Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

48 heures chrono

Un Balmont salvateur, un Cavani historique, un Nolan Roux inarrêtable et un Roger Federer immortel. Ce week-end, les légendes étaient de sortie.

Modififié

Vendredi 26 janvier


16h50 : Le verdict tombe, Daniel Alves prend trois matchs de suspension pour son altercation avec Clément Turpin, arbitre de la rencontre entre l’OL et le PSG (2-1). Sur Twitter, Jawad Bendaoud, accusé d’avoir hébergé une partie des terroristes des attentats du 13 novembre 2015, fait fureur en tentant de mettre des mots sur sa consommation de cocaïne lors de son procès. « Alors, madame la présidente, je vais vous expliquer les effets de la cocaïne. Je ne sais pas s'il y a des consommateurs dans la salle... Chez les avocats peut-être ? » Sinon ? Rien.

19h39 : Le week-end commence mal pour les Experts. En demi-finale du championnat d’Europe de handball, les Bleus se font éliminer par les Espagnols (23-27). Les handballeurs français n’avaient jusque-là perdu aucune de leurs neuf dernières demi-finales dans les grandes compétitions. Du côté de L’Équipe TV, c’est le soulagement : le plateau ne risque rien cette année.

20h : La 23e journée de Ligue 2 débute au même moment que Laurent Delahousse annonce à l’antenne qu’un pic de crue de la Seine est attendu dans les prochaines heures sur Paris. Pas un problème pour le Paris FC, qui flotte en déplacement à Auxerre (1-1) et à la troisième place du classement de L2. Un derby parisien l’an prochain en Ligue 1 ? Fluctuat nec mergitur.

20h09 : C’est au stade René-Gaillard que la foudre s’abat pour la première fois de la soirée : Niort ouvre le score dans son enceinte face à Valenciennes. Le buteur ? Le Béninois David Djigla, attaquant des Chamois qui passe à six buts en... 71 matchs sous le même maillot. Pour le coup de foudre, on repassera.

20h48 : Un coup à droite, un coup à gauche. Yannick Gomis, attaquant d'Orléans en maillot commando, fait danser Jérémy Vachoux et s'apprête à offrir la victoire aux siens, à Bollaert et en infériorité numérique, s'il vous plaît (0-1).

21h51 : L’Abbé-Deschamps est une forteresse bien gardée par Michaël Tacalfred. À la toute dernière minute de la rencontre, le stoppeur devient renard des surfaces et pousse le cuir au fond des filets parisiens (1-1, 95e). De l’autre côté des Pyrénées, Aritz Aduriz, déjà buteur face à Eibar, fait signe au San Mamés de ne pas critiquer la décision arbitrale : l’intervention du défenseur était tout à fait licite. Deux héros ordinaires, en somme.

22h36 : Avec le sourire aussi brillant que son crâne, Florent Balmont sort sous les applaudissements de Gaston-Gérard. Auteur d’un but et d’une passe décisive, le vétéran a galopé toute la soirée pour guider son équipe vers sa première victoire de l’année. Et tout ça à 38 ans. Mais tout le monde sait que l’amour tarde à Dijon... Désolé...


22h54 : Manchester United n’a eu aucune pitié pour le petit club de Yeovil Town, balayé 4-0 en FA Cup. Pour avoir un brin de suspense, il fallait se demander si Alexis Sánchez allait marquer dès sa première titularisation avec son nouveau club. La réponse est non. Il s’est contenté d’une passe décisive.

23h26 : Badaboum ! Avec un nouveau but de Kévin-Prince Boateng et celui du K-O inscrit par Luka Jovic, l’Eintracht Francfort s’offre le Borussia Mönchengladbach à domicile (2-0), et devient dauphin provisoire du Bayern Munich à... quatorze points du leader. Il n’y a pas qu’en Liga que le suspense est mort. Pendant ce temps-là, TF1 rend hommage aux quarante années de carrière de Jean-Jacques Goldman avec Je marche seul. Coïncidence ?


Samedi 27 janvier


00h13 : Un doux rêve au milieu de la nuit européenne. Transféré d’Antalyaspor au Club América, Jérémy Ménez est accueilli par 20 000 supporters mexicains lors de sa présentation au stade Aztèque. Oui, c’est bien le stade où Pelé et Maradona ont été sacrés champions du monde. Les grands esprits se rencontrent enfin.


11h19 : Gueule de bois au réveil. À Kaboul, un nouvel attentat meurtrier à la voiture piégée fait 95 morts et 158 blessés dans le centre-ville de la capitale afghane. L’ambulance utilisée par les talibans était installée à proximité du ministère de l’Intérieur.

12h10 : Si l’information est dans le quotidien La Provence depuis le matin, la nouvelle concernant Adil Rami et Pamela Anderson s’apprend à l’apéritif. « Je ne regardais pas Alerte à Malibu, mais j'ai vu cette dame courir à plusieurs reprises sur la plage. Voilà... » Le maillot rouge une pièce et la bouée de sauvetage, l’arme fatale.

