1. //
  2. //
  3. // Valenciennes-Amiens

Bernard Joannin : « On écrit une pièce de théâtre tous les vendredis »

Sensation de la saison de Ligue 2, Amiens évoluait en National l'année dernière et joue la montée en Ligue 1 depuis des semaines. Pourtant, Bernard Joannin, président du club, continue d'affirmer qu'il ne vise que le maintien. Discussion avec un homme qui n'ambitionne rien d'autre que de voir ses idées triompher, après plusieurs saisons passées à bâtir l'avenir dans l'ombre.

Modififié
326 4
Ce match du Nord contre Valenciennes, vous le sentez comment ? Le VAFC n'est pas en grande forme en ce moment, ça va être l'occasion de vous approcher de la première place...
Écoutez, je vais aller à l'encontre de vos propos parce que Valenciennes est une équipe que je respecte beaucoup. Ils ont un coach de qualité, Faruk (Hadžibegić, ndlr), je le connais depuis des années. Déjà en tant que joueur, quand il était à Sochaux, c'était une pièce maîtresse. Et maintenant, c'est un entraîneur de qualité qui a un effectif de qualité. Avec Da Costa, avec Roudet, il y a plein de bons joueurs. Et vous savez, dans cette division, quelle est la différence entre le 16e et le 2e ? Très très peu ! Les équipes se tiennent énormément, et il y a beaucoup de qualité dans ce championnat.

Quand vous êtes arrivés à la tête d'Amiens, au printemps 2009, il y a eu une descente en National très brusque dès la fin de saison. C'était un peu violent, comme cadeau de bienvenue.
D'abord, être président d'un club de football, pour un entrepreneur qui vient de l'extérieur et qui n'a pas de connaissance footballistique, c'est toujours une épreuve très compliquée. Parce qu'étant entrepreneur, vous êtes persuadé en arrivant que vous allez appliquer les méthodes qui vous ont permis de réussir dans la vie professionnelle, et que ça va fonctionner dans le football. C'est totalement faux. Vous avez un apprentissage des coutumes, un apprentissages des méthodes du football qui est nécessaire. Et ces six ans que j'ai passées à Amiens m'ont beaucoup apporté, il a fallu que j'apprenne beaucoup de choses. Et il n'y a qu'à partir de cette séance d'initiation que l'on commence à mieux comprendre l'environnement et à agir de façon plus efficace.

Par exemple, quel type d'erreurs faisiez-vous en gardant cet état d'esprit d'entrepreneur qui n'était pas adapté au métier de président de club ?
Une chose primordiale dans le monde du football, c'est de s'entourer de gens compétents et intègres. C'est une priorité. Trouver la compétence, à la fois sur le staff technique et sur la cellule de recrutement, car ce sont deux choses très importantes. Je parle pour moi hein, je ne sais pas si les autres pensent la même chose, mais pour moi, c'est la cellule de recrutement qui est à la genèse de l'histoire. Et derrière, le staff technique, parce que c'est lui qui modèle et qui transforme ce que la cellule de recrutement lui a amené. Donc ce sont vraiment deux pierres très importantes dans la construction d'un club, et si vous vous trompez sur ces deux personnes, ça ne peut pas le faire. La différence avec une entreprise, c'est que vous écrivez une pièce de théâtre tous les vendredis. Avec des artistes différents, et les artistes ont toujours un petit côté fragile. Ils ont besoin d'être soutenus, d'être compris, pour se donner totalement à leur art. Et c'est important d'être présent, qu'il y ait un ressenti de la part des joueurs et du staff d'une présence sécurisante de la part des dirigeants.

