Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 20 Résultats Classements Options

Propositions pour une évolution du football moderne

Précédent 1 2 ... 6 7 8 ... 12 13 14 Suivant
Dernier message de la page précédente, posté par gil morrissao roland larque
le 19/09/2019 à 11:07
"Optique 2000 partenaire officiel de la var" ca y irait bien. Ca rirait bien.
Réponse de sandro l'obèse
le 19/09/2019 à 11:09
Message posté par Gérard Soler Officiel
Je balance ici aussi ce que j'ai écrit sur le post de "Marchisio à Monaco", si ça vous dérange pas.

"Bon bon bon.

Juste pour exprimer un sentiment et un souhait.

Le sentiment, c'est de l'écoeurement. Le mercato m'écoeure, la primauté de l'argent (de masses phénoménales d'argent) sur le sport est tellement acté et entré dans les moeurs que je ressens le besoin de réaffirmer que ce n'est pas le football que j'aime.
Le marché des transferts - comme les autres marchés économiques et financiers - est devenu un monstre qui se nourrit lui-même. Je ne pourrais pas faire la liste de toutes les déviances qui s'y accumulent, mais quand on voit qu'une équipe comme Monaco "achète et vend" plusieurs dizaines de joueurs chaque année, pour n'en faire jouer qu'une infime partie, il me semble évident que ce marché s'est - comme les autres - déconnecté de sa réalité initiale : le jeu de football. Pour piqûre de rappel, je mets des guillemets à "achète et vend", mais je vous laisserai vérifier par vous-même que beaucoup de journalistes et d'acteurs du marché ne prennent même plus cette précaution, claironnant "on a vendu untel", alors qu'il ne s'agit que d'un contrat de travail lié à une personne qui a elle-même signé le contrat.
Comme je le disais, je ne vais pas lister toutes les pratiques répugnantes qui ont cours à cette occasion. Mais rien que de continuer à transférer après la période de transfert montre bien que les pseudo-règles ne sont que de la poudre aux yeux : l'important c'est que la thune circule.

Mais j'ai aussi un souhait, peut-être vain. Le souhait qu'enfin, comme dans d'autres domaines et comme dans le passé récent (avant Bretton Woods symboliquement), le marché soit encadré par des règles précises et contraignantes. Il faut pour cela que le regard des citoyens change, comme les clubs et leur grand souk aux joueurs ont changé : que les sociétés qui gèrent les clubs de football ne soient ni vues comme des sociétés vertueuses ou pas dangereuses (ben c'est que du foot non ?) ni comme des entités dont on ne peut pas réguler les activités abusives. Ces entreprises, si rien ne leur est imposé légalement, pousseront toujours plus loin la logique purement financière et l'abandon de l'aspect sportif, et aggraveront encore plus la manière dégradante avec laquelle sont traités les joueurs et les fans de foot.

C'est sur la brève de Monaco, parce qu'à tous ces motifs d'écoeurement, ce club ajoute des liens avec la mafia et du blanchiment. C'est pourtant un club que j'ai adoré, c'est celui de mon premier maillot de poussin en 79, mais là, la coupe est pleine.

Je ne commente jamais les transferts sur l'aspect financier, pour ceux qui ont lu mes autres comms. Là c'est l'occasion d'écrire pourquoi et à quel point la situation me rend malheureux pour ce sport qui n'en est plus un au niveau professionnel - si on ne fait rien ça peut même être pire."

Il n'y a rien de nouveau, juste ma prose fulgurante qui pourrait par son exceptionnelle pertinence lancer un mouvement mondial qui renverserait la FIFA et l'OMC et ferait de notre monde un paradis.