13h03 : À 16 790 kilomètres de là, Caroline Wozniacki pose au milieu des photographes à Melbourne, le trophée de l’Open d’Australie entre ses mains à la suite de sa victoire contre Simona Halep au terme d’un match dantesque (7-6/3-6/6-4). La Danoise remporte ainsi son tout premier titre du grand chelem. C’est 18 de moins que Roger Federer ce samedi, mais un de plus que Pablo Gonzalez Fuertes, qui vient de donner le coup d’envoi de La Corogne-Levante en Liga.

14h58 : Le Havre accueille des Crocodiles au stade Océane. Une belle affiche, mais une affaire mal embarquée pour le HAC, puisque Rachid Alioui fait glisser le Nîmes Olympique devant au tableau d’affichage grâce à son neuvième but en championnat. Glisse toujours : Tessa Worley, championne du monde de slalom géant, remporte sa course à Lenzerheide, en Suisse. C’était sa dernière épreuve avant les prochains Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang. Voici une chercheuse d’or.

15h51 : Retour aux légendes. Bastian Schweinsteiger annonce sur les réseaux sociaux qu’il effectuera son jubilé à l’Allianz Arena, le 28 août prochain. On mettrait bien un billet sur Ana Ivanović en tribunes.

16h33 : Un penalty provoqué, un penalty transformé. En un contre-pied, Cristiano Ronaldo confirme son retour sur le devant de la scène en Liga et place le Real Madrid dans une position confortable à Valence, après 18 minutes de jeu. L’heure du goûter pour les enfants, l’heure des résultats de l’élection présidentielle en Tchéquie pour les adultes, où une victoire de Milos Zeman, le président sortant populiste et pro-russe, se confirme avec 51,4% des suffrages obtenus.

17h11 : 157, le nombre magique de la journée. #Matador


17h13. Retour à la réalité. #WTF


17h23 : Wigan élimine West Ham au quatrième tour de la FA Cup (2-0), grâce à un doublé de Will Grigg. Le bonhomme devient ainsi le meilleur buteur de la compétition. En feu, tout simplement.


18h47 : Luka Modrić sort des douches du Mestalla après la belle victoire du Real Madrid à Valence (1-4). De quoi répondre aux questions des journalistes présents en zone mixte, deux semaines avant de recevoir le PSG en Ligue des champions : « La peur n'existe pas dans le football, surtout pas pour le Real Madrid. Pourquoi aurions-nous peur du PSG ? » Réponse à la Saint-Valentin.


19h38 : Du côté du Parc des Princes, El Flaco Pastore commence à gamberger pour le mondial en Russie malgré la nouvelle démo collective du PSG (4-0). « Si je ne suis pas dans la liste de la sélection pour le Mondial, je me dirai toujours que j'aurais pu faire autre chose pour y aller. » Évitons la fin tragique : pars et ne te retourne pas, Javier.

19h40 : « On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans » , écrivait Rimbaud. Ça tombe bien, Pietro Pellegri n'en a que seize. L'AS Monaco aligne vingt-cinq millions d'euros pour arracher le tout jeune prodige du Genoa des griffes de la Juve, du Milan et des autres cadors de la Serie A qui souhaitaient mettre la main sur celui que l'on annonce comme le Mbappé italien. Plus-value is coming.

20h14 : La Saga de Grimr, écrite par le récent trentenaire Jérémie Moreau, remporte le Fauve d’or. Comprendre : le meilleur album BD de l’année 2017, au festival d’Angoulême. Tout aussi imaginaire, mais pourtant bien réel, Yaya Sanogo inscrit son premier but en quatorze apparitions sous le maillot du Toulouse FC en Ligue 1. Sans être nommé au Ballon d’or, la victoire ô combien importante face à Troyes se dessine grâce à l’ancien Gunner (1-0).

20h26 : Pendant qu'Harry Kane arrache le nul pour les Spurs face à Newport County (D4), Serge Aurier rend hommage à son ancien coéquipier, Edinson Cavani. Et forcément, dans l'affaire, c'est Francesca Antoniotti qui hérite du tacle.


21h17 : Mais qui peut stopper le FC Metz et son buteur, Nolan Roux ? Auteur d’un doublé en douze minutes, l’attaquant vient tutoyer la barre des dix buts en Ligue 1, une frontière encore jamais franchie. Grâce à sa victoire contre Nice (2-1), les Messins sont désormais à six points du premier non-relégable, Troyes. Vous avez dit miracle ?

22h30. Coup de bambou à Anfield Road. Après 19 matchs sans défaite sur sa pelouse, Liverpool s’incline contre West Bromwich Albion et gicle de la Cup (3-2). Une défaite qui ne fait pas d’ombre à la Juventus, maîtresse du Chievo Vérone grâce à ses anciens Madrilènes, Sami Khedira et Gonzalo Higuaín (2-0). Merci, au revoir, extinction des feux.

