Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // CAN 2021
  2. // Gr. E
  3. // Algérie-Guinée équatoriale (0-1)

Algérie, j'ai rétréci les boss

En s’inclinant face à la Guinée équatoriale ce dimanche soir (0-1), l’Algérie s’est enfoncée dans ses incertitudes. Ces mêmes difficultés, visibles depuis plusieurs rencontres, que cette Coupe d'Afrique des nations ne fait que confirmer.

Iván Salvador Edú. Un nom dont les Algériens se souviendront pendant un long moment. Cheveux roses et chaussettes baissées jusqu’aux chevilles, l’attaquant de la Guinée équatoriale a effectivement été l’artisan majeur de la victoire du Nzalang Nacional face à l’Algérie. Néanmoins, ce n’est pas lui qui a inscrit le seul but des siens, mais bien Esteban Obono (70e), reprenant au deuxième poteau une déviation de Josete Miranda sur corner. Qu’importe, l’attaquant de Fuenlabrada aura littéralement rendu chèvre la bande à Djamel Belmadi. Dangereux aux avant-postes, teigneux en défense, Edú a fait la différence. Et il aura été le seul à la faire.


La fête est finie


En face, le manque de réalisme et le déchet technique ont été légion. Pour l’Algérie, l'équation semblait pourtant simple : venir à bout des Équatoguinéens et rattraper le match nul concédé devant la Sierra Leone en ouverture. Malheureusement, rien n’y aura fait. Sur une pelouse indigne d’une compétition internationale, les Algériens ont d’abord failli mentalement. Titularisé en pointe, Baghdad Bounedjah a cristallisé toutes ces tensions, ne paraissant, à aucun moment, être dans le tempo adéquat. Maladroit dans le dernier geste, le « Giroud algérien » a également perdu de sa superbe dans le jeu en remise. Des problèmes de confiance notables depuis plusieurs mois, accentués par une Coupe arabe traversée à vide. Un schéma que ne connaît que trop bien son ami Youcef Belaïli.



Capable de faire preuve d’un génie absolu, l’ailier oranais se transforme rapidement en poids lourd pour ses coéquipiers lorsque son niveau baisse. En attestent ses diverses tentatives en soliste, souvent freinées à l’entrée de la surface, et ses hors-jeu incessants (cinq en 90 minutes). Riyad Mahrez, esseulé, aura bien tenté de faire la différence comme il le pouvait, sur des transversales ou des contrôles déroutants, assisté à maintes reprises par l’infatigable Youcef Atal, autre satisfaction de cette CAN. Privée de ballons par un milieu de terrain étouffé, à l’image d'Ismaël Bennacer, à court de rythme et décevant, et de Sofiane Feghouli, transparent, la ligne d’attaque n’aura été que trop éloignée de son bloc. Une défense qui n’a jamais été aussi friable. Malmenée sur chaque contre-attaque adverse, avec Ramy Bensebaïni, disons-le, nerveux et Djamel Benlamri, quelques fois à la rue (perclus de crampes après une heure de jeu et qui finira par sortir), l’arrière-garde a été loin de rassurer.

Fin de série


En deux parties, le bilan est sans équivoque : 32 tirs, 11 cadrés, aucun but. Sous un autre angle, cette défaite met également un terme à la fameuse série d’invincibilité de 35 matchs pour les Verts. Une statistique probante, qui aura cependant fini par devenir un poids pour la sélection algérienne, comme devenue obnubilée par cette chasse d'un record beau, mais superflu. Difficile en effet d’ajouter une pression supplémentaire à un effectif limité et sur le fil depuis maintenant près de six mois. Car avant d’arriver au Cameroun, l’Algérie s’était déjà cassé les dents en qualifications à la Coupe du monde 2022. Les deux confrontations face au solide Burkina Faso (1-1 à l’aller, 2-2 au retour) avaient ainsi donné un bel aperçu de ce qui attendrait les champions d’Afrique en titre à Douala. Un constat quelque peu biaisé par la victoire en Coupe arabe, venue redonner un soupçon d’optimisme aux supporters.




Mais la réalité du terrain a vite repris sa place. Des conditions de jeu asphyxiantes combinées à des défenses prêtes à tout pour faire tomber la reine. La rudesse de la Sierra Leone a dès lors fait plier sa majesté avant que la vitesse d’exécution d’une Guinée équatoriale « made in Liga » , ne la fasse définitivement rompre. Désormais, l’Algérie ne s’accroche plus qu’à une marche. Celle qui la rallie à la Côte d’Ivoire pour la dernière journée et face à laquelle une victoire, obligatoire, lui permettrait de rattraper le train des huitièmes de finale. Ce qui au départ ne devait donc être qu’une opposition de gala s’est transformée en match couperet, pour des rapaces revanchards et en quête de victoire. Attention à ne pas se faire déplumer.

Par Adel Bentaha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 13:00 EuroMillions mardi 28 juin 2022 : 176 millions d'€ à gagner ! 4
Hier à 17:36 L'ex-espoir du Milan Hachim Mastour rebondit en D2 marocaine 27
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 10:23 La jolie feinte d'un U19 du FC Dallas lors d'une séance de tirs au but 21