Avant d'entrer dans le monde du football, vous étiez à la tête de magasins de sport. Vous avez eu quoi comme parcours ?
« J'étais professeur de sport pendant quinze ans dans un lycée à Albert, une petite ville près d'Amiens. Et au bout de quinze ans, j'ai voulu donner un autre sens à ma vie. Je ne me voyais pas terminer avec un sifflet à la bouche. »
J'ai commencé ma carrière comme professeur, j'étais professeur de sport pendant quinze ans dans un lycée à Albert, une petite ville de dix mille habitants à vingt kilomètres d'Amiens. Et au bout de quinze ans, j'ai voulu donner un autre sens à ma vie. Je ne me voyais pas terminer avec un sifflet à la bouche, donc avec mon épouse, on a ouvert un petit magasin de sport de cent mètres carrés. Les choses ont été très difficiles au début parce que si les études de gym menaient à l'économie, ça se saurait. J'ai dû apprendre, on est passés à côté du dépôt de bilan plusieurs fois. Et puis une fois que l'assimilation des méthodes s'est faite, on a sans doute eu un peu chance, mais on s'est bien développés, et maintenant on est à la tête d'un groupe de neuf cents personnes.

Et devenir président du club d'Amiens, vous y pensiez depuis longtemps ? C'était un rêve d'enfant ?
Pas du tout ! J'ai toujours été très sportif. Simplement, j'étais partenaire du club par le biais de mes magasins Intersport, et puis à une période, le club était en difficulté et au bord de la descente. Le président à ce moment-là n'avait pas forcément les fonds pour assumer cette descente, car c'est un club dont la majorité des parts étaient détenues par l'association. Donc un club professionnel, mais un peu comme l'était à un moment Auxerre, vous voyez ? Très amateur dans l'esprit. Donc ils m'ont demandé de venir au capital, je suis venu de façon progressive, par des petites sommes au début, à hauteur de 10% du capital. Et puis vous savez, après, on se prend au jeu !

Amiens est deuxième de Ligue 2 et joue la montée depuis le début de saison, alors que vous étiez en National la saison dernière. C'est allé très vite. Vous vous attendiez à vivre ça ?
Je veux expliquer ma vision, ma façon d'être par rapport aux résultats dans le football. Et du reste, par rapport aux résultats dans toute sorte de choses.
« Ce que je demande à mes joueurs et à mon coach, c'est qu'on pratique un football total. »
Ce qui m'intéresse, c'est le fond. Et ce qui m'intéresse actuellement, c'est le projet de jeu de mon équipe. Ce n'est pas de la langue de bois, je vous le dis sincèrement. Pour moi, une victoire est la résultante d'un travail collectif, d'un investissement collectif. Ce que je demande à mes joueurs et à mon coach, c'est qu'on pratique un football total. Alors le mot est peut-être un peu prétentieux, mais on essaye de se tourner vers ce football. Vous voyez, j'ai pris beaucoup de plaisir à regarder le match PSG-Barcelone, parce que c'est l'idée que j'ai du football. Quand vous laissez une à deux secondes au meilleur joueur du monde pour effectuer un contrôle, il n'est plus le meilleur joueur du monde. Parce qu'il n'a pas le temps de laisser parler sa technique. Le football total, quand il est pratiqué de façon complète, vous mettez une pression sur l'adversaire, dans le bon sens du terme. Une pression physique, et même les meilleurs techniciens peuvent perdre cette technique. Parce qu'ils n'ont pas le temps de s'organiser. Donc avant tout, le football est un combat physique.

Oui, mais une fois que votre vision du football vous a apporté trois points, plus trois points, plus trois points... Et que vous vous retrouvez à jouer les premières places du classement. Vous devez bien vous rendre compte que c'est une situation qui ne ressemble pas à vos objectifs de début de saison, non ?
Notre objectif est toujours le maintien, et d'aller au bout de notre projet de jeu. Et si les choses doivent aboutir à quelque chose, bien sûr qu'on le prendra, mais c'est notre projet de jeu qui est le plus important. C'est ce que je dis à mes joueurs, « Sortez totalement des possibilités de résultats. Concentrez-vous sur ce que vous devez faire sur le terrain. » La victoire, ce n'est qu'une suite logique.

Vous dites : « L'objectif, c'est le maintien. » Vraiment ? Vous n'avez pas une autre idée derrière la tête ?
Non. On va continuer à être sur notre projet de jeu. On va essayer de faire en sorte qu'il soit de plus en plus abouti, et comme tout compétiteur, quand on entre sur un terrain, c'est pour gagner le match ! Nous, notre problème, ce n'est pas d'arriver à tant de points, c'est de jouer chaque match et d'essayer de le gagner. C'est ça, notre projet !