00h27. Au bout du suspense, les Lions dominent la jungle. Vainqueur de la Coupe de la Ligue portugaise aux tirs au but contre le Vitória Setúbal en finale, le Sporting Portugal s’offre son premier titre dans la compétition, après deux échecs en 2008 et 2009. Les dauphins du FC Porto en Liga NOS peuvent remercier Tomás Podstawski, seul joueur adverse à manquer sa tentative. Regrets éternels et vingt-sept minutes de rab'.


Dimanche 28 janvier


07h03 : « La rumeur selon laquelle je serais secrètement en train de créer une apocalypse zombie pour accroître la demande en lance-flammes est complètement fausse  » , tweete le fondateur de SpaceX, Elon Musk. En voilà une nouvelle rassurante avant la messe !


12h38 : En parlant de jour du Seigneur, Roger Federer vient à bout du Croate Marin Čilić en finale de l'Open d'Australie (6-2/6-7/6-3/3-6/6-1). Bref, un vingtième grand chelem pour le Suisse. Alors on fait comme tout le monde : on pose les genoux à terre et on s'incline. Et on reste pour regarder les larmes de ce champion, plutôt que de mater SPAL-Inter qui accouche d'un triste 1-1.


12h41 : Double coup fatal de la Faucheuse qui embarque le célèbre éditeur Jean-Claude Lattès et le fondateur d'IKEA Ingvard Kamprad en même temps. Une bien triste nouvelle pour toutes les bibliothèques des lecteurs français.

16h56 : Les buteurs belges sont de sortie. En Italie, le Napoli récupère le trône grâce à un doublé de ce Diable rouge de Mertens et une victoire contre Bologne (3-1). Chez les Anglo-Saxons, c'est Batshuayi qui réalise la même performance face à Newcastle en FA Cup (3-0).

17h : Les joueurs du LOSC ont dû vivre un sale samedi soir dans la peau d'un relégable. Alors les Dogues peuvent remercier Edgar Ié de les sortir de ce pétrin en inscrivant le but de la victoire (2-1) face à Strasbourg à la 91e. Mais la zone rouge n'est jamais très loin. Surtout quand le prochain adversaire des Lillois s'appelle Paris Saint-Germain.

17h31 : Pénalty pour Ly... Bordeaux ! Malcom simule dramatiquement et berne l'arbitre assistant avant d'ajuster Lopes. C'est pas beau, mais ça fait 2-0 pour les Bordelais qui étouffent les Lyonnais.


18h06 : Point Marineland de la journée. Le Bayer Leverkusen dispose de Mayence (2-0) et devient le nouveau dauphin du Bayern en Bundesliga. Toujours du côté des cétacés de type delphinidé, l'Atlético de Madrid, emmené par un Griezmann buteur, reste deuxième de Liga, à huit points du Barça.

18h57 : L'effet Poyet ne s'est pas fait attendre. Réduits à dix après l'expulsion d'Otavio, les Girondins tiennent bon et s'imposent 3-1 contre les Lyonnais, notamment grâce à deux penaltys. Une victoire tout en sobriété.


19h44 : En handball, les Bleus se consolent avec le bronze en battant le Danemark (32-29). Souhaitons aux hommes de Deschamps la même réussite face à cet adversaire pendant la Coupe du monde.

19h58 : Dans le choc du week-end en Serie A, c'est l'AC Milan qui sort grand vainqueur. Les hommes de Gattuso viennent à bout de la Lazio Rome (2-1) et confirment leur bonne forme du moment. Sans Ciro à San Siro, forcément, la Lazio fait du surplace.

21h07 : Pif paf ! Rami qui répond à Baldé. Déjà deux buts pour ce choc du dimanche soir qui débute sans préliminaires.

22h41 : Surpris par l'ouverture du score d'Alavés, le Barça s'est mis à douter en butant pendant plus d'une heure sur la défense adverse. Et puis Luis Suárez, le buteur en série du moment, a égalisé avant que Messi ne mette tout le monde d'accord sur coup franc. Le tout saupoudré de quelques contestations des décisions arbitrales du soir. Comme une impression de déjà-vu.

22h43 : Aïe, la Louve a un problème à la patte. Défaite un à zéro par la Samp' à domicile, la Roma enchaîne un septième match sans victoire en championnat. Dis, Edin, tu ne veux pas rester un peu plus finalement ?

22h54 : Des buts, du rythme et même du sang : le choc Conforama du dimanche soir a tenu toutes ses promesses. Et si le Vélodrome voulait voir briller Luiz Gustavo après lui avoir rendu hommage sur un tifo, c'est le milieu brésilien adverse, Fabinho, qui a répondu à Valère Germain pour permettre aux visiteurs d'arracher le nul.

22h59 : Lyon profite du nul de ses deux concurrents directs pour conserver la deuxième place. Suffisant pour bien dormir ? Manifestement, pour Jean-Michel Aulas, il faudrait une bonne tisane en plus.



Par Robin Richardot et Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168
À lire ensuite
L'équipe type du week-end