Le paradigme est tellement ancré j'ai l'impression que nous ne faisons que des petites poussettes, ridicules tentatives pour l'arracher aux sables mouvants.
Le foot n'a fait que suivre l'évolution borgne de nos sociétés capitalistes, certains trouvent que c'est une justification (quand ce n'est pas une excuse). Pour moi justement le football le devrait pas être un reflet de la société mais un modèle vers lequel tendre, comme la démocratie corinthiane en son temps.
Car d'une manière ou d'une autre les bonhommes en short ont toujours été nos modèles, et cela même si certains cyniques s'amusent à nier l'importance des figures de l'enfance que sont les footballeurs quand il s'agit de singer les adultes.
Certains croient venue l'heure de la "décroissance", du partage raisonné de notre planète, du changement. J'admire vraiment leur optimisme. Je suis pour ma part circonspect, quand je vois le nombre de maillots qu'arrive à écouler le Qatar, monarchie moyenageuse qui construit des stades climatisés dans les déserts.
Les gens ont des oeillères monumentales ; ils continuent à faire des gosses pour soulager leur narcissisme blessé, ou alors ils sont fous pour croire que l'empoisonnement de la planète est réversible. Ils n'ont que leur petit monde tranquille et se fichent bien de détruire la Terre qui est leur vraie maison. Tant qu'ils ont à bouffer, leur petite technologie plus récente que celle de leur voisin et de pauvres gamins sur qui projeter leurs frustrations enfouies.
Pour autant je n'arrive pas à décrocher du football, comme je salive devant un Big Mac. C'est difficile d'être raisonnable et c'est même un peu triste.
Réponse de n'golo comté
le 19/09/2019 à 11:53
Message posté par So-Frites
Je découvre tardivement le post de Soler, intéressant.
Comme la remarque de n'golo fromager d'ailleurs!
(mais c'est vrai pour la Pub ou second degré?)


J'ai lu la brève de SF j'ai tenté de m'imaginer ce que ça pouvait engendrer. c'est un peu alambiqué comme questionnement et un brin complotiste mais plus c'est gros plus ça passe non?
Réponse de Michele Apicella
le 19/09/2019 à 12:04
Sur la figure de l'enfance, il est toujours amusant de regarder le comportement des supporteurs du point de vue de la psychologie...

Je faisais la comparaison il n'y a pas longtemps avec ces gosses qui hurlent dans les supermarchés, à faire des pieds et des mains pour obtenir un truc pour la seule satisfaction de ce désir.

Zéro tolérance à la frustration, c'est l'étape manquante de l'enfant-roi, ils ont jamais appris et se permettent le culot de le reprocher aux joueurs qui ont la même attitude.

Un putain de complexe narcissique, ils exigent des autres ce qu'ils sont foutrement incapables d'assumer par eux-mêmes et conditionnent leur affection de supporteur à cette image d'idéal...

Le désir d'humiliation. Au bout de cette exigence, pour décharger cette absence de contrôle, c'est la première forme de violence...
Tout y passe, de la remise en question de ce qui fait l'individu-joueur (ses qualités physiques ou intellectuelles, tous les quolibets sont possibles) à la répudiation, il faut s'en débarrasser si besoin en usant de tous les moyens.
Il y a la symbolique, le plaisir de se sentir l'agresseur (en intervenant sur une radio, un forum) et celui de la décharge pulsionnelle, jusqu'au passage à l'acte exprimé avec la méchante intention de faire mal...

(Faudrait ordonner un peu tout ça pour avoir quelque chose qui se tienne.)

Tiens, ça me permet de coller ça : https://www.cairn.info/revue-le-journal … ge-39.htm#

