Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ajax-Lille

Gros bonnet ou petit poucet, cet Ajax ?

Demi-finaliste la saison passée, le club qui a fait passer le Real Madrid et la Juve pour des poussins retrouve la phase de groupes de la Ligue des champions contre Lille, ce mardi soir. Mais alors que l’Ajax devrait susciter une crainte mêlée d’admiration par son statut, son début de saison laborieux fait plutôt pencher la balance de l’autre côté. Alors dans quelle case ranger ces Lanciers ?


Dans le monde du sport, le statut de promu recèle bon nombre d'avantages. Pas vraiment pris au sérieux par la plupart de leurs adversaires dans leur nouvelle ligue, surfant sur la dynamique de leur promotion, moins lisibles que les éternels habitués de ladite ligue, ces « petits poucets » arrivent régulièrement à profiter de ces éléments lors de leur première saison post-montée. Un effet de surprise que l’Ajax a su faire fructifier à merveille en Ligue des champions la saison dernière, après trois ans d’absence dans la compétition. Le Real Madrid et la Juve seraient-ils tombés dans le piège de la facilité si une autre grosse cylindrée s'était dressée face à eux plutôt que l'Ajax ?


Mais dans la belle histoire que peuvent écrire certains promus survient fréquemment un chapitre beaucoup moins glorieux : l’année d’après. L’année où l’effet de surprise disparaît, où les cadors veulent éviter une deuxième humiliation, où ces « petits » ne bénéficient d’aucun traitement de faveur. L’année, également, où la plupart des piliers de l’épopée précédente sont partis voguer vers d’autres horizons. Cette année, c’est celle que s’apprête à connaître l’Ajax, qui coche toutes les cases d’un deuxième exercice beaucoup plus périlleux.


Alors oui, le club de la capitale néerlandaise possède un statut, né de son parcours de la saison dernière, propre à faire trembler n’importe quelle institution de Ligue des champions. Oui, l’Ajax a su conserver la majorité de ses pièces-maîtresses de la cuvée précédente (Onana, Blind, Tagliafico, Van de Beek, Tadić, Ziyech, Neres...). Oui, l’Ajax n’a rien perdu de son enthousiasmante folie offensive et des divins automatismes de son trio offensif. Et enfin, oui, l’Ajax est bel et bien le seul club de son groupe à avoir disputé la Ligue des champions l’an dernier, contrairement à Chelsea, Valence et Lille qui devraient mettre un peu de temps à se mettre dans le bain.

L'été meurtrier


De là à en faire l’un des favoris de ce groupe B, il n’y a qu’un pas que la majorité des spécialistes du club néerlandais ne franchissent pas. Et pour cause : l’équipe qui paraissait avoir tant de certitudes l’an passé semble aujourd’hui dépourvue de repères et percluse de doutes, à commencer par son entraîneur Erik ten Hag, qui cherche encore son équipe type. S’il se doutait bien que la perte des tauliers Matthijs de Ligt, Frenkie de Jong et Lasse Schöne serait difficilement compensable, il n’imaginait peut-être pas à quel point ses jeunes recrues (le Roumain Razvan Marin, le Mexicain Lisandro Martínez) auraient du mal à prendre le pli.



Le onze de départ est ainsi un véritable jeu de chaises musicales, sans parler de la foultitude de joueurs (dont Tadić) trimbalés de poste en poste sans succès. L’exemple le plus frappant ? Daley Blind, qui devait évoluer en tant que milieu cette saison, se retrouve contraint de jouer les pompiers de service en défense centrale pour compenser les prestations catastrophiques de Martínez... parachuté un cran plus haut. Et si les premières corrections administrées en Eredivisie ne veulent pas dire grand-chose, les observateurs auront noté les grosses difficultés en défense et au milieu remarquées contre le PAOK et l’APOEL Nicosie en tours qualificatifs de Ligue des champions.

Nouvelles ambitions


Galérer en début de saison n’a en soi rien de grave pour l’Ajax, habitué à perdre ses meilleurs éléments de la saison passée et reconstruire avec des petits nouveaux ou des jeunes loups. Sauf que l’odyssée de la saison dernière - et l’augmentation significative de revenus qui va avec - a donné de nouvelles idées aux huiles du club. Objectif affiché : se rapprocher du cercle des grosses puissances économiques du Vieux Continent (en atteignant la barre des 200 millions d’euros de budget), une nouvelle ambition qui va de toutes les façons devenir une nécessité avec la réforme de la Ligue des champions. Autant dire qu’un mauvais résultat contre Lille ferait tache et replongerait l’Ajax dans un rang de « club de coups » et de cycles, une étiquette incompatible avec les hauts sommets recherchés.

Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 16:30 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1 Hier à 15:44 QSI dans la short list pour racheter Leeds 61
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 10:12 Offre spéciale : abonne-toi à SO FOOT à partir de 13 euros ! 1
À lire ensuite
Sylvinho, tomber la chemise