1. //
  2. // 1/2
  3. // Allemagne/Espagne

L'exception Joachim Löw

Avant d'affronter une Espagne dont il s'inspire depuis 2008, Joachim Löw fait l'unanimité. Pourtant, on ne sait pas grand chose sur le sélectionneur de la Mannschaft, qui figure une sorte d'exception dans le monde du ballon rond allemand.

Modififié
Jeudi 19 juin, à Bâle dans la douce chaleur des fins de printemps suisses. L'Allemagne et le Portugal se disputent une place en demi-finale de l'Euro 2008. Joachim Löw, exclu lors du match contre l'Autriche, n'a pas le droit de s'asseoir sur son banc et prend donc place dans une loge. Pantalon noir et chemise blanche retroussée jusqu'aux coudes, le sélectionneur de la Nationalmannschaft enchaine alors cigarette sur cigarette quatre-vingt dix minutes durant. L'Allemagne découvre avec un certain plaisir que l'homme qu'elle croyait parfait ne l'est pas plus que ça, et réalise qu'elle ne sait finalement pas grand chose de cet homme qui, somme toute, fait du bon boulot.

Au départ, il y avait ce choix de Jürgen Klinsmann qui avait surpris tout le monde: nommer Löw comme son adjoint deux ans plus tot pour l'emmener avec lui lors du mondial de 2006 ; Jogi était alors sans emploi. Les deux hommes s'étaient rencontrés en passant leur diplome d'entraineur, et l'ancien buteur était tombé sous le charme: « Je n'avais encore jamais rencontré quelqu'un capable de vous expliquer aussi vite et aussi clairement le système de la chaine de quatre » , avait-il alors confié. C'était là un premier indice, qui allait se confirmer par la suite. Joachim est branché tableau noir. La répartition des rôles était donc clair: à Klinsmann la motivation et la détente à l'américaine (il vivait alors près de Los Angeles), à Löw la réflexion tactique et les orientations de jeu à adopter. Après une belle coupe du monde et une défaite en demi contre l'Italie, Jogi prenait donc tout naturellement les rênes de la sélection. Tout naturellement? Pas tant que ca. Car Joachim Löw ne pèse pas bien lourd face au poids de l'histoire footballistique nationale.

Un piètre footballeur

C'est qu'avant lui, et depuis vingt-deux ans (exception faite de Ribbeck), tous les sélectionneurs de la Mannschaft avaient été champions du monde: Beckenbauer, Vogts, Voller, et Klinsmann. Jogi, lui, n'a rien de tout cela: une piètre carrière de footballeur consommée majoritairement dans les affres de la D2 allemande (252 matchs, 81 buts) et dans des clubs de secondes zones suisses, avec un passage éclair en Bundesliga (sept pions en 52 matchs). Le tout pour zéro cape sous le maillot national (exception faite des quatre sélections avec les moins de 21). Sa carrière d'entraineur n'est pas moins obscure: elle débute avec l'équipe D de Winterthur (Suisse, encore) et se poursuit à Stuttgart, un peu par hasard. Arrivé dans le sud de l'Allemagne en 1995 pour être l'adjoint de Rolf Fringer (qui l'avait entrainé en 1991 et l'avait promu capitaine à Schaffhouse), Löw passe numéro un lorsque Fringer est nommé sélectionneur de la Suisse à quatre jours du début de la saison, sans que le club n'ait le temps de dégoter quelqu'un d'autre.

Après six victoires d'affilée, Löw est confirmé. S'ensuivent des aventures en Turquie, en Allemagne et en Autriche, le tout pour un palmarès maigrichon (une coupe d'Allemagne avec le VfB en 1997, une finale de coupe des coupes perdue contre Chelsea toujours avec Stuttgart l'année suivante, et un titre de champion d'Autriche avec le FC Wacker Tirol en 2002). Aujourd'hui, plus personne ne moque ce parcours atypique; il y a bien deux trois blagues qui reviennent, sans méchanceté aucune et au vrai, on s'amuserait plutot du fait que Jogi ait été un joueur bien plus mauvais que ceux qu'il a désormais sous sa houlette.

[page]
Une clope et un verre de vin toscan

Car Löw sait ce qu'il fait, mais aussi où il va. Lorsqu'il donne une interview, il a le ton d'un homme habitué à diriger sa vie avec exactitude. D'aucuns prétendent qu'il a acquis cette rigueur à Schönau, petit village idyllique de 2550 âmes enfoncé dans la foret noire et situé à quarante kilomètres de Fribourg, où il a grandit. Il était le plus âgé de quatre frères, son père était chauffagiste et installait des cheminées. On le sait profondément attaché à sa terre et aujourd'hui encore, il habite à Fribourg, dans le chic quartier de Saint-George avec sa femme, Daniela, comptable chez un loueur de voitures. On lui connait comme seuls vices (outre la cigarette), les cartes, auxquelles il jouait jadis dès qu'il s'asseyait dans le bus, et l'amour d'un bon verre de vin (toscan) qu'il s'accorderait chaque soir après 23h, lorsqu'il cesse enfin d'imaginer des schémas tactiques.

On le soupçonne de voter pour les verts, et on l'imagine volontiers gentil et doux; on se trompe: on ne devient pas sélectionneur de l'Allemagne sans une once d'autorité. Et, quand Matthäus se perdait en bavardages inutiles, Löw tranche, et agit. Des exemples? Il a chassé Kevin Kuranyi parce que ce dernier avait refusé d'assister à un match amical en tribune; il a écarté Thorsten Frings après un accrochage lors de l'Euro 2008; il a exigé les excuses publiques de Ballack, qui l'avait critiqué et il se serait même réjouit de son forfait pour blessure: Ballack, trop lent, trop vieux, aurait ralenti son équipe qu'il voulait jeune, dynamique, audacieuse; enfin, il a rendu son contrat à la Fédération car il ne correspondait pas à ce qu'on lui avait promis lors d'une simple poignée de mains.

Jusqu'à présent, son parcours lui donne raison. « J'aime le beau jeu. Je fais du football de la manière la plus moderne qui soit, sans avoir la prétention d'avoir inventé quelque chose » , dit-il modestement. On devinait, cependant, qu'au moment de ce plus fervent repentir, c'était avec une prodigieuse jouissance d'orgueil que Joachim Löw savourait son humilité. Faux gentil, faux modeste, on saura ce soir, au moment d'affronter son modèle, si le sélectionneur allemand est un vrai génie.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

c'est vrai que c'est un personnage moins en lumière que d'autres sélectionneurs qui eux ont brillé sur le rectangle vert (ah non mince j'oubliais notre lucky loser domenech...^^)!
merci de ce très bon billet et pour cette trilogie sur la nationalmannschaft avant le grand rendez-vous ce soir...
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2
Article suivant
La doctrine "Klosewitz"