Je crois qu'il y a un lien évident avec le traitement réservé aux «déclassés» dans les sociétés menées par la bourgeoisie libérale, j'en avais causé au début des GJ et ça n'avait pas fait l'unanimité chez les thuriféraires du macronisme!
Réponse de Michele Apicella
le 19/09/2019 à 12:20
(L'individu-joueur ressemble à une sorte d'objet transitionnel, la désillusion et le réinvestissement sans cesse renouvelée.)
((Hihihi!))
Réponse de Michele Apicella
le 19/09/2019 à 12:21
* renouvelés
Réponse de Gérard Soler Officiel
le 19/09/2019 à 16:53
Message posté par sandro l'obèse
Le paradigme est tellement ancré j'ai l'impression que nous ne faisons que des petites poussettes, ridicules tentatives pour l'arracher aux sables mouvants.
Le foot n'a fait que suivre l'évolution borgne de nos sociétés capitalistes, certains trouvent que c'est une justification (quand ce n'est pas une excuse). Pour moi justement le football le devrait pas être un reflet de la société mais un modèle vers lequel tendre, comme la démocratie corinthiane en son temps.
Car d'une manière ou d'une autre les bonhommes en short ont toujours été nos modèles, et cela même si certains cyniques s'amusent à nier l'importance des figures de l'enfance que sont les footballeurs quand il s'agit de singer les adultes.
Certains croient venue l'heure de la "décroissance", du partage raisonné de notre planète, du changement. J'admire vraiment leur optimisme. Je suis pour ma part circonspect, quand je vois le nombre de maillots qu'arrive à écouler le Qatar, monarchie moyenageuse qui construit des stades climatisés dans les déserts.
Les gens ont des oeillères monumentales ; ils continuent à faire des gosses pour soulager leur narcissisme blessé, ou alors ils sont fous pour croire que l'empoisonnement de la planète est réversible. Ils n'ont que leur petit monde tranquille et se fichent bien de détruire la Terre qui est leur vraie maison. Tant qu'ils ont à bouffer, leur petite technologie plus récente que celle de leur voisin et de pauvres gamins sur qui projeter leurs frustrations enfouies.
Pour autant je n'arrive pas à décrocher du football, comme je salive devant un Big Mac. C'est difficile d'être raisonnable et c'est même un peu triste.


Ben ouais, mec, t'as l'air triste.
Mais bon, quoi qu'on fasse, la planète sera désintégrée par le soleil, alors, ça sert à rien d'être triste juste pour notre extinction de masse actuelle; d'autres cycles du vivant nous succéderont, c'est juste dommage de ne pas les voir.
Ça va mieux ?
Réponse de sandro l'obèse
le 19/09/2019 à 16:58
Message posté par Gérard Soler Officiel
Ben ouais, mec, t'as l'air triste.
Mais bon, quoi qu'on fasse, la planète sera désintégrée par le soleil, alors, ça sert à rien d'être triste juste pour notre extinction de masse actuelle; d'autres cycles du vivant nous succéderont, c'est juste dommage de ne pas les voir.
Ça va mieux ?


La planète désintégrée par le soleil ? Genre un rayon laser ou un kaméhaméha ?
On aurait pu trouver une p'tite exoplanète quand même. Là c'est même pas sûr qu'on ait le temps d'envoyer des types sur la planète d'à côté.
Réponse de Alceste Poquelin
le 19/09/2019 à 17:51
Message posté par Gérard Soler Officiel
d'autres cycles du vivant nous succéderont, c'est juste dommage de ne pas les voir.


Magnifique.
Réponse de n'golo comté
le 22/09/2019 à 00:17
On pourrait au foot comme au rugueby avancer de plusieurs mètre un coup franc en cas de contestation des joueurs non? Ca éviterait les attroupements devant l'arbitre.
Réponse de Coco Arribas
le 22/09/2019 à 03:39
Message posté par n'golo comté
On pourrait au foot comme au rugueby avancer de plusieurs mètre un coup franc en cas de contestation des joueurs non? Ca éviterait les attroupements devant l'arbitre.


Je dis OUI ! Avec également les expulsions temporaires (mais d'un côté ça risque d'augmenter les injustices du style un joueur de Nantes ou Dijon pour une petite contestation qui prend 10 minutes pendant que Verratti reste sur le terrain alors qu'il a déjà refiler le sida à l'arbitre en lui criant à la gueule cent fois)
Réponse de n'golo comté
le 14/01/2020 à 14:44
J'ai entendu dans une émission un type proposer de faire la séance de tir aux buts avant le match. Je trouve ca pas si con que ca.
Réponse de Veni Vidic Vici
le 14/01/2020 à 14:54
Message posté par n'golo comté
J'ai entendu dans une émission un type proposer de faire la séance de tir aux buts avant le match. Je trouve ca pas si con que ca.


