12 février Morecambe régale (littéralement) ses fans dimanche 12 février Célébration houblonnée en Angleterre dimanche 12 février L'énorme boulette du gardien de La Gantoise dimanche 12 février Un match annulé vire à la bataille de boules de neige samedi 11 février Le perroquet fugueur de Philippe Mexès samedi 11 février Gordon Ramsay prêt à remplacer Mark Warburton samedi 11 février Mertens a hésité à signer en Chine vendredi 10 février La volée de Chumacero vendredi 10 février Le Tchad n'est déjà plus sponsor du FC Metz vendredi 10 février Liverpool a échappé à une catastrophe vestimentaire en 1990 vendredi 10 février Et voilà le maillot des 80 ans du TFC vendredi 10 février John Terry s'amuse avec son chewing-gum vendredi 10 février Dele Alli joueur du mois, Carroll récompensé pour son but vendredi 10 février Des fans déneigent le terrain pour éviter le report du match vendredi 10 février Rétro : Le jour où Griezmann a cisaillé l'OL vendredi 10 février Heitinga et ses pépins financiers vendredi 10 février Thierry Henry joue les chauffeurs pour le groupe Texas vendredi 10 février Kim Källström signe en Suède vendredi 10 février Maradona va travailler avec la FIFA jeudi 9 février 214€ à gagner avec la Roma, Juventus & Sampdoria-Bologne jeudi 9 février Arsenal signe un jeune Nigérian de treize ans jeudi 9 février Royston Drenthe se lance dans le rap jeudi 9 février Čeferin pour une limitation des mandats à la tête de l'UEFA jeudi 9 février Depay et le micro de Saint-Étienne jeudi 9 février Le mythique commentateur de l'AC Milan ému par Deulofeu jeudi 9 février La Premier League s'attaque au streaming illégal jeudi 9 février Rooney et Ibrahimović zlatanent un fromage suisse jeudi 9 février Le but du week-end en Suisse jeudi 9 février Le maillot de Depay dans le musée de l'OL jeudi 9 février Les tops et les flops de Mon Petit Gazon de la 24e journée jeudi 9 février Les excuses du Shanghai Shenhua mercredi 8 février Payet de retour avec un but mercredi 8 février Liverpool rend hommage à Cissé mercredi 8 février Argentine : 50 sponsors sur le même maillot mercredi 8 février Keylor Navas n'aime pas être filmé mercredi 8 février Le président de Boca accusé de pressions sur l'arbitrage mercredi 8 février Le jour où Ronaldo ne valait pas 15 000 dollars mercredi 8 février Exeter, l'équipe la plus intello d'Angleterre mercredi 8 février Théo invité par l'Inter mercredi 8 février Howard Webb va superviser la vidéo aux États-Unis mercredi 8 février Marc Wachs de retour au Dynamo Dresde mercredi 8 février Un ballon de foot dans l'espace mercredi 8 février Pas de contrat pour Freddy Adu mercredi 8 février L'Atlético veut garder Griezmann mercredi 8 février Le Qatar dépense 500 millions de dollars par semaine mardi 7 février Oscar marque son premier but chinois mardi 7 février 321€ à gagner avec la Juventus, Dortmund & Nice - Sainté mardi 7 février Bruxelles peut-elle perdre le match d'ouverture de l'Euro 2020 ? mardi 7 février But gag en Irlande du Nord mardi 7 février Hamouma a refusé l'OM pour des raisons de sécurité mardi 7 février La Ligue 1 a dépensé 225 millions d'euros cet hiver mardi 7 février Les supporters de l'Atlético mettent la pression à leurs joueurs lundi 6 février Robbie Keane à l'entraînement avec Al-Ahli lundi 6 février Quand Joe Hart se fait piéger par une flaque lundi 6 février Leeds et le drapeau de la discorde lundi 6 février MPG : les tops et les flops de la 23e journée dimanche 5 février Le but du sacre par Aboubakar dimanche 5 février Le missile de Cuadrado dimanche 5 février Le golazo de Sergio León dimanche 5 février Le trou de souris flairé par Elneny dimanche 5 février Ça chauffe dès l'arrivée du bus lyonnais dimanche 5 février Un scénario de fou entre Brentford et Brighton dimanche 5 février Un but de 90 mètres venu d'Espagne dimanche 5 février Baston de coachs dans le derby du Yorkshire dimanche 5 février Un triplé en 24 minutes pour Moussa Dembélé dimanche 5 février Les « abdos dans le dos » de Kurt Zouma dimanche 5 février Griezmann : MU, « le scénario idéal » dimanche 5 février Quand Nasri tire son penalty comme un enfant dimanche 5 février Gignac tout près du but du week-end dimanche 5 février Les 100 qui vont faire le foot en 2017 dimanche 5 février Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux dimanche 5 février Hernanes vers la Chine ?
318 4