Donc vous préférez perdre avec vos idées plutôt que de les renier pour gagner en efficacité ? Vous n'êtes pas prêt à abandonner cette idée que vous vous faites du football ?
Non, non. Parce qu'à terme... Vous savez, je dis toujours que dans mon métier de base, le business, l'économie vous rattrape toujours. Il y a des fondamentaux qu'il faut totalement respecter dans le business. Et de la même façon, dans le sport, il y a des fondamentaux qu'il faut respecter. Et quand vous avez un véritable fonds de jeu et que vous vous y cantonnez, un jour ou l'autre, vous gagnez.

Quand un club grimpe très vite en Ligue 1, il a souvent beaucoup de mal à s'adapter à la première division. Au niveau du jeu, bien sûr, mais aussi au niveau de la mentalité, de la philosophie, de la structure, du budget... Vous pensez qu'Amiens est préparé à l'élite ?
Les clubs qui ont échoué, on peut donner l'exemple d'Arles-Avignon, ils ont par moment, peut-être... Enfin, vu de l'extérieur, c'est très compliqué de donner un jugement, c'est pour ça que je dis « peut-être » . Mais ils n'ont peut-être pas accompagné leur développement sportif d'un développement des structures. Je pense que les choses doivent se faire parallèlement. Et une partie des gains et des droits télé qui nous sont attribués par les montées doit être occupée à améliorer le fonctionnement et les structures. C'est pour moi primordial. Bien sûr, on doit garder de l'argent pour la masse salariale et les joueurs, mais pas l'intégralité.

Vous faites cet effort à Amiens ?
Je vais vous donner un exemple. On est restés cinq ans en National. Pendant ces cinq ans, j'ai dépensé un million d'euros par an pour maintenir notre centre de formation. C'est ma vision, et celle des actionnaires qui sont avec moi, et celle du club. On essaye d'avoir une progression globale, et de s'améliorer dans tous les secteurs.

Cette saison, Amiens a réussi des gros matchs contre les autres prétendants aux premières places. Le 3-0 contre Brest, le 4-3 fou contre Strasbourg, la victoire 2-1 contre Lens... Mais il y a aussi des défaites contre des équipes moins cotées. Vous avez ce fameux symptôme « forts contre les forts, moins concentrés contre les autres » ?
« Si vous analysez les vingt équipes de ce championnat de Ligue 2, vous n'avez pas de différence énorme entre le 16e et le 1er, et les points sont là pour le prouver. »
On est aussi concentrés ! Vous savez, quand les équipes viennent à Amiens, maintenant, elles refusent le jeu. C'est deux lignes de quatre très basses, donc peut-être qu'on n'a pas encore la maturité pour résoudre ce problème. Et puis, comme je vous l'ai dit tout à l'heure, si vous analysez les vingt équipes de ce championnat de Ligue 2, vous n'avez pas de différence énorme entre le 16e et le 1er, et les points sont là pour le prouver.

Vous avez de belles réussites individuelles dans l'équipe, comme Aboubakar Kamara, que vous avez récupéré alors qu'il galérait en Belgique.
Je pense qu'on a une cellule de recrutement de qualité, dirigée par John Williams. Et il y a un véritable esprit familial dans le club. Abou s'était un peu perdu, et il est revenu dans une ville de province, tranquille, où il a trouvé des gens qui se sont occupés de lui. Dans le vestiaire, on a deux ou trois personnes charismatiques qui lui ont beaucoup servi. Et si j'analyse Abou, en deux ans depuis qu'il est chez nous, il a acquis une maturité d'homme. C'est vraiment quelqu'un qui est en train de faire sa mue et qui ne refera plus les erreurs qu'il a faites quand il était plus jeune. Il sait qu'il peut se montrer dans le football grâce à Amiens, et si les choses doivent être plus profitables pour lui ailleurs... Nous, on pense à sa carrière, on saura le lâcher comme il faut. Cet hiver, on a pensé que c'était mieux qu'il reste encore et qu'il s'aguerrisse, et lui aussi.