Heu pourquoi faire ça?
Réponse de n'golo comté
le 14/01/2020 à 15:02
Message posté par Veni Vidic Vici
Heu pourquoi faire ça?


Bah imagine tu perds les tirs aux buts. tu sais que tu pourras pas te rattraper aux TAB, donc tu te donnes beaucoup plus pendant le match pour éviter la défaite en cas de séance de TAb vu qu'elle à deja eu lieu.
Réponse de Max_Payne
le 14/01/2020 à 15:15
Totalement contre, on perdrait toute la dramaturgie liées aux tab.
Réponse de Coco Arribas
le 14/01/2020 à 15:17
Oui mais ça marche aussi dans le cas contraire. Une équipe ayant gagné la séance de TAB pourra bétonner et jouer le match nul. Puis niveau suspense et pression c'est zéro je trouve.

Message posté par Coco Arribas
Je dis OUI ! Avec également les expulsions temporaires (mais d'un côté ça risque d'augmenter les injustices du style un joueur de Nantes ou Dijon pour une petite contestation qui prend 10 minutes pendant que Verratti reste sur le terrain alors qu'il a déjà refiler le sida à l'arbitre en lui criant à la gueule cent fois)


Je me rappelais pas avoir écrit ça. Bon vu l'heure et le jour je suis pas trop étonné non plus. (Faut vraiment m'enlever des mains tout ce qui est réseaux sociaux quand je suis saoul, je réduis toutes mesures à néant).
Réponse de n'golo comté
le 14/01/2020 à 15:17
Message posté par Max_Payne
Totalement contre, on perdrait toute la dramaturgie liées aux tab.


Je pensais aux Strasbourg Gingamp par exemple...
Réponse de PhoenixLite
le 14/01/2020 à 15:22
Message posté par Coco Arribas
Je dis OUI ! Avec également les expulsions temporaires (mais d'un côté ça risque d'augmenter les injustices du style un joueur de Nantes ou Dijon pour une petite contestation qui prend 10 minutes pendant que Verratti reste sur le terrain alors qu'il a déjà refiler le sida à l'arbitre en lui criant à la gueule cent fois)

Idée très débile, on ne peut pas refiler le sida à quelqu'un de cette manière.
Réponse de El Footinator
le 14/01/2020 à 15:26
Message posté par n'golo comté
Bah imagine tu perds les tirs aux buts. tu sais que tu pourras pas te rattraper aux TAB, donc tu te donnes beaucoup plus pendant le match pour éviter la défaite en cas de séance de TAb vu qu'elle à deja eu lieu.


Je trouve ça pas terrible. Se donner plus pendant le match? Les équipes qui ont décidé de balancer la coupe peuvent facilement perdre cette séance de TaB et ne rien foutre du match, comme ça tout le monde est frais pour Fevrier.
Réponse de Veni Vidic Vici
le 14/01/2020 à 16:47
Message posté par Coco Arribas
Oui mais ça marche aussi dans le cas contraire. Une équipe ayant gagné la séance de TAB pourra bétonner et jouer le match nul. Puis niveau suspense et pression c'est zéro je trouve.



Je me rappelais pas avoir écrit ça. Bon vu l'heure et le jour je suis pas trop étonné non plus. (Faut vraiment m'enlever des mains tout ce qui est réseaux sociaux quand je suis saoul, je réduis toutes mesures à néant).


Voilà. Du coup je vois pas l’intérêt.
Précédent 1 2 ... 6 7 8 ... 12 13 14 Suivant

Connectez vous pour participer à cette discussion