En ville, à Amiens, comment est l'atmosphère ? On a l'impression qu'il n'y a pas une ferveur incroyable autour de l'équipe.
Ça, c'est les Picards ! On est réservés, calmes. Alors c'est vrai que par rapport au kop de Saint-Étienne, ou à Strasbourg, vous n'aurez jamais un kop comme ça à Amiens. En revanche, il y a une ferveur pour le football, vous voyez. On a une moyenne de spectateurs assez intéressante, puisque de tête on doit être à 7 800 de moyenne. Malgré le stade, puisque vous savez qu'il est totalement découvert en ce moment comme on a eu des petits soucis de structure. Il y a une ferveur, mais une ferveur qui n'est pas bouillonnante.

Propos recueillis par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Gros travail de Pelissier encore cette année. C'était déjà lui qui avait fait "monter" Luzenac à l'époque.
BeepBeepInMyJeep Niveau : District
Sérieux et humble le mec, ça fait plaisir. Je ne suis pas du tout la Ligue 2 mais go Amiens!
cyberseb67
Oui bon, la sensation...Le racing club de Strasbourg est promu et a 1 match en retard à domicile contre Tours dernier et en crise. Avec cette possible victoire on est 2e à 1 pts du leader.
Qui fait sensation?
Hier à 18:49 Mourinho a un œil sur sept Monégasques 24
Hier à 17:05 Ronaldinho lance son premier tube solo 7 Hier à 16:45 MU : Zlatan veut rester 21 Hier à 16:45 Matchs truqués : cinq joueurs de D2 portugaise arrêtés 1 Hier à 16:12 L'arbitre de France-Espagne satisfait de la vidéo 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:22 12 000 euros pour un album Panini 5 Hier à 13:17 Le sauvetage in extremis d'Ahmed Ibrahim pour l'Irak 3 Hier à 11:58 Alexis plante un superbe coup franc 5 Hier à 11:51 Une magnifique reprise en D8 anglaise 2 Hier à 11:06 Chicago accueille Schweinsteiger en superstar 6 Hier à 10:48 L'arbitre distribue un coup de boule 2
Hier à 09:29 Florent Sinama-Pongolle continue de régaler en Thaïlande 12 mardi 28 mars La volée de CR7 17 mardi 28 mars Rummenigge satisfait de la réforme de la Ligue des champions 4 mardi 28 mars Le stade du Shanghai Shenhua prend feu 12 mardi 28 mars Wenger s'invite au match Nouvelle-Zélande-Îles Fidji 6 mardi 28 mars Il quitte le terrain pour aller visiter une maison 10 mardi 28 mars Envahissement de terrain à Côte d'Ivoire-Sénégal 17 mardi 28 mars Sheffield United sauvé par la bière 16 mardi 28 mars Neymar veut jouer avec Coutinho 23 lundi 27 mars Une maison close comme sponsor 28 lundi 27 mars Knockaert joueur de l'année ? 19 lundi 27 mars Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 24 lundi 27 mars Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! 1 lundi 27 mars La nouvelle folie capillaire de PEA 17 lundi 27 mars Une merguez de gardien en D2 algérienne 5 lundi 27 mars Justin Kluivert régale en U19 6 lundi 27 mars Sauvetage héroïque en D3 anglaise 7 lundi 27 mars Hatem intime, épisode 2 83 lundi 27 mars Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 12 lundi 27 mars En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 10 lundi 27 mars La belle enroulée au Costa Rica 5 lundi 27 mars Superbe arrêt contre quatre attaquants 4 lundi 27 mars Barzagli pris la main dans la discothèque 24 lundi 27 mars Hazard accepte de négocier avec le Real 58 dimanche 26 mars Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 64 dimanche 26 mars Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 dimanche 26 mars Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 dimanche 26 mars Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 dimanche 26 mars Verratti veut rester à Paris 46 dimanche 26 mars Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 14 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 8 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 67 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 21 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 12 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17
326 4